Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


En Ethiopie, avec les paysans expropriés Alfredo Bini/Cosmos

Publié par siel sur 8 Septembre 2012, 12:00pm

Catégories : #REFLEXIONS perso

Ce reportage en Éthiopie est le premier volet d’un vaste projet sur l’accaparement de terres dans le monde. Ces terres riches car fertiles ou recelant en sous-sol des matières premières sont exploitées par des multinationales ou des États, appauvrissant les populations locales.

À Visa pour l'image, ce reportage sera projeté le mardi 4 septembre au Campo Santo. Le prochain reportage d'Alfredo Bini est prévu en Argentine, s’il arrive à trouver les financements nécessaires. Pour le soutenir ou s'informer du projet, on peut entrer en contact avec le photographe sur ses comptes Facebook et Twitter (@alfredobini75)

 

 

 

Cet article tombe pile poil par rapport à l'offensive des Tèt Kale sur les paysans haïtiens dont je vous ai parlé ici :  Exigez la libération des paysans de Seguin (parc de la Visite)

et ici :

Haïti–Sécurité alimentaire : La campagne « Aba grangou » inquiète la Grand’Anselink

 

 

Ce que les élites africaines font, avec sans doute un slogan du genre " Africa is open to business", en louant ou vendant les terres de leurs pays aux multinationales en échange de comptes en banque bien garnis en Suisse et dans les paradis fiscaux, c'est exactement ce que veut faire le pouvoir Tèt  Kale et leurs conseillers internationaux

De même que la couleur rose est un "bonbon" donné à sucer aux masses, de même le nom du parti de Martelly "Repons peyizan" est un racket pour camoufler des projets d'accaparement de terres au détriment du paysannat.

Martelly, dans sa campagne,  avait parlé de bioagriculture, j'étais moi-même tombée dans le panneau, oubliant que ce type se réclame de l'extrême droite  macabre duvaliériste.

Bioagriculture pour la gente au pouvoir, signifie agrocarburants. Et non pas aider les paysans à produire des fruits et légumes délicieux sans pesticides et à les distribuer dans la Caraïbe et ailleurs.

J'avais trouvé bizarre et j'y reviendrai que " Aba Grangou" la chose de la présidente, lançait son programme dans la Grand'Anse, vu que d'après leurs propres schémas, cette région n'était point prioritaire.link

Notez, qu'entre ma première visite et celle-là, le site a changé d'allure et s'est mis sous la tutelle du ministère de l'Agriculture. Est-ce que cette transformation a à voir avec les actions de l'avocat Saint Juste ? link

I do not know. mais le fait est qu'il s'est relooké, ce qui fait que je n'ai pas retrouvé le fromage qu'ils avaient fait, montrant que la Grand'Anse n'était pas parmi les zones prioritaires pour l'application de  leur programme "A ba Grangou"

La Grand'Anse a de l'eau à profusion, ce que je recherche les agrocarburants, (canne, maïs) qui en consomment un maximum.

La grand'Anse a encore des terres fertiles.

La Grand'Anse a encore des paysans que le pouvoir Tèt Kale veut éliminer en poursuivant le programme lancé par Clinton/ Préval/USAID (Winner de M. Estimé) et le FMI à Caracol.

Attention, peuple haïtien, si ce programme de dépossession est mis en pratique, vous serez comme les habitants de Gaza, vous verrez vos arbres coupés comme à Caracol, vos jardins détruits et vous n'aurez d'autres choix que de vivre dans de nouveaux bateyes, cette fois-ci organisés par le pouvoir Tèt Kale, l'exil., ou la déchéance totale/capitale.

Attention, peuple haïtien, votre misère actuelle n'est rien en comparaison de celle que le pouvoir Tèt Kale et ses alliés vous préparent.

Attention, peuple haïtien, les zentellectuels Gnbistes, amateurs de coups d'Etat et spécialistes en creusement de trous sans avoir prévu d'échelle pour remonter,  ne vont pas vous laisser tranquilles. Ils vous feront une super propagande à base de "il faut être moderne" "il faut sortir de la médiocrité" " incapacité de l'Etat marron"  «  regardez la RD » et autres raisonnements tête en bas.

Ces filles et ces garçons totalement endoctrinés et vassalisés, ces neuronKloroxés,  vont mettre à profit toutes leurs belles lettres et littérature pour défendre ce projet  d'accaparement des terres des paysans.

Vous vous laisserez séduire, peut-être, par leur logorrhée, à base de "qu'avons nous fait depuis ces 25 dernières années ?" "le rêve de Duvalier " et autres balivernes perverses et démoralisantes à souhait, visant à vous faire accepter l'innacceptable, à vous mettre à genoux le revolver sur la tempe.

Ils vous vous enrober ça de beaux mots  creux, du style: "nous sommes trop accrochés à notre passé", alors que Mezanmi faites un tour en Europe et regardez comment, dans toutes les villes, les monuments, les musées, les bibliothèques rappellent, constamment, à la population le devoir d'honorer leur passé et les hommes qui ont contribué à la construction de leurs nations.

Attention, peuple haïtien, depuis 2004, les zentellectuels nous rabachent que nous sommes archinuls, soit-disant parce que nous honorons ceux qui ont lutté contre l'esclavage et nous ont permis d'être aujourd'hui des Haïtiens. Ces zentellectuels Gnbistes, comme vous avez pu le constater, ne se préoccupent nullement du salaire minimum, des inégalités, de la politique appliquée par l'international envers leurs pays. L’économie ils ne connaissent pas. Donner des leçons de morale, ça c’est leur truc.

Pour mieux vous humilier et vous abêtir, ils se font les porte-voix de ceux qui  stigmatisent les Haïtiens et s’en vont partout déblatérer sur la soit-disant incapacité des Haïtiens à se gouverner, tout en faisant en sorte qu'ils en soient incapables, via la corruption.

Ces zentellectuels boycotteurs de la commémoration des 200 ans d'indépendance d'Haïti, n'en doutez -pas, vont monter au créneau dans les média des possédants pour vous dire qu'il faut céder vos terres  et que c'est ainsi que le pays sortira de sa "malédiction" mot qu'ils adorent autant que celui « d'anarcho-populisme ».

 


Peuple haïtien, progressistes haïtiens, ne vous laissez pas corrompre par les discours  des chiens de garde.

Ce pays, hérité des Taïnos et des Marrons de la liberté,  nous ne pouvons pas continuer et persister à le défigurer et  à stigmatiser ses habitants.

Peuple haïtien, ne vous laissez pas entourlouper par les zentellectuels et autres joueurs de pipeau,  nationaux et internationaux, forts avec les faibles, faibles avec les forts.


Les voleurs de terre ne passeront pas.

Attention, peuple haïtien, ce ne sont pas des paroles en l'air. L’entente pour s'accaparer des richesses du pays existe bel et bien; et le pouvoir Tèt Kale – comme celui des 2 Duvalier- a été mis en place pour accomplir ce programme.

Peuple haïtien, Anaïse et Manuel de Gouverneurs de la Rosée de notre cher Jacques Roumain, sont tes modèles.

Kenbe djanm.

 

 

 


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents