Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Agence haïtienne pour le développement local. Conférence autour du programme de scolarisation gratuite du président Martelly..

Publié par siel sur 20 Septembre 2012, 11:44am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

 

 

 

Bonjour,


À l’occasion de la rentrée 2012-2013, l’Agence haïtienne pour le développement local (AHDEL) a le plaisir de vous inviter à son cycle de conférences-débats qui sera inauguré sous le thème suivant :
 
« Le programme de scolarisation gratuite du président Michel Martelly : critiques et appuis. Quels enjeux pour le système éducatif et le développement d’Haïti ? »
 
Samedi 22 septembre 2012
De 16h à 20h
Bourse du travail de Saint-Denis 11, rue Génin 93200 Saint-Denis
Métro ligne 13 Arrêt : Saint-Denis Porte de Paris
 
 
C'était une promesse de campagne : l'école gratuite et obligatoire pour les enfants d'Haïti. Quinze jours après son investiture, le président Martelly a créé le Fonds national pour l’éducation (FNE) et promis de scolariser un million et demi d’enfants pendant son mandat grâce aux fonds collectés (360 millions de dollars US prévus sur 5 ans).
 
Cette mesure est diversement appréciée. D’abord saluée pour l'immense espoir qu'elle soulève chez les familles défavorisées d’Haïti, elle souligne aussi le mérite du président haïtien d’avoir réintroduit la notion de "promesse tenue" longtemps oubliée dans la politique dans ce pays.
 
Toutefois, la démarche adoptée par M. Martelly pour mettre en place le Fonds national pour l’éducation (FNE) et les mesures associées, soulèvent de nombreuses interrogations : (1) sur l'absence d'un cadre législatif et réglementaire pour la collecte et l'affectation des fonds, (2) sur le défaut de concertation préalable au lancement du dispositif, (3) sur le manque de transparence dans la gestion des fonds, (4) sur l'absence d’implication proactive de la diaspora haïtienne qui contribue pourtant au FNE à travers les sommes prélevées par l'Etat sur les appels téléphoniques et les transferts d'argent vers le pays. Enfin, (5) sur un plan opérationnel, on s’interroge sur le rôle des collectivités locales dans la politique éducative menée par les autorités haïtiennes.

Au-delà des polémiques soulevées par la méthode du président haïtien, se pose la question de la finalité et du contenu de son programme d’éducation universelle. Dès lors, il est pertinent de porter la réflexion sur les conditions du succès et de l'efficacité de ce programme de scolarisation de masse, un an après sa mise en œuvre.

L’objectif de cette conférence est d’abord d’informer les participants sur le dispositif mis en place depuis un an par le gouvernement haïtien. Dans une perspective historique, les intervenants questionneront le programme du président Martelly à travers une approche juridique et philosophique de l'éducation en Haïti.

 


Cordialement,

Romel LOUIS-JACQUES

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents