Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Haïti 2 maires visés par le pouvoir des cranes rasés (Tèt kale)

Publié par siel sur 3 Juillet 2012, 10:20am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Le Maire de Tabarre interdit de départ en raison de l'enquête sur l'incendie du marché  

 

 

Le Maire de Tabarre, Jean Frantz Theodat, est l'objet d'une mesure d'interdiction de départ dans le cadre de l'enquête sur l'incendie du marché public de Tabarre.

 

 Mandat d’amener contre l’ex-Maire de Port-au-Prince ?

 

 

Suite à l’incendie du marché du port, lundi matin, Me Jean Renel Sénatus, le Commissaire du Gouvernement avait envoyé pour audition sur cette affaire, une invitation à se présenter, à l’ancien Maire de Port-au-Prince, Muscadin Jean Yves Jason.

 

  Pourquoi ? 

 

 

Si la  question se pose c’est que nul n’est censé ignorer

que la justice  est  un  vain mot en Haïti qui se résume en une seule et unique loi :

 «la loi du plus fort.»  

  

Ces attaques,  à  partir de la  rumeur,  contre 2 maires de 2 grandes municipalités

dont les terrains  et  propriétés  constituent  un enjeu  financier considérable dans le  cadre de la  reconstruction de  la  capitale paraissent «suspectes».

 

Ces incendies de marché également.

 

On connaît la technique des «false flags» amplement  utilisée sous les 2  Duvalier  (c’est   moi   qui crée les   événements,  dixit papadoc) utilisée par Guy Philippe, selon ses propres  afirmations  en saccageant les  émetteurs  de radios  à Boutilliers, faisant passer cette agression sur  le compte du  gouvernement  d’Aristide.

 

Les media, dont Kiskeya, Reporters sans  Frontières, les Zentellectuels (Trouillot et cie)  s’étaient emparés de cette  affaire pour la  brandir aux  yeux de l’international comme le symbole même de la dictature en  chair  et en os .


Malgré qu’il y ait eu mort d’homme, le principal responsablede ce crime,

malgré ses aveux publics, n’a jamais été  inquiété.

 

Il faut noter également que les incendies de campements des victimes du séisme,

ont été nombreux, notamment  à Delmas, où le  propriétaire du « palais municipal »(sic)   

n‘a jamais eu à s’expliquer sur l'origine de ces feux dans sa circonscription ( ni par ailleurs sur la provenance du fric avec lequel il a construit son luxueux" palais")

 

h-20-1780277-1257643569.jpgSourceslink

 

Enfin, rappelons  que les cranes rasés d ‘Allemagne,

l‘extrême droite hitlérienne

a utilisé en son temps, la stratégie des  « false flags » avec des  incendies pour créer  le désordre,

la peur et la diabolisation de ses adversaires, 

afin d’asseoir son pouvoir de terreur.

 

 La  suite nous la connaissons.


       

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents