Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Biographie de Thomas C. Adams, l'envoyé spécial pour Haïti

Publié par siel sur 4 Novembre 2013, 15:59pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Etant donné que Tout Haïti.com se posait cette question :

Washington soutient-il un projet anti-démocratique en Haïti ?

Le premier réflexe pour avoir l'idée de l'agenda d'un gouvernement étranger dans ses relations avec un pays est d'aller chercher les infos sur la personne que ce pays aura choisi pour le représenter  -(exemple Cinéas, nommé  en 2004, ambassadeur d'Haïti  en RD)  Savoir qui est qui, et quelles ont été ses actions dans sa vie.  Donc, quelle est la carrière de M. Adams, en principe à la retraite, qui a repris du service avec sa nomination comme envoyé spécial pour Haïti par Mme Clinton à l'époque ministre des affaires étrangères des USA  ?

Biography


Photo of Thomas C. Adams
Thomas C. Adams
HAITI SPECIAL COORDINATOR
Term of Appointment: 09/27/2010 to present

 

Thomas C. Adams was named Special Coordinator for Haiti in September 2010 by Secretary of State Hillary Clinton. Mr. Adams is returning to the Department after retiring in June of 2008 from a 35-year career in the U.S. Government, with much of it focused on managing foreign assistance. 

 

Mr. Adams was designated Coordinator of Assistance to Europe and Eurasia in February 2005 by President Bush, and served in that position until his retirement, responsible for the design and implementation of all U.S. assistance programs for the 29 countries that emerged from communism in Europe and Eurasia. Prior to that, he served as the Deputy Coordinator for 5 years, and spent 2 years as the Deputy Director of the Department’s Management Policy and Planning Staff. He also spent 11 years as a Foreign Service Officer, serving as a management officer in Zanzibar, Hungary, Belgium and the Department of State, and 11 years at the U.S. Customs Service, rising to become a Director of International Programs.

 

During his retirement, Mr. Adams taught at the Foreign Service Institute. He also served as the Vice Chairman of the Romanian American Foundation, a $150 million grant-making organization which supports education and other initiatives aimed at promoting a strong market economy and the rule of law in Romania. He also served on the Board of the Romanian-American Enterprise Fund.

 

He is the recipient of a number of State Department awards, including four Meritorious Honor Awards, two Superior Honor Awards, the Ben Franklin Award, and the Director General’s Cup for the Civil Service. He was the International Affairs Employee of the Year in 1993 at the U.S. Customs Service for his work on enforcing the economic embargo on Serbia and Montenegro. His languages are French, Hungarian and Swahili.

 

Mr. Adams graduated from the University of Virginia in 1972 with a B.A. in History. While there, he was editor-in-Chief of the student newspaper, The Cavalier Daily.

 

Vous aurez lu que M. Adams a été  nommé en 2005 par M. Bush pour organiser et diriger les programme d'aides de 29 pays ex-communistes en Europe et en Asie. Une fois que vous aurez lu que pendant sa retraite il s'est occupé d'une fondation dont le but était de soutenir l'éducation  et d'autres initiatives dans le but  de promouvoir une économie de marché forte et l'état de droit en Roumanie, maintenant allez regarder la situation politico/économique de la Roumanie sur Wikipédia  où vous pourrez lire , par exemple, ceci :

 
"La majorité au pouvoir entre 2004 et 2008 a mis en place une politique économique d'inspiration libérale, visant à réduire le nombre des entreprises d'État (encore autour de 30 % du PIB en 2006 selon une estimation de Deutsche Bank), attirer plus d'investissements étrangers (7e destination en Europe en 2006 selon Financial Times), réduire la fiscalité et le chômage (4,3 % janvier 2008 et 1,8 % à Bucarest38.

Mais à partir de 2007, malgré ou à cause de l'intégration à l'Union européenne (selon les points de vue), les effets néfastes de la crise financière mondiale se font sentir et ralentissent fortement la croissance de l'économie roumaine, avec un taux de chômage de jeunes supérieur à 20 %39."

 

Et  pour les actualités :

En Roumanie, la mobilisation contre la mine d'or prend de l'ampleurlink


Ainsi, vous trouverez des éléments de réponse à la question posée par Tout Haïti à partir des infos sur la carrière de M Adams, le but de ses missions à l'étranger et les résultats de son travail d'"implementation" de l'économie néolibérale dans les pays concernés.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents