Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


En direct du Granlakouzen à propos du "discours du siècle" .

Publié par siel sur 30 Mai 2012, 10:25am

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE

La Madone  des Zen dans un message  à  propos 

de la lettre de Mme Jean,intitulé  le "discours du siècle" écrit ceci  :

 

"Dans ce message,
j’entrevois un tout dernier cri en faveur de la raison ! 
Lorsqu’elle écrit  « Le monde entier assiste, sans plus d’illusion,
au spectacle désolant des impasses politiques haïtiennes qui se succèdent
à coup de rivalités partisanes et stériles », n’est-ce pas vrai ? "

 

Eh bien  ce n'est pas vrai.

 

Le monde  entier ? la Chine, le Japon, l'Afrique du Sud,  le  Brésil, la Russie ?

 

En ce moment  le monde entier a bien d'autres chats à fouetter.

 

Une crise  économique mondiale.

Une crise de  l'euro.

Une crise du capitalisme.

 

Le  monde entier  ? Washingon-Paris-Ottawa -LeVatican ?

 

Washington  a le regard tourné sur  les prochaines élections présidentielles.

Paris s'occupe de l'arrivée du  nouveau gouvernement de gauche et de la bataille pour les

législatives.

Ottawa cherche une porte de sortie avec  les étudiants  quebecquois pour éviter la contagion du mouvement à d'autres secteurs.

Le Vatican se trouve en plein drame avec ses   histoires de fuite. 

 

Quant aux  peuples du monde entier qui se  sont montrés généreux au moment du  séisme, ils

se sont aperçus  que la plus  grande partie  de leurs dons-  via  la Croix  Rouge par  exemple-

n'est  pas allée vers ceux qui en  avaient le  plus  besoin.

 

Ils ont eu l'impression  que l'on leur avait fait les poches.


D'ailleurs,  Haïti  n'apparaît plus dans les  nouvelles internationales.

Personne ne sait  ce qu'y s'y passe.

Personne ne s'y  intéresse.


Même  les Haïtiens de France et des  départements d'outre-mer

évitent généralement d'aborder  les questions politiques.

 

Les plaies laissées par les  événements de  2004,

ne sont jusqu'à  présent  pas cicatricées.

Et puis,  il y a eu  toutes les pertes  en vies humaines et  en  biens

provoquées  par le  séisme.

 

Pour ce "petit peuple"  comme  dit  l'autre

ç'a été, parfois,  des  dizaines d'années  d'efforts économiques

qui  se  sont  en  quelques  minutes écroulées.      

 

Donc  en réalité  personne  d'autre   

" assiste, sans plus d’illusion,
au spectacle désolant des impasses politiques haïtiennes qui se succèdent
à coup de rivalités partisanes et stériles » 

que  les  propres  élites

intellectuelles,  politiques et économiques haïtiennes  qui ont  elles-mêmes

contribuées  en  tant  qu'acteurs et  metteurs en  scène  à  différents niveaux

à présenter ce "spectacle  désolant." qui ne fait même  pas recette.


Il  y  a un dicton qui dit" Comme  on fait son lit on  se couche.  "  

 

En fait,  vu  ce climat d'indifférence générale de  l' international vis à vis  d'Haïti,

il me semble, après  avoir  relu  atenttivement  le  "cri" de détresse  Mme Jean

que  celui-ci est dirigé

de manière détournée ,  plutôt vers les "pays amis"  et   l'international.

 

Cri de détresse qui serait comme  lancer une bouée  à la mer

avec un "mea culpa,  mea culpa, c'est  notre faute,notre très grande  faute,mais  ne nous laissez pas  tomber.


On  pourrait  le comprendre comme  un  petit  coup de pouce donné

par  cette personnalité de stature internationale

au  gouvernement Martelly/Lamothe,  très loin  d'être  en  odeur  de sainteté

après le  charivari de l'affaire de la démission  de Conille du  côté  des USA

et une  orientation politique à mille  lieux de  celle

du nouveau  gouvernement français.


 

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents