Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Mediapartblog.Savita et la loi irlandaise sur l'avortement

Publié par siel sur 19 Décembre 2012, 13:47pm

Catégories : #INTERNATIONAL

t

  Savita-irlande.jpg Il aura fallu la mort d'une jeune femme pour que l'Irlande bouge enfin sur le problème du droit à l'avortement.

Savita Halappanavar, jeune dentiste indienne venue s'installer en Irlande avec son mari en 2008, est devenue l'emblème de toute une génération de jeunes femmes (et hommes) qui ne se reconnaissent plus dans la Constitution irlandaise de 1937, qui interdit l'avortement en Irlande.

 

Octobre : enceinte de 17 semaines, Savita est prise de vives douleurs dans le dos. A l'hôpital de Galway, on la renvoie d'abord chez elle. Les douleurs reprennent. Le mari de Savita décide de retourner à l'hôpital où, cette fois, on la garde.

 

Les médecins annoncent au couple que Savita est en train de faire une fausse-couche et que le bébé ne serait pas viable, de toute façon. Savita demande alors aux médecins présent une interruption médicale de grossesse. Refus des médecins. Pendant trois jours et trois nuits, Savita ne cessera de demander au personnel médical de mettre médicalement un terme à sa grossesse. Des témoins sont présents : son mari, un ami de la famille et des médecins stagiaires.

 

On refuse toujours de lui pratiquer un avortement thérapeutique. Les médecins se contentent de lui répéter que "c'est un pays catholique, ici" et que le "coeur du foetus bat toujours.". Elle leur répond : "Je ne suis ni Irlandaise, ni catholique". Rien n'y fait.

 

Au troisième jour,  le coeur du foetus s'arrête. On décide alors de lui pratiquer un curetage. Trop tard. La septicémie s'est installée. Savita meurt dans la nuit du samedi au dimanche 28 octobre 2012.

 

Aussitôt la nouvelle connue, des manifestations spontanées sont organisées dans tout le pays.

 

Le Premier ministre irlandais promet une enquête sur la mort de Savita. Il affirme que la législation irlandaise sera modifiée. Les parents de Savita, en Inde, décident de porter plainte contre l'hôpital irlandais. L'enquête est toujours en cours.

 

Suitelink

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents