Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Cholera et la Minustah: Monsieur le ministre ce n'est pas un faux pas, C'est un attentat. Par Junia Barreau

Publié par siel sur 30 Octobre 2012, 13:40pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

C'est le titre d'un excellent article de Mme Barreau ici  : link

 

Pour apporter un complément d'information  à une des interrogations formulées dans l'article, à savoir:


"1) Les soldats népalais ont-ils subi tous les tests médicaux nécessaires à la recherche du choléra avant leur recrutement pour venir en Haïti ? Le Vibrio cholerae pouvait-il être détecté ? Le choléra est considéré comme une maladie endémique au Népal. N'y-avait-il pas lieu d'être plus vigilant ? Le peuple haïtien était encore sous le choc du tremblement de terre. Il n'avait pas besoin d'un autre traumatisme."


A l'époque où ce scandale a éclaté, les services médicaux népalais, responsables des contrôles de santé des soldats népalais en partance pour Haïti, avaient précisé que, sur la liste des examens demandés  par l'ONU, ne figurait pas la détection du choléra.


Une autre information est venue contredire celle -la, précisant que les tests n'étaient effectués que s'il existaient des symptomes.


Or, d'après les médecins, on peut être porteur du virus, sans avoir les symptomes de la maladie.

"Medical experts say it is possible to carry the disease without exhibiting symptoms."

Haiti cholera outbreak: Nepal troops not tested

Haitian police patrol a street during a protest against the UN on November 19, 2010 in Port-au-Prince.The cholera epidemic has prompted protests against the UN in Haiti

None of Nepal's soldiers serving with UN peacekeepers in Haiti was tested for cholera before they went, the Nepalese army's chief medical officer says.

Brig Gen Dr Kishore Rana told the BBC the UN did not require such a test unless a soldier had cholera symptoms.

SOURCES http://www.bbc.co.uk/news/world-south-asia-11949181

 

 

 

 

Quuoiqu'il en soit, il reste difficile de comprendre  pourquoi   ces tests n'ont pas été faits, sachant que le choléra est endémique au Népal et que dans l'exacte même période du départ des soldats, on constatait une remontée de la maladie.


Il me semble que c'est dans cet surprenant manquement aux principes basiques de précaution que, et l'armée népalaise et l'ONU, ont leur responsabilité toute entière.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents