Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Coke en stock (CXXI) : Haïti demeure une terre de trafic

Publié par Coke en stock sur 19 Mai 2017, 18:45pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #INTERNATIONAL

Des terrains de foot, à la place de maisons ??? Les visiteurs décrits ici par Covert Geopolitics avaient eux-mêmes été fort étonnés : « à sept heures (en voiture) au nord du tremblement de terre, plus de 300 millions de dollars de l’aide étrangère ont été dépensés dans le district de Caracol, [une ville qui n’a pas été affectée par le tremblement de terre] ….
Mais même si la ville n’a pas été affectée, cela n’a pas empêché notre aide au gouvernement d’être investie dans un autre terrain de football (qui a coûté 2,9 millions de dollars de construction, dont 300 millions non dépensés par l’entrepreneur).

Les dossiers du Département d’Etat disent que le coût de construction du terrain de football de Caracol était encore plus faible, moins de 2,3 millions de dollars. Et lorsque nous avons examiné le coût de nombreux autres projets, nous avons remarqué le même entrepreneur pour faire les travaux – Chemonics, le plus grand bénéficiaire de l’USAID à travers le monde, traite, y compris en Afghanistan …. Un certain nombre de vérifications ont montré l’absence de progrès et le manque de surveillance. Ici, c’est un contrat de Chemonics avec l’USAID. Toutes les informations sur les coûts tout au long du contrat, tout a été expurgé, et nous avons juste une feuille vide, une feuille rose et après encore une autre feuille … 25 feuilles roses au complet. » Le même observateur revenant sur le fameux projet de Caracol : « l’investissement réel de l’USAID ici [à Caracol] a été de plus de 260 millions dollars, dépensés pour le parc industriel de Caracol – le plus grand projet de développement des Etats-Unis à la suite du tremblement de terre …. en voici les rues pavées, les trottoirs, etc…. il y a bien de l’électricité et et de l’eau courante buvable, ce qui est sans précédent en Haïti. Malheureusement, le parc ne fournit que 10% environ des emplois qu’il a promis. Son principal locataire est une entreprise de fabrication de vêtements sud-coréenne qui bénéficie du travail pas cher, des exonérations fiscales et l’accès en franchise de droits au marché américain. Le pire de tout, c’est qu’aucun des employés que nous avons rencontrés étaient des survivants du tremblement de terre, et le plan pour le parc a été établi avant même que le [séisme] ne soit arrivé « .

Chemonics, qui avait hérité de 196 millions de dollars pour rebâtir Haïti... une attribution de contrats sans avoir fait jouer la concurrence (« no bid »). Et qui avait employé ses propres hommes aussi à Cap-Haitien et Saint-Marc au lieu d’employer des locaux… pour bâtir des maisons toutes contenant des vices de construction pour celles construites en Afghanistan (construites aussi par Black & Veatch et Louis Berger Group) !!! Des maisons construites uniquement par des employés… blancs, la société étant aussi accusée de discrimination (elle avait été forcée de verser 1/2 millions de dollars de dédommagements) pour cette attitude !! Un livre incendiaire, « Clinton Cash », rédigé par Peter Schweizer avait noté ses détournements du couple Clinton à Haïti !!! du pain béni pour les opposants à Hillary (dont les « trumpistes« ) !!!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents