Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


RD, or et iridium en abondance en Haïti, selon l'ex-président de la Raffinerie dominicaine de pétrole, M.Leopoldo Espaillat Nanita

Publié par siel sur 8 Juin 2012, 09:38am

Catégories : #AYITI SOUS-SOL

 

Cette traduction d'un article présenté dans  la presse de la RD

je l'ai faite et publiée le 19/11/2009 à 10:22

avec les commentaires dans lesquels  je m'interrogeais

sur le silence des Haïtiens par rapport à cette  info.

Ce  n'est que tout récemment que j'ai compris Ayiti Kale Je • Ruée vers l'or en Haïti ! Qui va s'enrichir?

que ce silence  relevait d'un pacte de conspiration fait en 2004

entre les différents  protagonistes nationaux

et internationaux du coup d'Etat de 2004.

Méfiez-vous de la couleur rose  "And cultivate distrust of the colour pink." Et cultive de la méfiance à l'encontre de la couleur rose.

 

L'article :

SANTO DOMINGO, República Dominicana, 17 de noviembre de 2009.- El ex presidente de la Refinería Dominicana de Petróleo (REFIDOMSA), Leopoldo Espaillat Nanita, consideró que una de las soluciones del Estado Haitiano para saldar su deuda externa y solucionar la problemática socio económica que agobia a los haitianos, se encuentra en los yacimientos de oro y otros minerales que posee el territorio del vecino país.

L'ex-président de la Raffinerie Dominicaine de Pétrole (REFIDOMSA), Leopold Espaillat Nanita, a expliqué que l'une des solutions possible pour l'Etat haïtien pour sortir de sa dette externe et pour résoudre les problèmes socio-économiques que connaissent les Haïtiens se trouvent dans les mines d'or et d'autres minéraux que possède le territoire voisin de la RD.


Espaillat Nanita reveló que según estudios e investigaciones geológicas realizadas en suelo haitiano, indican que dicha nación comparte con la República Dominicana el yacimiento de oro, sin explotar, más grande del mundo, así como un mineral poco conocido y escaso que es vital para la construcción de naves espaciales y otros aparatos de uso extraterrestre, el iridio. Estos dos recursos son suficientes para aliviar la “pobre” realidad de los nacidos en Haití.

Espaillat Nanita a révélé que les études et les recherches géologiques réalisées sur le sol haïtien indiquent que cette nation possède avec la RD, le terrain aurifère non exploité le plus grand du monde. De même qu'il existe un minerai peu connu, l'iridium, utilisé dans la construction de navettes de l'espace et d'autres engins spatiaux. Ces deux ressources sont suffisantes pour alléger la "pauvre"  vie des habitants d'Haïti.


El también arquitecto denuncio que estos recursos son poco conocidos debido a una conspiración multinacional que pretende extraerle a los haitianos sus riquezas naturales, sobre todo las que se derivan de los minerales que abundan en el vecino Estado.

Celui qui est également  architecte, dénonce le fait que ces ressources soient peu connues à cause d'une conspiration des multinationales, qui prétendent  enlever aux Haïtiens leurs richesses naturelles, principalement celles qui viennent des minerais qui abondent sur le territoire voisin.


El ex presidente de REFIDOMSA dijo que este grupo de empresas y personas de Estado se han dedicado a fomentar la pobreza en Haití, proponiendo que la Republica Dominicana sirva de muleta a la centenaria situación de miseria y marginalidad que viven la gran mayoría de nuestros vecinos.

L'ex-président de REFIDOMSA  dit que ce groupe d'entreprises et de fonctionnaires d'Etat s'est dédié  à organiser la pauvreté en Haïti,  en proposant que la RD serve de mule à la situation centenaire de pauvreté et de marginalisation dans laquelle vit la majorité de nos voisins.


En ese sentido apoyó los pronunciamientos del recientemente designado Primer Ministro haitiano, Jean-Max Bellerive, sobre la búsqueda de nuevas alternativas que faciliten la creación de empleos y la atracción de inversionistas extranjeros al país más pequeño de los dos que comparten la isla de La Hispaniola, en vez de cargárselos exclusivamente a la nación dominicana.

Dans ce sens, il appuie les déclarations du tout récent Premier ministre désigné, Jean-Max Bellerive, sur la recherche de nouvelles alternatives qui faciliteront la création d'emplois et attireront des investisseurs étrangers dans le  plus petit des deux pays qui se partagent l'île d'Hispaniola au lieu de compter exclusivement sur la RD.


Espaillat reconoció que en Haití existe una clase nacionalista, conformada por políticos e intelectuales principalmente –a la que pertenece Bellerive-, interesada en que los problemas de Haití sean resueltos en su territorio y no otras partes del mundo, como por ejemplo en su vecino de isla.

Espaillat  reconnaît qu'il existe en Haïti une classe nationaliste formée principalement d'hommes politiques et d'intellectuels -à laquelle appartient Bellerive- intéressée à ce que les problèmes d'Haïti trouvent des soutions sur son  propre territoire et non dans une autre partie du monde, comme par exemple chez son voisin.


El ex funcionario energético ofreció estas declaraciones en una entrevista que realizó en el programa radial Dejando huellas, que se transmite de lunes a viernes por la emisora Dominicana FM, en horario de 4 a 6 de la tarde.

L'ex-fonctionnaire de l'énergie a fait ces déclarations au cours d'un entretien réalisé par le programme de radio "Dejando huellas" divulgué du lundi au vendredi par DominIcana FM, de 4h à 6h de l'après-midi.


Sur ce blog ont été relayées en maintes fois,
-sans que cela ne semble susciter l'intérêt des "patriotes"
de la dernière heure-

les démarches de Eurasian Minerals et de Hidalgo Minings
deux compagnies minières qui prospectent en Haïti.


Mezanmi, cette déclaration ne provient pas d'Haïtiens
qui sont jugés à priori, non crédibles, parce qu'Haïtiens,
quelles que soient leurs connaissances.

Cette information vient d'un "Blanc" (dans le sens étranger)
D'un "Blanc" qui est de la RD
et qui a  occupé un poste important :
ex-président de la raffinerie de pétrole de la RD.

Mezanmi, ne me demandez pas pourquoi ce monsieur
dénonce à l'heure qu'il est
ce qu'il appelle une "une conspiration des multinationales"
contre les intérêts du peuple haïtien.
Et
un"groupe d'entreprises et de fonctionnaires d'Etat s'est dédié  à organiser la pauvreté en Haïti"

Il s'agit là de politique interne de la RD
dont je ne connais pas les enjeux
ni les protagonistes


Mezanmi, ne me demandez
pas non plus
si les informations de cet ex-fonctionnaire de la RD
son fiables.


Tout ce que je peux dire c'est que vraie ou fausse
cette information surprenante, n'a été reprise
par aucun média haïtien du bord de mer.
Non, n'est-ce pas ?


Dans n'importe quel pays une information de cette teneur
 ferait la Une des journaux.
Allez voir dans un pays comme Haïti
qualifié de "pays le plus pauvre de l'hémisphère ouest"
à longueur de temps.


Et pourquoi d'après vous ce "faire noir"?
A qui appartiennent les média en Haïti ?
La réponse à cette question pourrait être un début de réponse.

D'autre part, cette information est également une piste,
je dis bien une piste
pour comprendre l'intérêt de pas mal de monde
y compris M. Soros, pour Haïti.


Savez-vous que l'or est plus que jamais la valeur refuge ?
C'est dire que le prix de l'or est extrêmement élevé.

D'autre part, cette information permet de décoder
l'agitation  extrême des milieux  de l'extrême-droite de la RD
qui, sous prétexte qu'Haïti serait un danger pour l'équilibre de leur pays,
ne rêvent que d'une chose, c'est de remplacer  par  leur armée
les troupes de la Minustah, une fois que celle-ci seraient parties.

Et qui profiterait des minerais et de l'or haïtiens d'après vous ?

Alors mezanmi, il faut suivre avec beacoup de vigilance
ce qui se passe en RD
les attaques ciblées contre les Haïtiens
et les accointances entre certains milieux haïtiens

duvaliéristes rebaptisés  grenn-nanbounda,

que tout un chacun connaît
avec ceux de l'extrême droite de la RD.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents