Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Ecrivez, emailez, téléphonez, envoyez des Sms à la Minustah pour qu'elle arrête de diffuser les enfants photographiés nus par Logan Abassi

Publié par siel sur 14 Décembre 2012, 13:50pm

Catégories : #MiNUSTAH-enfants nus

 

Les photos dégoutantes de Logan Abassi, sur le site de la Minustah  n'ont pas bougé d'un poil link

Logan Abassi, est-ce bien la même personne qu'ici :0ad2fc1.jpg

 

ou bien qu' ici :mug-shot-38750951.jpg

link

 

La photo de ce petit garçon surpris dans sa nudité en plein sommeil

est toujours là.

Ainsi que toutes les autres d'enfants nus qu'il collectionne :link

dans je ne sais quelle rubrique inventée par lui

pour faire passer, mine de rien, ses photos dégeu,

destinées à je ne sais quel public.    

 

J'accuse la Minustah d'entorse à la loi sur la protection des mineurs

et de complicité dans la diffusion des images d'enfants nus prises à leur insu et à l'insu

sans autorisation des parents.

 

Un petit rappel a la loi s'impose:
Par principe, toute personne, quelque soit sa notoriété et son âge, dispose sur son image et sur l’utilisation qui en est faite d’un droit exclusif et peut s’opposer à sa reproduction et diffusion sans son autorisation. 
En ce qui concerne les enfants mineurs, pour rediffuser l’image du mineur sur un site internet, il est nécessaire d’obtenir avant la diffusion l’autorisation des deux parents.
La personne dont l’image a été divulguée a la possibilité d’agir en justice : le juge des référés dispose à cet égard du pouvoir de prescrire toutes mesures propres à empêcher ou faire cesser l’atteinte, pouvant attribuer également des dommages et intérêts. Par ailleurs, vous vous exposez à un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende en cas de divulgation sans autorisation. 
Enfin, l'article 226-8 du Code pénal punit d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende le fait de publier, par quelque voie que ce soit, le montage réalisé avec l'image d'une personne sans son consentement.
L'article 226-1 du Code pénal prévoit une peine d'"un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende" pour le fait de "porter atteinte à l'intimité de la vie privée d'autrui".
Article 8 CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT
1. Les États parties s'engagent à respecter le droit de l'enfant de préserver son identité, y compris sa nationalité, son nom et ses relations familiales, tels qu'ils sont reconnus par la loi, sans ingérence illégale.link

 

Vous savez que Logan Abassi travaille depuis je ne sais combien de temps en Haïti.

On ne sait pas comment il est arrivé dans ce pays.

C'est un photographe amateur, qui comme bien d'autres étrangers, a découvert sa profession en Haïti.

Et qui, depuis, travaillant pour la Minustah, a les moyens financiers et techniques de parcourir le pays.

Ce qui fait que Abassi, n'a pas raté une seule des catastrophes naturelles pour viser les enfants pauvres d'Haïti avec son objectif, utilisé comme une arme à feu pour massacrer l'image de ces innocents, totalement impuissants face à cette violence.


Lors du séisme, il a vendu ses photos d'enfants blessés comme des petits pains,

dont sa série d' enfants  avec  pansements  dans le genre sado-maso, genre bondage link 

qu'il a tout à fait mis en scènelink -ici on voit qu'il a demandé à l'infirmier  ou médecin

de garder dans la main la gaze et à l'enfant de le regarder-

qui a fait le tour de toutes les rédactions.

 

 

On peut supposer qu'entre son salaire en $ à la Minustah et ses ventes de photos,

Abassi, depuis son arrivée 

dans "l'île au trésor "  link a dû accumuler un substantiel magot.

Grâce à qui ?

Grâce à la misère des enfants et  celle de la majorité de la population.

 

Au lieu, et en ceci il se comporte comme tous les flibustiers qui prospèrent sur l'île,

d 'être  reconnaissant  à ses pauvres habitants 

sur le dos desquels il a obtenu, tout soudain, célébrité et fortune. 

Abassi, au contraire, se complaît à les humilier.

 

Racisme ? 

Complexe du non-Blanc devenu tout un soudain plus Blanc que Blanc en Haïti, admis dans les salons de l'élite ?

Sadisme ?

Il n'y a aucun respect, aucune tendresse, aucune humanité dans le regard

que pose Abassi sur les enfants d'Haïti.


229089.jpg


Des enfants d'Haïti tels que jamais vus par Abassi.  Profitez-en pour acquérir le livre de Danticat

 

En tous les cas, ce type, ce Logan Abassi, avait montré de quoi il était capable, dès le départ, dès son soit-disant reportage intitulé "Gonaïves l'école ouvre enfin ses portes",link

dans lequel, il avait mis en scène des enfants couchés par terre, l'un sur l'autre, sur le ciment de la classe, 

dans lequel on ne voyait rien qui pourrait avoir un quelconque rapport avec cette soit-disant ouverture des classes,

mais qui lui avait permis avec le mot clef "école" d'infiltrer ses photos  plus que glauques d'enfants nus, petites filles en train de se laver,etc.

dont un petit garçon debout avec un cerf-volant dont on voyait le sexe en gros plan,

photo qui avait été promptement retirée de sa "galerie" après mon article

et qu'on ne retrouve plus sur le web,

mais que j'ai conservée dans mes archives.

 

Ou bien ses photos volées de petits garçons tout tout nus à l'hôpital sous prétexte de couvrir le choléra link

 

Tous les prétextes sont bons,

toutes les occasions  sont trouvées pour qu'Abassi

pénètre  dans les hôpitaux, dans les prisons pour mineurs, dans les écoles, sur les terrains de sport, dans les maisons et corridors des bidonvilles, afin de faire ses photos à la limite du pédoporno reportage.


Photos qu'il se plaît à diffuser sur le site des forces de l'ONUlink

qui offre une excellente couverture à l'exhibition de ses fantasmes.

 

Aussi, comme Noël approche et que c'est une fête d'enfants.

On devrait s'attendre à ce qu'Abassi, selon sa stratégie bien rodée,  profite  de l'occasion

pour photographier des enfants en état de détresse et de vulnérabilité, nus, sales, affamés, dans la boue et les ordures;

ou bien petites filles et petits garçons dans des poses aguichantes

-sans doute au cours des manifestations qui seront organisées par la Minustah-

 

C'est pourquoi, afin de prévenir ces nouvelles productions d'Abassi

qui risquent  fort de salir la fête des chrétiens vivants et celle des enfants,

il vous faut envoyer  sans tarder des messages à la Minustah et à son nouveau chef civil

Mme Désiré.


N'hésitez pas. De de quelque pays que vous soyez, de quelque couleur, de quelque milieu social

à participer à cette campagne contre l'exploitation des images des enfants pauvres, démunis, vulnérables d'Haïti par Logan Abassi, photographe officiel  dela Minustah;

Voir Voici une photo outrageante faite par Logan Abassi, photographe de la Minustah

VOIR aussi :link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents