Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Communication

undefined

Vient de sortir ...
Un document inédit sur la mémoire haïtienne
Les textes de Roland Paret et Frantz Voltaire
 sont accompagnés de photos de l'époque.
Prix: 10 euros
En vente au restaurant  haïtien:
Le Rond Point des Artistes/Tel 01 48 09 88 40

Archives

Recommander

W3C

  • Flux RSS des articles

Recherche

Vendredi 29 juin 5 29 /06 /Juin 12:47

 

       

 

  

 

A ce propos  me revient une anecdote.

En 2005, j’ai rencontré par hasard  une dame française orignaire

de Toulouse.

Nous avons parlé  d’Haïti, son conjoint, non présent, étant Haïtien.

Elle m’a dit avoir acheté un  terrain à Morne L’ Hôpital.

Il  faut se rappeler que 2005 c’était la  période de Latortue et  des grenn-nanbounda excités,

celle où Haïti était décrite dans les média français

comme l’enfer sur terre,  le lieu où l’insécurité était soit –disant plus forte qu’au Mexique ou au Honduras.

Grande était donc ma surprise.


-Vous avez l’intention de vous installer à Morne l’ Hôpital ? -lui ai-je demandé.

- Oui. Et je ne suis pas la seule. Beaucoup d’autres Français ont  également

acquis  des terrains à cet endroit avec l’intention de créer une sorte de résidence privée.

-Tiens donc. Mais pourquoi Haïti ?

- Parce que c’est mieux  que la  Martinique et la Guadeloupe où nous  ne sommes pas toujours les bienvenus.  En plus ce n’est  pas cher du tout.  On peut vivre comme des riches avec  plein de domestiques. Ce qui est  impossible dans les  départements français où  existent un salaire minimum et d’autres lois qui protègent les employés.

Voici en substance ce que m’avait dit  cette personne. Je  n’y  avais plus  pensé  jusqu ‘à cette actualité.


Si effectivement  de nombreux  Français  ont  acheté  des terrains à Morne l’ Hôpital  pour en  faire leur quartier réservé,  il y a très peu de chances  que les  maisons de ceux qui y habitent actuellement ne soient pas démolies.


Surtout  que la Minustah, dans son  rôle de gendarme des riches, n’hésitera pas une seconde à utiliser les moyens forts pour les faire décamper.

Sinon, « on »brûlera leurs maisons.     

 

Si ces ventes  de terrains à des Français existent pour de bon, ça ne serait pas  surprennant que  la bande à  Duvalier 

 -   vu leurs relations collées/serrées avec la  France.

-    vu leur pratique rodée d’appropriations des terres de l’Etat, 

soit derrière cette éviction qui  semble plus liée à une opération financière

qu’à des préoccupations environnementales.

 

Est-ce que le ministère de l’ Environnement ne serait pas une sorte de paravent pour dissimuler la privatisation des terres de l’Etat ?

 

 

                       

 

Par siel - Publié dans : AYITI ROSE RAKET
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés