Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Une nouvelle erreur factuelle. Gesner Champagne a été arrêté en 1996 et non lors du Coup d'Etat de 1991

Publié par siel sur 27 Octobre 2012, 12:04pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE

img 1453 web

Une autre "dream team" 1-MAYARD-PAUL; 2- MARTELLY, 3-SOEUR DE SOPHIA MARTELLY,Mme CHAMPAGNE; 4-PROSPER AVRIL;  5- MME AVRIL; 6- GESNER CHAMPAGNE

 

J'avais dit :

 

"Par exemple, l'actuel président de la Fondation Seguin,( Parc de la Visite), M. Champagne, beau-frère de Martelly, a été arrêté dans les années du Coup d'Etat de 1991, aux USA, pour tentative de faire rentrer des armes en Haïti." dans Suite de :En Haïti, comme au temps de l'esclavage, les gens n'ont pas de généalogie


Or, ce n'est pas en 1991 mais en 1996, sous la présidence de Préval, que Gesner Champagne et Serge Cantave "sont arrêtés à Miami au moment où ils s'apprêtaient à expédier des armes et des munitions vers Haïti (CWS 1996, 5; Radio Métropole 12 avr. 1996).


Information donnée dans un document de l'Agence pour les Réfugiés de l'ONU datant de 1997.


Ce Serge Cantave on le retrouve également dans la "dream team " de la Fondation Seguin.

 

HAITI

Gesner Champagne Jr Serge Cantave Jr Philippe Léon

http://www.fondationseguin.org/team.html

 

Voici le passage  dans lequel est mentionnée cette arrestation :


"Pendant ce temps, les anciens membres des forces armées et les groupes paramilitaires disposeraient toujours d'importants stocks d'armes, et se livreraient à l'introduction illégale d'armes et de munitions en Haïti (Courrier International 25-31 janv. 1996, 17; La Presse 17 sept. 1996, A12; Le Monde 7 déc. 1996). Le 29 mars 1996, deux Haïtiens, Serge Cantave et Gesner Champagne, sont arrêtés à Miami au moment où ils s'apprêtaient à expédier des armes et des munitions vers Haïti (CWS 1996, 5; Radio Métropole 12 avr. 1996). Vers la fin avril 1996, la police aurait saisi des munitions dans la demeure de Philippe Biamby, ex-général sous Raoul Cédras (La Presse 30 avr. 1996, B4; Radio Métropole 29 avr. 1996). En septembre 1996, deux individus en possession d'armes illégales sont arrêtés à l'aéroport de Port-au-Prince en provenance de Miami (PBI sept. 1996). Au début d'octobre 1996, une perquisition effectuée dans la demeure d'Emmanuel Constant, l'ancien leader du groupe paramilitaire FRAPH, a permis à la police de mettre la main sur des armes automatiques, des grenades, et un plan « bien défini » pour assassiner Préval et Aristide (The Boston Globe 16 oct. 1996)."

 

 

 

SOURCES :Haïti : violence politique et protection de l'état depuis le retour d'Aristide

 

 

http://www.unhcr.org/refworld/country,,IRBC,COUNTRYREP,HTI,,3ae6a85e0,0.html

 

Vous noterez,  dans ce court paragraphe, un exemple de ce qu'a été la violence exercée   à partir de 1986, sans cesse - un véritable harcèlement-  par les forces d'extrême droite : militaires et paramilitaires, élites commerçantes, politiciens véreux, média et zentellectuels aux ordres,   ligués pour faire barrage aux aspirations du peuple haïtien à reconquérir sa dignité, foulée aux pieds par  plus ou moins 34 ans de duvaliérismes ( 29 ans + 5 ans de gouvernements militaires et autres), Haïtiens  aspirants  à vivre dans une société dans laquelle ils ne seraient pas traités comme des parias- moins bien que des chiens en Occident, mais ainsi que le voulait l'idéal dessalinien dans l'honneur et le respect. 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents