Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Evo Morales accuse Washington de "préparer" un coup d'Etat au Venezuela

Publié par siel sur 17 Avril 2013, 12:57pm

Catégories : #NUESTRA AMERICA


 

 

Le président bolivien, Evo Morales, a accusé mardi les Etats-Unis de "préparer un coup d'Etat" au Venezuela, après le commentaire de la Maison Blanche jugeant"nécessaire" un audit de l'élection présidentielle.  Le président Morales a estimé que Washington cherche à "créer l'instabilité" au Venezuela "pour ensuite justifier une intervention""Face à la provocation et l'agression du gouvernement américain envers le 'compañero' Maduro et son peuple révolutionnaire, nous allons défendre ce peuple"qui "parie sur les changements sociaux, économiques et politiques", a-t-il ajouté. Evo Morales, élu en 2006 et premier président amérindien de Bolivie, a, par ailleurs, indiqué qu'il se rendrait à Caracas pour l'investiture du président Maduro vendredi.


 

 

Sur le même sujet : Cameroonvoice. Comment les États-Unis ont utilisé les ONG pour soumettre le Venezuela

 

link et  aussi :  link

 

 

Quelques commentaires à la situation d'insurrection provoquée par la droite :


 

"Comme en 1973, au Chili, les États-Unis, vont y mettre le feu et plonger le Venezuela dans la guerre civile, avec la complicité des pays occidentaux.'

 

 

"Les Etats-Unis pour un recomptage" : aucun leçon à recevoir d'un pays qui a fait élire en 2000 un va-t'en-guerre fanatique dans des conditions de vote innommables."


 

"Ce qui arrive à l'esprit immédiatement à lire cet article, c'est la comparaison avec le vote en Côte d'Ivoire qui a élu Alassane Ouattara. avec 54 pour cent et bien moins que 256 000 voix d'écart dont la communauté internationale avait reconnu des malversations mais entériné rapidement l'élection de celui-ci, par contre, là tout est diffèrent surtout pour les États Unis qui semble surtout s'intéresser au pétrole Vénézuéliens avec un candidat malheureux plus enclins envers l'Amérique du Nord que Maduro. Pensez vous, un chauffeur de bus, qu'aurait on dit si Sarkosy avait été un ancien conducteur de bus!"

 

"Capriles est un démocrate à condition de gagner... Quant aux USA, de quoi de mèlent-ils ? Et seraient-ils en train de réclamer un recomptage de 100% des votes si le résultat avait été l'inverse ? Non, Obama aurait déjà adressé ses chaleureuses félicitations à Capriles ! Assez d'hypocrisie. Quant à Hollande, a-t-il félicité Maduro ? Il aurait préféré lui aussi voir Capriles, candidat de la droite, des "socio-démocrates" et de l'extrême droite, arriver en tête..."


 

"Honte aux USA

Les suspicions largement entretenues par les Etats Unis dont la marionnette a ete battue, sont un appel a la guerre civile dans un pays ou pourtant les elections ont toujours ete reconnues, meme par les observateurs occidentaux comme au moins aussi propres que celle des pays europeens (je ne parle meme pas des US ou Bush avait ete elu sur une magouille notoire). 
Les USA cherchent ni plus ni moins a eliminer l'emergance d'une force politique qui ne sert pas ses interets. Tous les moyens sont bons... Meme le risque de voir les venezueliens s'entretuer."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents