Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Un excellent exemple de ce qu'est le "sousouisme."

Publié par siel sur 18 Août 2012, 10:59am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

 

 

700-17882-Diplome-de-leche-cul-de-premiere.jpgJ'ai lu ça dans la presse haïtienne à propos du voyage en RD des membres du pouvoir Tèt Kale :

 

"La délégation haïtienne qui a pris part à la sortie de scène du président Leonel Fernandez et à l’intronisation du nouveau président dominicain, Danillo Medina, a pesé lourd. Le président de la République, le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, la ministre du Tourisme, l’ambassadeur d’Haïti accrédité en République dominicaine et des conseillers des uns et des autres ont fait le déplacement.


Il est plus que compréhensible que l’exécutif haïtien rende la réciprocité à Fernandez présent le 14 mai 2010 pour la prestation de serment de Michel Martelly. La République dominicaine n’est-elle pas aussi notre voisin, notre ami le plus proche, notre principal partenaire commercial, le pays avec lequel nous partageons la même terre et où nous exportons une partie de nos problèmes ?"

 

La dernière phrase sous forme d'interrogation, qui contient les principaux ingrédients de fabrication d'un bon sousouisme- pas du salami- pourrait être considéré comme un condensé  du sousouisme : La République dominicaine n’est-elle pas aussi notre voisin, notre ami le plus proche, notre principal partenaire commercial, le pays avec lequel nous partageons la même terre et où nous exportons une partie de nos problèmes ?"


Celui qui pratique le sousouisme est qualifié de sousou


Des amis qui ne sont pas d’Haïti,

m’ont demandé de leur donner une définition du terme "sousou" qui se retrouve

dans pas mal d’échanges entre internautes.


Pour aller au plus court et au plus simple un copié/collé de cet extrait d'un journaliste connu

m' a paru apte à illustrer le terme.

 

 Pour une définition:

On pourait dire qu’un sousou est quelqu’un qui se range sous l’opinion du plus fort.

On pourrait dire qu'un sousou est quelqu'un qui caresse toujours dans le sens du poil.

On pourrait dire qu’un sousou est un larbin.

On pourrait dire qu’un sousou est un valet, un domestique, un restavek.

On pourrait dire qu’un sousou est un vile flagorneur, un cireur de pompes, un lêche cul, un opportuniste qui n'a d'autres valeurs que celles nécessaires pour s'assurer les bonnes grâces des chefs et patrons.

 

700-125060-Diplome-du-larbin-de-service.jpgSources :link

 

Mais pour ma part,il y a une des qualités du sousou qui contient toutes les autres

et illustre le personnage du sousou, c'est la traitrise.

Un exemple en a été donné avec la déclaration de l'ambassadeur d'Haïti en RD après le massacre des Haïtiens

ici A la mémoire des victimes des Vêpres dominicaines du 3 au 15 octobre 1937. Par Louis J. Auguste, MD

 

"Qui pis est,
au lendemain du massacre, le 15 octobre 1937, l’ambassadeur haïtien a
Santo-Domingo, M. Evremont Carrié de concert avec le chancelier dominicain Joaquim Balaguer émit la déclaration conjointe qui suit:
« La relation cordiale qui existe entre la République Dominicaine et
la République d’Haïti n’a souffert le
moindre dommage. Que l’amitié qui a toujours lié l’honorable Président
Trujillo et l’Honorable
Président Vincent constitue la force la plus effective pour prévenir
la destruction de l’harmonie qui règne
entre les deux peuples et les œuvres patriotiques de ces deux leaders
illustres, œuvres qui par leurs
hautes valeurs spirituelles et morales de justice ont mérité les
applaudissements de tout le monde civilisé.»

 

Vous noterez l'étrange similitude, on dirait une copie, entre des propos tenus  sur les relations entre Haïti et la RD, par un sousou  en 1937 et ceux tenus hier le 16 août 2012 par un autre sousou.


Pour vous dire que le sousou est un caractère vieux et très commun dans le monde intellectuel – journalistes, écrivains, etc-  artistique, religieux et politique haïtien.- chefs de partis, parlementaires, etc.

 

Il y a toutes sortes d’explications à la permanence et  l’omniprésence de ce caractère au sein des dites élites haïtiennes.


2 des raisons que je retiens de ce larbinisme généralisé, accentué "ces dernières cinquante années" par la cruauté des 2 Duvalier et leur appareil de répression militaro/ macoute.

L'une aurait à voir avec la rareté des opportunités économiques conséquence  du  monopole exercé par un petit groupe

et  pour l'autre l’absence séculaire de justice.

 

700-183054-Diplome-du-parfait-petit-Larbin.jpg

.

Le citoyen lambda, lettré ou illéttré, doit se baisser aussi bas que nécessaire pour obtenir un job, que ce soit pour être garçon de cour ou ministre.

 

Par exemple, tous les sousous d'Haïti, qu'ils soient ministres ou domestiques, arborent aujourd'hui  fièrement, un bracelet rose  à leur poignet.


Le citoyen lambda sait qu’il ne peut recourir à la justice en cas d’abus,

il se doit se baisser aussi bas que possible,

trahir s’il le faut père et mère,

pour s’assurer de la protection d’un quelconque parrain.

 

C'est ainsi que fonctionne,  on devrait dire de préférence dysfonctionne, cette société tèt en ba, tèt kale, kale tèt- actuellement revêtue de la couleur rose raket :  de petites lâchetés en grandes ignominies, de flagorneries en massacres.

 

Ces gens qui portent le bracelet rose, croyez-vous que,  si d'aventure,  il leur était demandé  de voler,  de torturer, de tuer, de massacrer ils diraient "Non merci" ?

 

D'après vous ?

 

Du sousouisme, cher lecteur étranger qui voudrait approfondir le sujet,  vous en trouverez de multiples exemples dans la rubrique : AYITI EXTREME DROITE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents