Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Qu'est-ce que c'est un "Envoyé spécial de l'Unesco" ?

Publié par siel sur 7 Décembre 2012, 13:00pm

Catégories : #REFLEXIONS perso

La réponse est ici : link

 

Vous noterez qu'ils sont au nombre de 5. Le premier est Envoyé spécial pour l'eau. La deuxième est Envoyée spéciale pour l'alphabétisation au service du développement. La troisième est Envoyée pour l'éducation de base et l'enseignement supérieur.   La quatrième est Envoyée spéciale pour Haïti. Le cinquième est Envoyé spécial pour construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes.

 

Chacun de cesEnvoyés spéciaux a une mission spécifique et internationale.

Sauf un.

Cherchez l'erreur.


 

Au fait, pourquoi n'existe-t-il pas d'Enoyés spéciaux de l'Unesco pour d'autres pays au monde à l'exception d'Haïti ?

Haïti, un cas unique ?

Hum...

Pourquoi pas un Envoyé spécial de l'Unesco en RDC, où la guerre fait rage, faisant des milliers de victimes parmi les civils ?

 

22329607bf.jpg


Au fait, quelle est la mission d'une Envoyée spéciale pour Haïti ? 

 

C'est quoi son ordre de mission ?

 

 Quelles sont ses attributions ?

 

Est-ce que ce job

est limité dans le temps ou bien "à vie" ?

 

En quoi consiste précisément ce job ?


Aider à préserver le patrimoine national ?


S'occuper de la promotion du tourisme ?

 

Apporter ses connaissances au service du conseil de l'Université du Roi Christophe ?

 

Participer aux projets sociaux de la femme du président ?

 

Accompagner le programme gouvernemental " Haïti is open to business"  en invitant des investisseurs canadiens au pays?

 

Conseillère spéciale du président ?

 

Quien sabe ?

 

Nul n'aura la réponse puisque, l'Unesco, elle-même, ne la fournit pas :link

Bon. Nothing new. Rien que du vieux.


Tout ça, au moins,  a  le mérite de nager dans le flou et l'informel,
 en phase avec la es-spécialité de la politique haïtienne.

Question de maintenir les traditions.


Jaloux, aigris, frustrés, kongos et autres kamoken  dépourvus de "grenn"
qui réclamez plus d'infos,
passez votre chemin.

Sur le même sujet :link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents