Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Martelly s'en va à Miami, la communauté internationale veille sur Haïti.

Publié par siel sur 5 Novembre 2012, 13:25pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

 

J'ai lu ça :


« Le citoyen Joseph Michel Martelly a sa vie privée. Le président est en voyage privé. (Son déplacement), c’est de l’ordre de ses obligations privées », soutient le porte-parole de la présidence, Lucien Jura, qui s’exprimait sur les ondes de la station privée Radio Caraïbes FM."


"La durée et les objectifs exacts de ce voyage en terre américaine, ainsi que la date du retour de Martelly en Haïti ne sont pas précisés."

 

SOURCESlink

 

On en est en droit de s'attendre à tout avec le président Tèt Kale, du pays Sak Pa Kontan Anbake.


Mais, ça, c'est une première internationale.


Un Président qui quitte son pays pour "ses obligations privées".


En général, les présidents, comme tout un chacun, ont des vacances qu'ils utillisent pour leurs "obligations privées".


Imaginez, un pays dévasté par l'ouragan Sandy, et une affaire comme celle de Clifford Brandt,  terriblement dangereuse, en ceci qu'elle menace l'équilibre de la société, que le président choisisse ce moment  précis, pour s'en aller en Floride, dédaignant de dire à la nation, ni pourquoi il y va, ni combien de temps il y restera.


Quant à M.Jura, le porte parole de la présidence, il représente tout ce dont Haïti ne veut plus. C'est-à-dire des hommes et femmes  qui ne semblent avoir aucune idée de la fonction présidentielle et du respect que le président se doit d'avoir pour ses concitoyens.

 

Dans de pareilles circonstances, M. Jura aurait toutes les raisons de s'abstenir de jouer au porte-parole.


M. Jura ne sait pas- et comment pourrait-il le savoir ?- qu'il y a un truc qui s'appelle l'agenda du  Président, un truc qui permet à tous les citoyens de suivre les déplacements de l'homme ou de la femme qui se trouve à la tête de leur pays.


Par exemple.


Sur ce site de l'Elysée, vous pouvez trouver l'agenda de Hollande  du lundi 5  au 15 novembre link


Tout est noté. Jour après jour, heure après heure.

 

C'est aussi une histoire de correction par rapport à la presse qui n'est pas sensée courir après les informations comme un chien derrière un os.


M. Jura devrait savoir- mais comment le saurait-il?-  que quand on est le premier personnage d'une république,  la moindre des choses c'est de fournir des informations sur  le pourquoi de ses déplacements.


Et, même les rois- comme celui d'Angleterre quand il  s'en va à la chasse en Afrique -et en revient  blessé, by the way- s'acquittent de cette formalité.

 

Bien évidement, dans le pays des crânes rasés  portant brassards roses,

c'est Sak Pa Kontan Anbake.

En français : que celui qui n'est pas content, dégage !


De même que le Dr Morno de sa maison.link

De même que l'avocat Mario Joseph.link

De même que l'avocat Newton Saint Juste- jugé trop pauvre por être respecté- comme 90% de la population haïtienne.link

De même que le commisaire du gouvernement Senatuslink

 

Le président du pays Sak Pa Kontan Anbake peut, lui, quitter le pays sans avoir de comptes à rendre à quiconque, parce que comme il l'a dit " la communauté internationale veille sur Haïti"link


Ce qui laisserait entendre que,  lui, absent ou présent, ça n'a pas plus d'importance que ça.

 

Aux dernières nouvelles, on apprend que le second personnage à la tête de l'Etat se serait également absenté - sans infos sur sa destination.link

 



 



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents