Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Mediapart.En Uruguay, les tortionnaires peuvent enfin être jugés, trente ans après

Publié par siel sur 7 Juillet 2012, 11:10am

Catégories : #NUESTRA AMERICA

 

De notre envoyée spéciale à Montevideo (Uruguay) 

« Il y a des hommes qui se masturbent, pendant qu’on te torture. Et ils éjaculent sur toi, alors que tu es attachée, menottée. » Le public retient son souffle. Les dix-neuf comédiennes poursuivent, en chœur, à pleins poumons : « Je dénonce Eduardo Ferro, tortionnaire, il vit à Maldonado / Je dénonce la docteure Rosa Marsicano, médecin à (la prison de)Punta de Rieles, aujourd’hui à la retraite / Je dénonce Julio Alberto Barrabino, directeur de Punta de Rieles, il vit à Piriápolis. »

Nous sommes à Montevideo, au théâtre Solís. Ces dix-neuf actrices sont toutes des anciennes prisonnières politiques. Simples étudiantes qui distribuaient les tracts d’une association, ou sympathisantes du Parti communiste, elles ont été arrêtées par les militaires, à 16, 17 ou 18 ans, dans les années 1970 et 80. Elles ont connu la torture physique et psychologique, les viols. La pièce Antigone Orientale, de Marianella Morena, relate leur soif de justice dans une société qui a longtemps prôné le silence et l’oubli. 


Pour lire le reste, il faut payer :   http://www.mediapart.fr/


Mezanmi, si l'hommede Radio Citadelle lisaitce texte

- ce qui est du domaine de l‘impossible-

Il  s’exclamerait sur les réseaux sociaux  haïtiens :

« Yo merite !  Bienfait pour  eux.  Ces femmes kamoken,  communistes, terroristes,  anarcho-populistes,  apatrides  l’ont  bien cherché; et qui nous dit que ces tortures n’ont pas été  exécutées par des gens de leur propre camp ?  " 


Mezanmi, c'est  ce même  Radio Citadelle qui  arbore le drapeau rouge  et  noir à  côté de

La  photo  de  Lamothe (1er   ministre  et ministre des Aff.Etrangères d ‘Haïti)

VOIR:         AYITI EXTREME DROITE


Ce même   Radio Citadelle  qui  s’exclamait  sur les réseaux sociaux : « le peuple haïtien  préfèrerait  mille fois la  dictature que le  régime de Préval. »

 

Mezanmi,  évaluez  à sa juste  mesure   la qualité du  discours  d’un journaliste à la  sauce haïtienne,  et  comprenez  pourquoi  les  étrangers  en  général  et  particulièrement  les  Français,  Américains, Canadiens n‘ont  aucun respect pour les Haïtiens  en général et tout particulièrement  pour  leurs  hommes d’ affaires, politiciens,   journalistes et zentellectuels.

VOIR:     Espacinsular. Dilma Rousseff: "Les marques de la torture sont inscrites en moi."

 

  

Parce que Français, Américains et  Canadiens ont des  services de renseignements qui possèdent des dossiers  sur les assassins,  les trafiquants de drogue et d‘organes humains,  les pédophiles et  les  proxénètes,  les  vendeurs d‘hommes, de femmes, d’enfants, les vendeurs de  médicaments  faux ou usagés,  les vendeurs de  vêtements,de  matelas pèpè  (deuxième main) contaminés, les  fabricants de fausses monnaies, fausses identités,  faux titres de propriété.

 

Bref, toute la faune des macouto/duvaliéristes qui ont leurs tanières chargées d’armes de guerre entre Pétion-Ville et la  Montagne Noire.

   

Français, Américains, Canadiens se foutent carrément d’eux derrière leur dos .

Devant ils les flattent :   

« Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois."

 

Eux, ouvrent leur vilain bec. 

Il  n’y a plus qu’à ramasser le fromage.VOIR AYITI SOUS-SOL

Vous connaissez la fable de La Fontaine.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents