Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Les Tèt kale et la BNC ont un sérieux problème pour différencier les gourdes des dollars. Jugez-en vous mêmes...

Publié par siel sur 29 Janvier 2017, 18:45pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE

Estimé a 4 milliards de gourdes soient 500 millions de dollars américains, le projet Kay Pam est destiné aux agents de la fonction publique, employés du secteur privé et d’autres catégories socioprofessionnelles, a ajouté M. Vixamar.

SCOOP FM

Initialement doté d’un montant de 30 millions de gourdes, le Chef de l’État a fait savoir que les fonds disponibles pour ce programme, ont été portés à 500 millions de gourdes dès le lancement.

Haïti Libre

Alors, le coût de Kay Pam  est de "500 millions de dollars américains "  ou de "500 millions de gourdes" ?

Les zombis tèt kale, les robots sucios de l'Espagnol raciste Antonio Solà vous diront qu'il s'agit d'un complot des terroristes de l'opposition et des media  qui ont transformé les gourdes en dollars américains et vice versa.

Cet exemple, pour vous montrer comment ces gens-là sont habitués à mentir, comment leurs mensonges passent comme une lettre à la poste et combien, forts de cette expérience de zombification des Haïtiens, la décision a été prise de fini avèk yo nèt, kale tèt yo, fè yo vale bannann.

Passer à la vitesse supérieure en sélectionnant  comme président au vu et au su de tout le monde qui se la ferme, un homme sur lequel porte de fortes suspicions de blanchiment d'argent et en les forçant à avaler cette banane.

Comme je vous l'ai laissé entendre ici, il flotte autour de cette affaire de constructions de logement une forte odeur d'arnaque,  de corruption et de vols à haute échelle  qui  pourraient être en lien avec l'assassinat de Guiteau Toussaint  - lequel aurait été le premier crime officiel perpétré sous l'équipe Martelly - celui du juge Joseph viendra après et serait lié aux mêmes raisons d'omerta sur les vols du régime  - le fils et la femme  du "bandi legal" en chef, l'un avec structures sportives (encore de la construction) et l'autre avec ses programmes d'aide alimentaire bidons.

Ainsi on voit ici que le projet élaboré par Guiteau Toussaint pour Fort National est  non seulement abandonné dans son essence mais également matériellement, et  pour des raisons inexpliquées, aurait été appliqué à Morne à Cabris

"Le 21 juin 2012, le premier ministre Laurent Salvador Lamothe a jeté un peu de lumière sur le projet, lors d’une rencontre avec la commission économique et financière du sénat haïtien, [au cours de laquelle] il a affirmé que le projet de logements de Morne à Cabris est, en fait, celui qui avait été précédemment prévu pour le Fort National."

 Autre observation intéressante: la transformation du projet de Guiteau Toussaint qui passe de programme pour loger les  victimes du séisme et la population défavorisée en :"  le projet Kay Pam est destiné aux agents de la fonction publique, employés du secteur privé et d’autres catégories socioprofessionnelles, a ajouté M. Vixamar."

En fait après l'assassinat de M. Guiteau Toussaint, le projet de logements  de Fort National et de l'ensemble de ceux destinés aux victimes du séisme et aux petites bourses a été abandonné. Les entreprises de  construction de la RD ont bâti des maisonnettes comme à Morne-à-Cabris sans plan directeur, sans accès à l'eau courante, sans transports, etc. Et puis se sont cassées, abandonnant tout, gravats y compris...

Cest exactement ce même type de saloperie que Jovenel Moïse, conseillé par l'Espagnol Antonio Solà - formateur déjà de Martelly - et les hommes d'affaires dominicains - qui conseillaient également Martelly sur les techniques efficaces de corruption - s'apprête  à continuer  :  question engranger des pot-de-vins, multiplier les 14 comptes en banque comme le christ multiplia le pain,  et enrichissement rapide  des  copains joueurs qui paient pour jouer.

De loin, faute d'enquête, d'investigation des media et en l'absence de "parquet financier", on reste sur l'impression que les différents projets de construction des logements après le séisme ont été totalement détruits volontairement par  un réseau de personnes faisant dans la corruption et le blanchiment d'argent.

Et que, la BNC avec  ses dirigeants "élus " par Martelly : Vixamar, Pardo, devraient rendre des comptes à la nation sur ce dossier. En dehors, bien sûr, de celui de Jovenel Moïse qui laisse peser sur  les patrons de la banque de forts soupçons de complicité.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents