Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Première sortie de l'ex-président Aristide depuis son retour de relégation en Afrique du Sud

Publié par siel sur 9 Mai 2013, 10:09am

Catégories : #AYITI ACTUALITES

 

891f12.jpg

 

Nouvelles 8 Mai 2013


Des dizaines de milliers de personnes accompagnent l’ancien président Aristide au cabinet d'instruction et a son retour a la maison : a Delmas 2 et au Bel-Air, il quitte son véhicule pour saluer la foule, provoquant des scenes d’émotion

Port-au-Prince, 8 mai 2013- (AHP)_ Des dizaines de milliers de personnes ont accompagné ce mercredi l’ancien president Jean Bertrand Aristide dans le cadre de la reprise de l`enquete annoncée sur l’assassinat du PDG de Radio Haiti Inter, Jean Leopold Dominique. 

L`ancien chef d’Etat avait quitté son domicile sous les applaudissements de centaines de personnes qui avaient organisé mardi soir une veillée patriotique  en face de sa résidence.

Il est arrivé au palais de justice au milieu d’un cortege d’une vingtaine de véhicules a bord desquels se trouvaient entre autres des cadres de l’organisation, des avocats ainsi que des sénateurs et des députés.

Sur tout le parcours, des gens massés au bord de la route ou  perchés sur le toit de leur maison,- saluaient le leader de Fanmi Lavalas qu`ils n`avaient pas revu, pour certains, depuis février 2004 (coup d’Etat), pour d’autres, depuis son retour d’exil en mars 2011.

Une foule innombrable était rassemblée depuis le petit matin a quelques distances  du Parquet de Port-au-Prince, en raison des barricades érigées  par la police pour en interdire l’acces. Entre temps, ceux qui se trouvaient devant la residence de M. Aristide avaient utilisé, véhicules privés,  tap-tap ou autres motos pour se rendre au bicentenaire.

Parallelement, de nombreux autres membres de l’organisation politique arrivées de Carrefour, Martissant, Bolosse (sud de la capitale) et de villes de province, avaient rejoint la foule du Bicentenaire déjà chiffrée a des dizaines de milliers.

Par la suite, devaient arriver par vagues, des membres et partisans de Fanmi Lavalas venus notamment du Bel-Air, la Saline, Delmas 2, Cité Soleil, Canapé-Vert et d’autres quartiers.

Et tous ensemble, ils entonnaient le réfrain :Pour Aristide, nous sommes prets a aller au cimetiere, ou encore `` nous ne pouvons trahir notre sang, parce que notre sang est le sang d’Aristide``.

Apres l’audition qui s’est deroulée de facon satisfaisante, selon tous les témoignages, le cortege prit le chemin du retour dans une marche on ne peut plus lente, en raison de la foule impresssionante de personnes qui l’accompagnait.

Des moments forts ont été enregistrés notamment  au Bel-Air et Delmas 2, lorsque l’ancien président quitta son vehicule pour saluer la foule, provoquant des cris de joie, des pleurs et autres scenes d’émotion.

Ses arrets devant le monument de Jean-Jacques Dessalines au Champ-de-Mars et devant l’Eglise du Perpétuel Secours au Bel-Air ont été jugés symboliques.

Beaucoup ont relevé le caracre pacifique et bon enfant  du mouvement  organisé par les membres et partisans de Fanmi Lavalas qui ont toutefois lancé des slogans anti-gouvernementaux et accusé `` des partisans zélés`` qu’ils ont nommé des ``gad palè`` (individus sans scrupule prêts a ramper pour tous les gouvernements), de vouloir utiliser un dossier aussi important que celui de Jean Dominique a des fins politiciennes.

Interviewée, par l’AHP, la porte-parole de l’ancien président Aristide, le Dr Maryse Narcisse s’est félicitée du déroulement de la séance d’audition et du bon comportement et de la maturité de toutes celles et tous ceux qui ont pris part a la journée de mobilisation et promis un communiqué pour remercier ceux qui y ont joué un role.

Des journalistes ont rapporté qu`a l’arrivee au Palais de justice du président Aristide, il a été enregistre des scenes d`effervescence de la part de juges, huissiers, greffiers ou avocats  qui ont exprimé leur joie de se retrouver en face de l’homme politique qu’ils considerent toujours comme le plus populaire du pays.

Des manifestations ont été organisées dans plusieurs autres villes du pays dont le Cap-Haitien (nord) ou plusieurs milliers de personnes ont gagne les rues en appui a l’ancien président.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents