Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le Procès des Timbres : L'affaire Audubon - Par Jean Sénat Fleury (mis à jour)

Publié par siel sur 2 Juin 2017, 15:18pm

Catégories : #PEUPLE sans mémoire..., #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE

Ce qui est assez significatif, c'est qu'on retrouve plus ou moins toujours les mêmes noms de famille dans toutes les sales histoires en Haïti.

On a l'impression que certaines familles qui ont collaboré kole/sere avec le duvaliérisme, par exemple Acra,  ont du coup appris à se spécialiser dans les escroqueries, les crimes. De sorte que d'une génération à l'autre,  certaines caractéristiques se transmettent. Comme une marque de fabrique. Jusqu'à créer entre ces familles de véritables  associations de malfaiteurs.

Une sorte de Lakou du crime que l'on retrouve derrière tous les trafics : drogue, personne, marché noir, contrebande, armes, blanchiment, vols de terre, pédophilie. Et toutes les violences politiques : coup d'Etat, assassinats ciblés de militant, massacre d'électeurs..Et tout le reste.

Comme il est difficile pour les autres Haïtiens de se débarrasser de cette racaille chouchoutée par la CI, de faire face à un harcèlement quotidien 365j/l'an, à des criminels toujours récompensés par la "bonne société", ces autres Haïtiens de la "mauvaise société"  se trouvent dans l'obligation pour leur survie matérielle et leur équilibre psychique de détaler, de fuir, de prendre leurs jambes à leur cou.

Peter Marlow 1975 Haiti. Deux  enfants  dans la maison de leur famille au Cap Haïtian. Magnum Collection

Peter Marlow 1975 Haiti. Deux enfants dans la maison de leur famille au Cap Haïtian. Magnum Collection

The scheme was simple.  In Haiti in 1975 greedy and corrupt members of the Jean Claude "Baby Doc" Duvalier regime faked exquisite renderings of bird watercolors by native son Jean-Jacques Audubon and put them on the world market.  A government lawyer and stamp collector reported the suspicious stamps.  The Duvalier government had to stage a public trial.  Several government officials were sent to jail and the international collectors were satisfied. The trial was an important demonstration of courageous lawyers and judges.  However the principal crooks were not revealed and the officials who were jailed were compensated well and were released early from their comfortable jails. Thus it was proven again in Duvalierist Haiti, which was about prisons, cruelty, and violence, that crime paid.

 26 years later, Jean Sénat Fleury, former Haitian judge and legal scholar decided to make this trial available to the new generations of students of justice and those interested in Haitian history.

TRAD

La trame est simple. Haïti, 1975, des membres cupides et corrompus du régime de Jean Claude " Baby Doc" Duvalier, ont reproduit  les magnifiques aquarelles représentant des oiseaux du peintre  Jean-Jacques Audubon et ont mis  les timbres sur le marché mondial. L'avocat d'un gouvernement et un collectionneur de timbres ont  attiré l'attention sur ces timbres douteux.

Le gouvernement de Duvalier a été obligé d'organiser un procès public. Plusieurs fonctionnaires du gouvernement ont été envoyés en prison et les collectionneurs de l'international ont été satisfaits. Le procès fut une importante démonstration de juges et d'avocats courageux.

Cependant les noms des principaux escrocs n'ont pas été connus. Et les autorités qui ont été mises en prison ont reçu des compensations et ont passé peu de temps dans leurs confortables cellules de prison.

Ainsi, encore une fois était donnée la preuve que le crime paye dans l'Haïti des Duvalier caractérisée par les prisons, la cruauté et la violence.

26 années plus tard, Jean Sénat Fleury, un ancien juge d'Haïti a choisi de rendre disponible ce procès aux nouvelles générations d'étudiants en droit et aux personnes intéressées par l'histoire d'Haïti.

 

Commenter cet article

Hugues Girard 02/06/2017 18:14

Ces noms sont a surveiller de pres, au cas ou la m*rd* serait genetique.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents