Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le Droit de Rêver - Notre Combat pour la Justice (Information Clearing House) Rediff.

Publié par siel sur 23 Août 2012, 10:26am

Catégories : #REFLEXIONS perso

Prrmière publication, jeudi 24 novembre 2011

Arundhati Roy, Le droit de rêver-Notre Combat pour la Justice

" Plaignons le pays qui réduit au silence ses écrivains quand ils disent ce qu’ils pensent… Plaignons le pays qui jette en prison ceux qui réclament la justice, tandis que des tueurs à grande échelle, des massacreurs, des arnaqueurs organisés, des pillards, des violeurs, et tous ceux qui s’attaquent aux plus pauvres des pauvres se promènent en toute liberté. » "Arundhati Roy

Ne dirait-on pas que cette citation se rapporte au pays Tèt Kale/Sak Pa Kontan Anbake, où des sousou VOIR Un excellent exemple de ce qu'est le "sousouisme." ont reproché à Phelps son "Non Merci",  tandis que le dictateur accusé de crimes contre l'humanité, boit tranquillement son grog au frais,  à la Montagne Noire ?


Je parlais de la beauté extérieure et intérieure de cette jeune femme indienne,

disant qu'elle représentait, cette jeune femme, tout ce que pouvaient haïr les duvaliéristes et leurs avatars les grenn-nanbounda, devenus aujourd'hui la camarilla porteuse de bracelets roses.

 

Quand on a vu des photos du carnaval des Fleurs où sont présentés un certain nombre de VIP  comme "bel moun."

On se rend compte que pour les grenn-nanbounda "bel moun", équivaut à peau claire, regard de veau et embonpoint.

Une horreur.


Quand on a vu les photos du festival de la mer. Alors là, celles-là c'est le pire.

Tout simplement monstrueux

La ministre du toursime a crû bon d'affubler ces pauvres femmes du peuple,

d'une  approximation de costume des marins français : jupette avec chaussettes hautes et bérets sur faux cheveux parfois blonds.

Un truc épouvantable.

Tout simplement hideux.

Je vous montrerai les photos une autre fois.


Si elle croit, la Ministre, que des touristes vont payer un billet d'avion et des jours d'hôtel pour venir voir cette mascarade, elle se fourre le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.

Et surtout, ça montre qu'elle ne connait Rien de Rien au marché du tourisme- qui est loin d'être une industrie facile-, vu un certain nombre de facteurs comme la crise internationale la concurrence des autres îles et les exigences des touristes.

 

C'est cette laideur institutionalisée qui me faisait dire que,

de même que l'extrême droite maintient

la majorité de la population dans l'analphabétisme,

 l'attaquant au niveau de l' esprit,

de même elle l'attaque sur son corps, le rendant laid et malade.


Il faudra que je vous explique ce mécanisme une autre fois.

Mais déjà, si vous prenez la population africaine-américaine des USA,

et que vous regardez le taux d'obèses et le taux d'illettrés,

vous pourrez comprendre qu'il ne s'agit pas d'un hasard

mais d'un plan délibéré.

Et que l'extrême droite haïtienne

poursuit le même schéma que l'élite raciste américaine

d'infériorisation  et d'abrutissement

de la population formée de descendants d'esclaves.

 


Qu'entre la malbouffe importée et ces afffreux déguisements, les gens de droite

enlaidissent systématiquement la population en imposant leurs propres critères de beauté, déformant ces  beaux corps sveltes et musclés au port de tête altier des jeunes paysannes pour en faire un magma infâme de graisse.


La guerre que mène l'extrême droite contre le peuple haïtien, est peut-être de basse intensité, comme le dit R. Trouillot, pas celui décédé, mais son cousin.  VOIR R.TROUILLOT chronique Des Trouillot il y en a un paquet. Dans la même famille on en trouve qui ont été les chantres de Duvalier, d'autres  franchements réactionnaires comme l'écrivain et des tendance progressistes. comme le frère de l'écrivain. On en trouve aussi des à peau claire, comme la femme d'Aristide et des Noirs comme l'écrivain.

C'est assez intéressant à étudier, parce que vous trouvez des familles au profil similaire en Haïti , dont une des branches se retrouve toujours au pouvoir, quel que soit le régime.

Bon c'était une digression.

41D7VB9KM2L._SL500_AA300_.jpg

 

 De  Arundhati Roy, vous pouvez lire notamment,  L’écrivain-militant, Essai Poche, octobre 2003

Arundhati ROY

«


18 novembre 2011, “ Information Clearing House ” (« site d’informations qu’on ne trouve pas sur CNN ou Fox News »), Assemblée de “ L’Université populaire ” qui s’est tenue en l’Église commémorative de Judson, le 16 novembre 2011.

Mardi matin, la police a évacué Zucotti Park, mais aujourd’hui le peuple est de retour. La police devrait savoir que cette manifestation n’est pas une bataille pour un territoire. Nous ne luttons pas pour occuper un parc, ici ou là. Nous nous battons pour la justice. Pas seulement pour le peuple des États-Unis, mais pour tout le monde.

Ce que vous avez réussi depuis le 17 septembre, lorsque le mouvement Occupation a débuté dans tous les États-Unis, c’est d’introduire un nouvel imaginaire, un nouveau discours politique au cœur de l’Empire. Vous avez réintroduit le droit de rêver dans un système qui s’efforce de transformer les gens en des zombies qui, par l’hypnose, assimilent le consumérisme abrutissant au bonheur et à l’épanouissement.

En tant qu’écrivain, je me permets de vous dire que vous avez réussi quelque chose d’extraordinaire et que je ne saurais vous remercier comme vous le méritez.

Nous parlons de justice. Aujourd’hui, au moment où nous nous exprimons, l’armée des États-Unis mène une guerre d’occupation en Irak et en Afghanistan. Des drones étatsuniens tuent des civils au Pakistan et au-delà. Des dizaines de milliers de soldats étatsuniens, ainsi que des escadrons de la mort, pénètrent en Afrique. Si dépenser des billions de dollars pris dans vos poches pour occuper et administrer l’Irak et l’Afghanistan ne suffit pas, alors on vous vante les mérites d’une guerre contre l’Iran.

 

Mezanmi, regardez la grâce de cette jeune femme indienne,

je ne parle pas  seulement de sa beauté physique visible, mais aussi de sa beauté intérieure.

Tout ce que les "grenn-nanbounda" les héritiers des 2 Duvalier,

ont en horreur: l'intelligence,  l'engagement politique, l'humanisme et la beauté.

D'où leur haine de Jacques Roumain et de Jacques Stephen Alexis,

relégués au rang d'icônes,

qui incarnent des valeurs à l'extrême opposé

de celles de leur gourou et de son fils "la queue du singe"

dont le projet en partie réussi - du moins au niveau des élites-

a été l'enlaidissement et l'abêtissement des Haïtiens.

 

Si je dis en partie réussi, c'est que revenant d'Haïti, ayant séjourné au coeur

du "peyi an deyo" j'ai pu voir, entendre et sentir quotidiennement cette beauté

toujours là, "malgré eux", des enfants, femmes et hommes

qui bataillent quotidiennement pour leur survie dans la dignité.

 

Le droit de rêver, c'est exactement ce que réclamaient Roumain et Alexis

pour construire une nation basée sur la justice

et c'est exactement ce à quoi  les élites haïtiennes

et leurs zentellectuels "nègres d'exception",

la bande primée/surprimée/décorée du Collectif Non,

opposent un refus catégorique en mettant dans un placard ces penseurs

pour crime de manque de pragmatisme.

 

Bon de tout ça, j'ai déjà parlé. amplement.

Mais il est très important de rappeler

qu'il existe  en Haïti, une collaboration  continue

et constante entre les élites économiques/politiques,

les ex-militaires et les zentellectuels

 pour casser le rêve de toute une population

qui aspire à créer une société harmonieuse.

 

Bon. Si vous parlez l'anglais écoutez la vidéo.

Sinon la suite de la traduction est ici : link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents