Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Mimi Barthelemy. Honneur et Respect

Publié par siel sur 28 Avril 2013, 10:07am

Catégories : #CULTURE

 

Mimi Barthelemy est décédée.

Son coeur, qui a  donné  tant de joies à des centaines d'enfants, a laché, au petit matin hier.

 

Nous sommes tous tristes.

images-13.jpeg

 

images-copie-5.jpeg

Commenter cet article

Anjéla 08/05/2013 09:32


Bonjour Elsie :-)


C'est gentil ce que tu m'as écri, ton style promenade à travers rues et ruelles. Pendant la lecture mon esprit s'est arrêté tellement ta prose était agréable et vivante.


Tu m'as plongée dans Belleville, mon quartier français (56 Bd de la Villette, 19è ) sans le savoir. Mais il fait beaucoup trop froid pour moi. J'attends une canicule pour aller faire
un tour médical et voir l'appartement.


Mes forces ont été décuplées aujourd'hui pour me procurer, seule certaines choses, les gens se sont évaporés. Je me suis constitué un minuscule jardin en petits pots devant ma porte
cela fait un mois. Latanier (avec lequel on fait les balais pays), persil, basilic, origan, 2 tomates, 3 bougainvilliers, citronnelle, 2 groseille pays, 2 cactus, aloès, arome en petits pots. Je
vais essayer d'en faire des bonzay s'ils résistent.


En deux mois j'ai fait énormément de choses par rapport à mon arrivés. Jocelyne Béroard m'avait dit qu'à chaque choc ou chagrin de faire quelque chose avec cette énergie destructrice.
Je ne comprenais pas, mais je constate qu'une force surhumaine me pousse à faire des choses sans réfléchir. Après je suis la première stupéfaite. Seul le coucher du soleil m'arrête et aussi parce
que je n'ai pas de voiture.


J'observe mes plantes chaque jour et j'espère les photographier et les dessiner.


J'espère voir mon petit-fils bientôt 19 ans d'ici juillet ou août s'il choisit de venir me voir pour ses vacances. Il est mon unique petit-enfant de ma fille. Mes fils n'ont pas
d'enfant.


J'ai eu un retour très agréable de Elliott. Il m'a d'abord remerciée chaleureusement et il m'a dit qu'il lirait mon témoignage à la veillée. Je suis consolée de tous ces liens que
j'entretiens avec vous grâce à internet et un ordinateur qui tire la langue.


J'aurais voulu être laxiste et indolente, mais je suis submergée de choses à réaliser pour mon petit intérieur. Si tu viens au pays, viens me voir au 15 rue de la glacière au Faubourg
La Camille à Fort-de-France. C'est un double combat.


Est ce que tu étais allée voir le spectacle de Mimi au Théâtre de l'Epée de Bois avec Amos Coulange? Si j'avais été à Paris à ce moment là je l'aurais mise en garde! Mais les gens ne
se fréquentent pas, ne se parlent pas vraiment, ne s'occupent pas de la VIE des gens. Ils sont juste là pour consommer encore et encore.


Quel canibalisme!


Profites bien des silences audibles de Azumi, c'est un baume intérieur reposant et relaxant. Un enrichissement.


Prends soin de toi. Je termine en te disant ce que l'Institut Pasteur m'a envoyé en janvier 2011.


Au réveil, avant de poser le pied par terre, boire 1 gorgée ou 1 verre d'eau ou plus


1/2 heure avant de se doucher, boire 1 gorgée ou 1 verre d'eau ou plus


1/2 heure avant de déjeuner, boire 1 gorgée ou 1 verre d'eau ou plus


1/2 heure avant le coucher, boire 1 gorgée ou 1 verre d'eau ou plus


Pour éviter tout infarctus.


Je l'avais dit.

siel 09/05/2013 22:59



En voici de bonnes nouvelles !  


"L'agriculture c'est le commencement et la fin. " disait André Pierre, peintre haïtien aujourd'hui décédé, dans mon documentaire "La Ronde des vaudou" Et il ajoutait "Sans agriculture rien n'est
possible, ni la médecine, ni l'éducation, etc"."


J'avais adoré la manière dont il disait cela et l'ai mis en ouverture du film.


Profite bien de cette chance que tu as  de voir pousser ce que tu as planté.


J'adore les jardins et les plantes et j'aurais tant aimé qu'Haïti redevienne, non pas" La perle des Antilles", synonyme pour moi d'exploitation du trafic humain, mais le magnifique jardin qu'elle
était avant l'arrivée de Colomb et de sa bande.


Hélas, nous en sommes très loin. Faute d'énergie et misère aidant, les paysans continuent à brûler pour faire du charbon les arbres que pourtant, ils aiment, mais que on leur a appris à ne plus
respecter.


Sinon, il fait froid à Paris et ce n'est vraiment pas le moment d'y pointer le bout de ton nez.


Prends soin de toi.


A la proxima vez !



Anjéla 01/05/2013 08:50


Bonjour Elsie,


Je n'ai JAMAIS oublié ton nom et je ne te confonds pas avec personne. G 4 messageries et g reçu l'info en pleine figure comme je le décris et j'ai répondu à Gens de la caraïbe et je n'ai toujours
pas retrouvé son nom (alors que je la connais depuis 1995 nous nous sommes retrouvées dans mon pays l'année dernière avec son mari allemand et ses enfants). Après avoir répondu je suis allé voir
si tu m'avais envoyé l'info et j'en ai profité pour t'associer à mon témoignage. Si j'avais d'abord regardé l'autre messagerie en premier j'aurais associé Gens de la Caraïbe à ton message. et
J'ai constaté que ton message m'était parvenu bien avant. Pour moi AYITI c'est TOI, mais je ne puis influer sur ma mémoire très sélective, je suis fatiguée, désabusée de toutes ces pertes
brutales à qui j'ai parlé de manière spécifique et dont les souvenirs sont restés intangibles alors que je ne me souviens pas des noms de mes parents proches ici. Alors ne sois pas jalouse SIEL.


Tu as mis juste ce qu'il fallait sur ton site. Ca me fait très mal de la revoir aussi éclatante. Il n'y a que 5 ans de différence entre nous. Elle avait fini par me faire confiance en me donnant
son adresse.... et Sylvie Glissant m'avait confié son mari pour que je l'aide à arrêter de fumer. Ce sont des moments très difficiles pour moi en si peu de temps ici. Et les souvenirs me
reviennent brutalement et en détail. D'un côté je constate que la mémoire passée est intacte, mais celle d'aujourd'hui m'intéresse peu. Alors...


Prends soin de toi. J'ai envoyé mon témoignage à Paris pour les gens du service culturel et ceux du Comité urgence de l'Ambassade ainsi que la Papha, en réponse.


Je suis enfin logée à FdF à mes frais dans un studio privé mais le combat de l'intérieur commence, je suis mieux armée mais usée de fatigue sans répit.


Bises

siel 01/05/2013 18:24



Ecoute,écoute, nous sommes le 1er mai, nous sommes allées avec ma petite fille Azumi à Belleville manger une soupe PHO énorme dans un petit resto vietnamien tenues par des femmes de tous âges. Un
tout petit coin plein de tendresse.Puis nous sommes redescendues à pied . A la place de la République en plein travaux, nous avons regardé les photos qui montrent à quoi elle va ressembler. Ca
fait tout drôle parce que c'est mon ancien quartier, mon fils y est né, j'ai filmé cette place à l'époque où elle était populaire en souvenir d'un docu, très beau et très amusant, de Louis Malle
qui a pour titre : Place de la République. A l'époque de Louis Malle, les flics avaient des képis et des batons,et les passants avaient des échanges vifs avec eux comme avec n'importe quel
quidam. Il y a aussi un Antillais dans ce film qui traine dans un bistrot avec un air totalement déraciné.


Puis nous avons continué jusqu'au square du Temple où mon fils a joué et j'y rencontrais aussi Greg Germain avec sa dernière petite fille. Le jardin, lui aussi a été refait, et on n'y voit plus
les enfants d'origine asiatique, du Maghreb  qui, danns le temps étaient majoritaires. Azumi a joué seule. C'est étonnant mais il y a des enfants comme ça qui se lient difficilement. Tandis
que pour d'autres c'est immédiat.


Quant au Marché des Enfants Rouges, rue de Bretagne, il s'est transformé en une sorte de halle avec des petits restos de cuisine de différents pays dont un des Antilles.


Nous avons continué en direction de la maison et place Baudroyer, avons aperçu Fatou : "Bonjour, ça va ?- Et toi ?" en train de vendre ses plats cuisinés. Il s'est mis à pleuvoir. Nous n'avions
pas de parapluie et comme Azumi n'a que 3 ans,  nous sommes rentrées saucées et très heureuses.


Tu vois, j'ai profité d la présence d'Azumi et du premier mai pour faire un tour soft dans le passé et faire le deuil de tous nos chers disparus, dont Mimi.


Portes-toi bien.


 



Anjéla 29/04/2013 10:06





Au moment où j'essaie de t'écrire, je suis comme sonnée au point que je ne me souviens pas de ton nom!!!


Dans mon esprit je te confonds avec Elsie.


J'étais entrain de penser à Mimi Barthélémy tout en lisant un message de Médecine Naturelle sur comment éviter et réguler l'hypertension artérielle.


Je ferme la page et ton Email s'est ouvert automatiquement. J'ai cru me tromper en revenant à la boite de réception de ma messagerie.


LE CHOC :-((


Il y a une émission radio sur Martinique 1ère le dimanche après le journal ' Paris sur mer de Dominique Roderer"


A l'occasion du salon du Livre Mimi Barthélémy a été longuement interviewée le mois dernier. Je l'entends encore!!!


En recevant en pleine figure le mèl je me souviens de la dernière fois que je lui ai parlé, c'était en 2010 , à la Maison de l'Amérique Latine lors de la dernière intervention d'Edouard GLISSANT
en 2010 "RIEN N'EST VRAI TOUT EST VIVANT"., Gisèle CULTIER était présente aussi.


J'avais mis en garde Mimi Barthélémy contre la crise cardiaque face au grand stress que j'ai observé chez elle en lui parlant de Miriam MAKEBA et du défibrilateur.


J'avais insisté pour lui faire entendre raison et je lui ai donné un conseil. Alors à cette occasion elle avait accepté de me donner son adresse parce que je lui avais décrit son attitude depuis
son arrivée. Elle savait que je ne fabulais pas et que ce n'était pas non plus du voyeurisme.


A cette occasion je lui avais rappelé que je l'avais vue en scène pour la toute première fois en 1981 à Epinay-sur-Seine à Orgemont  dans le 9.3 en
compagnie de Lisette SALOMON.


Et nous avons beaucoup ri.


Je lui ai aussi parlé de la réussite de ses trois filles dont j'avais rencontré la plasticienne et j'appréciais aussi la journaliste sur RFO Guyane.


 


C'est d'abord moi qui ai fait les 2 AVC. J'ai appris la leçon et tiré les conclusions. Mimi a tout fait, moi pas encore, alors!!!


 


Bon voyage Mimi, consolation à toute sa famille que je ne connais pas bien sûr. C'est Mimi qui m'a fait découvrir le mot AYITI.


C'est bête une crise cardiaque :-

siel 29/04/2013 23:29



Anjela, merci pour ton témoignage.


Par ailleurs, je suis bien Elsie celle que tu confonds avec Elsie.


Bises



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents