Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Pour Lamothe, les manifestations sont menées par des mercenaires

Publié par siel sur 22 Septembre 2012, 14:32pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

C'est ce que rapporte Tout Haïti link

 

Mercenaires, hein, n'est-ce pas !

 

Faudrait-il rappeler à l'équipe rose des cranes rasés (Tèt Kale) comment leur "chef" est arrivé à la tête du pays ?


Au fait, où se cache, l'ex-président du CEP Gaillot Dorsainvil  qui avait non seulement avalisé les pièces de Martelly pour sa candidature, mais avait également" légalisé" son élection ?


Lamothe aurait-il oublié les manifestations des Cayes, un joyeux carnaval de kraze brize, où les casseurs pro-Martelly s'en étaient pris tout particulièrement aux bâtiments de l'Etat ?

 

Faudrait-il rappeler à M. Lamothe, de quelle manière et par quels artifices, sa propre personne est devenue Premier ministre ?

 

Faudrait-il lui rappeler que le procédé  de taxer les appels et les transferts de la diaspora, en dehors de tout cadre légal, s'apparente précisément  à un acte de mercenaires ?

 

Pas moins que celui d'exiger unne autorisation de la présidence pour faire le commerce du change. VOIR Martelly, un goût vorace pour l'argent des autres ?

 

Pas moins que celui d'arrêter des journalistes, sous prétexte que le port d'une cravate et d'une pochette roses vous en donne le droit . VOIR Un juge cravaté de rose arrête 3 journalistes dans l'exercice de leur fonction.


Etc, etc.

 

Mais eux, pas mercenaires. Eux Ya bon banania. Eux, hommes roses très délicats qui fonctionnent seulement avec l'argent, pas en manifestant dans les rues.

 

Comme je l'ai dit, il faudrait des bataillons de psychanalystes pour faire sortir ces dites élites de l'engrenage du déni et du mensonge, de l'absence de honte et de culpabilité, bases de leur éducation . VOIR Mediapart Voyage au bout de la torture

 

D'ailleurs, pour avoir une idée  de la magnitude de ce déni, voici un morceau choisi  de ce qu'on peut véritablement qualifier d'acte de mercenaires qui nous ramène tout droit aux pratiques "d' avant ces 25 dernières années", c'est-à-dire au temps paradisiaque des 2 Duvalier. VOIR LISTE PARTIELLE DES VICTIMES DE LA DICTATURE DUVALIERIENNE 1957-1986

 

Donc, ce morceau choisi en question  d'actions de mercenaires à la tête de l'Etat contre un citoyen, vous le trouverez dans la lettre du Dr André Morno, un voisin des Martelly, que ceux-çi veulent forcer à vendre sa maison, et tenez-vous bien, à un prix qu'ils auraient eux-mêmes fixés au préalable.

 

Quand,  à la lecture de cette lettre, vous constatez l'ampleur des manigances sordides contre quelqu'un qui est un médecin - ce n'est pas le paysan du coin, et l'avocat "pauvre" tel que qualifié par Martelly en parlant ce celui qui porte plainte contre sa femme et son fils- vous ne pouvez que ressentir de l'effroi à la pensée de ce à quoi un citoyen sans aucune protection pourrrait être exposé. En vérité, nous ne sommes pas très loin de Fort Dimanche.

 

Et ce M. André Morno peut remercier les USA d'avoir mis leur veto à la restauration de l'armée, parce que si cette armée existait, c'est avec calottes et coups de pieds que les sbires d'un Avril seraient venus le déloger de chez lui et le jeter dans une prison, ou bien le faire disparaître sans laisser de trace à la Lowinsky Pierre Antoine. 

 

Voici la lettre :link

 

Prière de la faire circuler dans vos réseaux, afin d'aider M. Morno à protéger ses droits.


Ce type de maneuvre est trop grave pour le laisser passer.


N'oubliez pas " Ils sont venus pour chercher les voisins etc; je n'ai pas bougé, quand ils sont venus me chercher il n'y avait plus personne pour me défendre."

 

Sous un régime basé sur l'abitraire nul n'est à l'abri et c'est  à  l'ensemble des citoyens qu'il revient de déjouer les entreprises "voye roch, kache men" des "mercenaires"

 


 

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents