Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire,politique, agriculture, arts et lettres.


Alterpresse;Haïti-Logement / Expulsions forcées : Les sinistrés de plusieurs camps de la capitale dans le viseur de bandits

Publié par siel sur 24 Mai 2012, 11:42am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Extraits :

Des individus, toujours non identifiés, continuent de brûler ce que des familles sinistrées du séisme de janvier 2010 ont pour seul abri : des tentes, faites le plus souvent de morceaux de tissus parfois crasseux et en lambeaux.

Le camp du Lycée Toussaint Louverture (http://www.alterpresse.org/spip.php...), celui d’Acra de Delmas 32, celui etabli sur une partie de l’école publique "république d’Argentine" dans les périmètres de Sans-fil (http://www.alterpresse.org/spip.php...), et celui de la place Mausolée (à proximité des ruines du palais national), figurent parmi les camps, où des incendies d’origine non déterminée ont consumé plusieurs tentes servant d’abris à de nombreuses familles de personnes déplacées du tremblement de terre de janvier 2010.

Aucune personne n’a été appréhendée jusqu’ici, indique à AlterPresse Jean Reyneld Sanon, de l’organisation Force de réflexion et d’action sur la question du logement (Fòs refleksyon ak aksyon sou koze kay/ Frakka)"

 

« Dans la nuit du 21 décembre 2011, un groupe d’individu armés se sont présentés sur la place Jérémie (un autre camp, qui se trouvait au sud-est de la capitale), pour forcer les sinistrés à mettre le voile, proférant des menaces sur la population et distribuant de l’argent, tout en se réclamant des agents de la présidence », rappelle encore Sanon.

L'article link

 

Mezanmi, tout -ça -c’est-la-faute-à -ces-salauds-de-parlementaires.

 

Messieurs  les parlementaires  « santi  kaka »,

c’est ainsi qu’on les nomme au Palais,

bay  peyi  a  an chans.


Laissez les  agents de la  présidence, brûler, distribuer de l’argent,  menacer, tuer, etc.

 

Et  surtout  « femen djol  nou » fermez vos  gueules.

Sinon Roro vous la fera fermer.

 

Nou pa kon  Roro ?

Men Roro.

images-copie-2.jpeg

 

Vous ne connaissez pas Roro  l'ami intime du  président du  peyi Tèt Kale /Sak Pa Kontan  anbake ?

 

Bon  il  en a d'autres du  même  acabit,  tel  que celui-ci : Lemonde.fr.Honduras : quatre jours de violence dans la ville de San Pedro Sula


Voici des infos  sur  RORO  :link


Comment voulez-vous

que le pays Tèt Kale/Sak  Pa  Kontan Anbake s’en sorte ?

 Hein  ?

Nou fek reusi  gen ou  bel  not.


Nous venons juste  d’avoir  une bonne note.

Haiti est classée 4ème sur 144 pays.

Si nous voulons  ne  pas nous arrêter en chemin,  il  faut tuer  et brûler

les pauvres,  les Kamoken,  les  terroristes, les   islamistes,  les  communistes,  les apatrides (ah, ah), les ennemis  de l'intérieur, ceux  de  l'intérieur et tous les  autres.

 

Nous 

n'avons pas  le choix.

Il faut "sauver" Haïti.

 

Thanks god

Christ pour  Haïti,  Haïti Pour Christ

Roro est  là,  byen  bande/tèt  kale.

Commenter cet article

Blog archives

We are social!

Recent posts