Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Michel "Sweet Micky" Martelly/Laurent Lamothe et PNP (Plezi Nap Pran) ou PKTP (Pouvwa Kale Tèt Pèp). Par Norluck Dorange

Publié par siel sur 9 Août 2012, 10:44am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

 

 

 

martelly-pnp
(Plezi Nap Pran) ou PKTP (Pouvwa Kale Tèt Pèp).

 

Les voyages à l’étranger se suivent et se succèdent pour le tandem Martelly-Lamothe. Diplomatie d’Affaires? Non. Tourisme politique  et Demarches d’Affairistes? Ouais! En tout cas, c’est bien l’image. Mieux, c’est la substance de fond interprétée devant les voltiges hautement propagandisées en Haiti des deux complices, unis par un certain pacte depuis plus d’une decenie afin de se mettre plein… leurs poches profondes. L’un, la face qui s’agite sur le patinoire. L’autre, celui qui ramasse la mise. Les deux se partagent derrière les rideaux sombrent de leurs combines politico-mafieuses.

Oui. Martelly et Lamothe ne font que voyager. Constamment sur le départ, le personnel du salon diplomatique de l’aéroport de Port-au-Prince est mobilisé en permanence. Jour et nuit. L’ordre est passé. On ne sait qui de l’un des deux patrons, président, premier ministre/ministre des Affaires Etrangères, va pointer à destination d’autres capitals. Ils ont l’appetit d’aller se faire voir, eux les nouveaux princes qui règnent sur la petite République nègre de l’île caraïbéenne, peuplée d’une majorité d’origine africaine.

 

L’ordre est certainement donné à l’entourage des deux, de recenser les grands rassemblements du monde occidental. Ils ne doivent rater aucune occasion pour aller se montrer, eux les nouveaux “beaux visages d’Haiti”. Qu’importe si cela soit de la figuration. Les caisses. Oui, il faut vider les caisses de l’Etat et financer grassement leurs déplacements. En Haiti, les medias assujettis à ces messieurs, vantent chacun de ces voyages comme des initiaves visant à attirer les investisseurs et touristes. Les premiers, investir en Haiti, les deuxièmes, visiter la republique caraibeenne. Pouah! Il n’y a rien que cela. Le bluff s’écrit avec un grand B. On investit pas pour les beaux yeux du chef. On fait du toursime pour une raison spécifique. Mais les voyages sont les prétextes à dilapider les maigres ressources de l’Etat qui se trouvent à portée de décision de ces grands dépensiers ayant pour nom Michel “Sweet Micky” Martelly et le très glouton Laurent Lamothe.

 

SUITE de L'article : link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents