Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le silence de la presse haïtienne sur les ressources minières du Pays. Petite mise au point.

Publié par siel sur 7 Août 2012, 11:11am

Catégories : #AYITI SOUS-SOL

  Dans cet article : Alterpresse.Une investigation sur l’exploitation des mines d’or d’Haïti fait des vagues au niveau international  

 

Alterpresse dit ceci :"Avant la sortie de l’investigation de AKJ, les seuls articles qui existaient avaient traité de l’aspect anecdotique des richesses minières haïtiennes."

Alors là, c'est un peu fort de café de tirer la couverture à soi ainsi.

 

Ce sujet nous avait semblé si important qu'une rubrique avait été créée spécialement.

La rubrique qui s'intitule sur ce blog : AYITI SOUS-SOL

 

(dont le premier article date de 2007)


rmentionne, non seulement les accords secrets,

mais  aussi le silence total/ capital de la presse haïtienne - Alterpresse n'en parlait pas plus que les autres- et des autorités et de la société civile.


L'on s'était d'ailleurs demandé, 

si parler du sous-sol haïtien et de ses richesses était aussi dangereux que de parler du trafic de drogue, vu que nous avions fait la traduction d'un article paru dans la presse RD, (traduction reprise sans en mentionner l'origine à droite et à gauche)

dans lequel un haut fonctionnaire de la RD,

mentionnait "une conspiration des élites et des firmes internationales" pour s'accapparer des richesses du sous-sol haïtien,

et qu'aucun journal ou journaliste digne de ce nom n'avait eu l'idée de traverser la frontière pour s'entretenir avec ce monsieur sur la question.


Ayiti Kale Je http://www.ayitikaleje.org/ fait un remarquable travail d'enquête sur le terrain, ce qui est sûr et certain.

Au contraire de la totalité de la presse haïtienne qui -Alterpresse incluse- est restée muette sur ce sujet, alors que les premiers contrats avec le gouvernement haïtien, comme mentionné sur le site d'Eurasian Minerals, sont signés en 2004 , après le Coup d'Etat.


Ca c'est une autre histoire. 

Mais qui a cependant à voir avec le silence de la presse qui avait apporté son soutien total/kapital au gouvernement de Latortue et  qui appuyait le Coup d'Etat à 100%, sans faire d'enquêtes, parce qu'Alterpresse revendiquait, à cette époque, le droit à la non objectivité comme une forme de journalisme partisan.


Je ne l'invente pas. C'est ce qui m'avait été répondu dans un mail, à l'époque où je l' avais interrogé sur leur couverture unilatérale des événéments entre 2003-2004, un des patrons d'Alterpresse.


Dommage qu'Ayiti Kale Je n'existait pas à cette époque-là, n'est-ce pas !

Et aussi qu'Alterpresse accepte présentement d'aborder les réalités soico/politiques et économiques d'Haïi sans discours manichéen, montre que la route est longue mais que nous cheminons.


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents