Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Impunité pour Duvalier, prison à vie pour le voleur de bicyclette

Publié par siel sur 1 Juin 2013, 11:24am

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE

Pour le  très beau film de Vittorio De Sica, Le voleur de bicyclette, voir wikipedia link

Et aussi quelques images ici link

 

Vous avez vu le reportage d'Arte sur la prison de femmes en Haïti  Arte reportage. Haïti : les prisons de la honte

Vous avez entendu dans ce reportage, le ministre de la Justice,  un certain Sanon, déclarer, avec une bêtise et une rouerie toutes duvaliériennes, que les emprisonnéees jouent aux saintes mais sont coupables, alors que ce n'est pas la question de leur culpabilité ou pas qui est posée mais celle de leur jugement.


Pourquoi infliger à ces femmes, ce traitement inhumain de les maintenir entassées dans une prison qui a tout l'air d'une cale de bateau négrier,durant des années sans jugement ?

 

On aurait  tant aimé que toutes ces "grandes dames," écrivaines,  journalistes, chanteuses, ex-gouverneurs, responsables d'associations de défense des droits de la femme etc, mettent leur notoriété au service de cette cause. Hélas ! 


Qu'est-ce qui s'est passé pendant les + que 30 ans de dictature duvaliériste qui aura occasionné la fabrique de  ces individus diaboliques, insensibles à la vie,adeptes de Baron Samdi,   les militaro/macouto/duvaliéristes mutés en grenn-nanbounda et plus récemment en Tèt Kale( crânes rasés)

 

Je rediffuse ce texte qui montrait comment La Madone des Zen, une ex-star des réseaux sociaux haïtiens, un pur produit de la marque duvaliériste, arrivait, toute honte bue à disculper Duvalier J-Cl et à accuser les victimes.


Des Madone des Zen, en jupe ou en pantalon, il y en a malheureusement plein dans l'ensemble de la société haïtienne. Le cancer Duvalier a fait des métastases.

 

Ces hommes et femmes métastasés qui prolifèrent dans l'administration, dans le privé, dans les média, dans le système judiciaire plongent la société  dans cet état morbide et délétère qui procure une jouissance quasi-sexuelle aux disciples des 2 Duvalier.

Rediffusion du texte écrit en  2012

tout galimatia devient savant, et toute sottise devient raison" (2) Rediff



« Si j’avais convaincu plus d’esclaves qu’ils étaient bien des esclaves, j’aurais pu en sauver des milliers d’autres. »
Harriet Tubman

"Il est peut-être temps que nous songions à donner par l’exemple un éclatant démenti à cette conclusion sociologique que « les races d’esclaves engendrent des âmes d’esclaves, cruelles pour les faibles, dociles aux forts. ».

  Fernand Hibert, dans Les Thazar L'indignité dans toute sa splendeur. Photos de restavek dans le NY Times.

 

 

Je regardais le reportage vidéo fait par  CBS sur le couple Bennett/Duvalier

sur leurs dépenses somptueuses, la scène ignoble  et très connue où ils jettent

de leur voiture des pièces de monnaie aux gens dans la rue.

Voir  http://www.cbsnews.com/8301-504803_162-20028954-10391709.html 

 

A la question à quoi s'intéressait  Duvalier  Jcl ?

Marc Bazin  qui avait été son ministre des Finances répond : A l'argent, l'argent, l'argent

 

Je relisais avec émotion  les différents témoignages des personnes emprisonnées, torturées,

sous les Duvalier.


Je repensais à cette destruction des familles

dont le père, seul soutien économique, a soudain disparu

emporté dans une voiture noire. MAUVAIS AVRIL, 26 avril 1963 , 50 personnes tuées par les duvaliéristes.


A l'éclatement des familles qui se sont retrouvées

qui en Amérique du Nord, du Sud, dans la Caraïbe, en Europe,

en Afrique. 26 avril 1963. Témoignage de Maryline Bogat Vorbe


Aux paysans razziés pour aller couper la canne à la RD.

Aux boatpeople.

A l'abaissement des âmes.


Je pensais à cette destruction systématique de la société haïtienne vampirisée

par un clan assoiffé d'argent. Quand F. Duvalier lâcha sa horde de chiens enragés le 26 avril 1963. Par Max Dorismond

 

236988-jean-claude-duvalier-1

 

 

Et puis, je lis cette nième abomination venant de la Madone des zen.

Certes, pour ma pièce de théâtre " La Madone des zen"

j'ai de quoi me réjouir, il y a de la matière.

 

Mais quand même, on en arrive à se demander si c'est pour de vrai

ou s'il s'agit de provocation,

tant de tels propos sont nauséabonds.

Si c'est pour de vrai, et si des personnes comme La Madone des zen

ne sont pas une caricature

et que "pou tout bon", réellement,

elles représentent un pourcentage notable

des lettrés haïtiens,

alors là on est carrément foutu.

 

Parce que ce n'est pas de cerveau de zandolit , de neuronnkloroxés

dont il s'agit mais de sottise chronique

et de perversité à l'état pur.

 

Si c'est pour de vrai, alors

nous devrons admettre  à contre-coeur la conclusion de Jean Gaëtan Tardino

sur son blog :

"Haïtiens je vous le dis, le devoir d'ingérence dans vos affaires s'impose. "
  http://elsie-news.over-blog.com/5-index.html

 

Parce que si  ce que baragouine "La Madone des zen " reflète les "pensées"

d'une majorité

des lettrés haïtiens

ça signifierait que leurs têtes sont bourrées de fatras et d'immondices

et qu'il vaut mieux laisser le pays entre les mains

de n'importe quelle autre nation

dont le boulot prioritaire sera de laver les âmes et d'éduquer les esprits.

 

Voici ce qu'elle dit :

 

"Pouvons nous croire qu'aucune plainte n'a été déposé contre les Duvaliers jusqu'ici en Haiti.  Lorsqu'en 1986, on  a voulu établir un musée de tortures par les Duvalier, personne ne s'est présenté avec une photo de leurs parents victimes d'après ce que j'ai appris et ils auraient beaucoup de mal à trouver des gens à temoigner en leur défense.  Quelle justice pour Gilberte Sales et Mireille Durocher Bertin?"

 

Voici ce que laisse entendre son galimatia :


Aucune plainte n'a été déposée contre le Duvalier Jcl en Haïti, donc il ne serait pas coupable. (Ce qui est faux.Il y a eu plusieurs plaintes, notamment en France.

Les parents des victimes ne se sont pas présentés avec des photos, donc il n'y avait pas de victimes.

Les victimes n'ont trouvé personne pour les défendre, donc leurs cas n'étaient pas valables juridiquement.

 

La Madone des zen semble ne pas savoir qu'en 1986,

les pouvoir judiciaire et politique étaient aux mains des macouto/duvaliéristes,

que l'armée était toute puissante et qu'elle tirait avec de vraies balles sur les gens.

J'en ai été témoin, j'ai même filmé les corps des morts par terre lors d'une manifestation.

 

SUITE à : link

 



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents