Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Un hommage à Pompée de Vastey/ Par Jean Casimir

Publié par siel sur 7 Octobre 2012, 10:09am

Catégories : #REFLEXIONS perso

Pompée de Vastey, une condamnation sans appel du colonialismelink


Comme le souligne, Jean Casimir, la réflexion de Pompée de Vasey le portait à conclure qu'il fallaiit une coupure radicale avec les schèmes de pensée  et les structures du colonialisme pour qu'Haïti devienne une nation souveraine et développée.


Malheureusement, des Pompée de Vastey, il n'y en avait pas pléiade à l'époque pour renforcer ce point de vue et avancer dans cette direction.


Dunque, le roi Christophe dont il était un des conseillers et qui partageait ses idées- dont l'importance de l'éducation pour sortir les esclaves d'une structure archaique, échoua dans son projet. 


Leslie Péan en parle d'ailleurs très bien et c'est grâce à lui que j'ai découvert l'importance de ce personnage, fort peu connu - et pour cause- de l'histoire d'Haïti. Voir L.PEAN chronique

 

Aussi, ceux qui suivirent et jusqu'à aujourd'hui, se sont contentés d'imiter, de reproduire et de conserver - à la fois dans les mentalités et les structures de production- l'héritage colonial.

 

C'est ainsi que l'on peut voir, aujourd'hui, en 2012, sous un gouvernement d'extrême droite ressortir  au grand jour, d'un côté ces histoires de stygmatisation des pauvres, des Noirs; et de l'autre l'apologie des moun santi bon, des riches, des peaux + claires jusqu'à  la fameuse déclaration d'un Sénateur « Tu dois respecter un mulâtre, Edo Zenny te connait, mais pas le sénateur Zenny. Je suis blanc, et toi tu es nègre. » - laquelle déclaration au micro d'une radio  lui aurait valu, en France, d'être poursuivi pour injure raciste par des  associations telles que le Mrap.


Par contre,  dans la première république Noire au monde,  où éthique, respect et dignité, notamment depuis la razzia duvaliériste des femmes et hommes de bien,  ont été remisés au vestiaire,  il y a eu quelques quelques vagues d'ndignation, genre, oh, ah, quel con ! quand sa sortie n'a pas été  carrément approuvée par  la classe des neuronkloroxés, dont la gente  des alphabétisés illettrés du Granlakouzen. 


Et, finalement, c'est l'insulté qui a été révoqué, tandis que l'insulteur plastronne en chemise rose à côté du président du pays Tèt Kale/Sak Pa Kontan Anbake- et pourquoi pas , pourrait être décoré par lui pour cette manifestation publique de mépris à 90% de la population noire.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents