Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Mise au point de Roland Paret, à propos du film "Casal"

Publié par siel sur 28 Juin 2011, 09:51am

Catégories : #R.PARET chronique

    Javais été mandaté par madame Geri Benoit de faire un film sur Casal, petit village entre Port-au-Prince et Saint-Marc, où sont concentrés les descendants de la Légion Dabrowski, ces Polonais qui se rangèrent du  côté des insurgés de Saint-Domingue, se battirent avec eux et participèrent à l’Indépendance d’Haïti. Casal est aussi par ailleurs, faut-il le rappeler, le lieu d’une des plus grandes tueries de la dictature de François Duvalier. Je dirigeai le tournage du film, dont Carl Lafontant était  le directeur de la photographie et le monteur. Par suite d’une mésentente entre les producteurs du film, madame Benoit et monsieur Auguste, je me retirai du projet.
 
C’est pour cela que je fus extrêmement surpris d’apprendre, de différentes sources, qu’un film, présenté comme « la version originale du film de Roland Paret » circulait sur le Net. En effet, de multiples messages me parviennent concernant ce film, dont je serais l’auteur.


L'esthétique et la grille politique de cette version sont complètement étrangères aux miennes ; mon approche à moi est très éloignée du « glamour », de la conception léchée, publicitaire, très « design », des contorsions graphiques et informatiques, de la surabondance d’effets spéciaux, qui caractérisent « Casal », le film en circulation sur You Tube.
 
Madame Benoit se rappelle que j'avais expressément demandé de retirer mon nom du générique. Je n'étais pas du tout présent au moment du montage final et du choix ultime des interventions de Daniel Supplice. Ce montage et ce choix ne sont pas de moi. Et, de toutes les façons, ma proposition avait été abandonnée définitivement, rejetée, renvoyée aux oubliettes, par les producteurs:. La "version originale" n'existe donc pas, de toutes les façons.
 
La présence au nouveau gouvernement de Daniel Supplice, principal intervenant du film, ses responsabilités importantes dans l’actuel régime haïtien, sa proximité avec le nouveau président de la République, donnent un écho particulier à ses propos : cela me fait penser que la soudaine irruption de « Casal » sur les ondes n'est pas anodine.
 
Daniel Supplice avance, dans ce documentaire, que les raisons profondes du massacre de Casal résident dans des antagonismes familiaux, dans des inimitiés de couleur, dans de sombres menées de Romains voulant conquérir des Sabines, non pas, cette fois, par manque de femmes et pour avoir une progéniture, mais pour « éclaircir » leur descendance, et que sais-je encore ! Ces massacres ne seraient pas du tout les conséquences de luttes politiques, elles ne relèveraient absolument pas de la férocité de la répression duvaliériste. Je ne peux cautionner cela. Je ne puis laisser supposer que j'approuve une telle interprétation de l’histoire et un tel détournement des faits.
 
Je voudrais qu’on retire mon nom du générique de ce film. Je tiens à faire savoir que je ne suis pas l’auteur du documentaire « Casal ». D’ailleurs, comme on dit en ces cas-là, je me réserve le droit de considérer toutes les suites à donner à cette affaire.

 

Roland Paret.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents