Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


A propos de l'invitation du gouvernement au parlement.

Publié par siel sur 6 Juin 2013, 14:08pm

Catégories : #REFLEXIONS perso

 

J'ai écouté en partie cette séance.

 

J'ai entendu des parlementaires qui ne s'étaient  pas bien préparés poser des questions soit anecdotiques, soit mal formulées,( ou bien c'était volontaire pour noyer le poission),  soit, à l'inverse,  tellement dans une volonté d'être conséquent que faisants  tâche dans le désordre ambiant.


C'était comme un match entre deux équipes, l'une gouvenementale jouant dans le désordre sans aucun respect des règles du jeu, l'autre,  parlementaire , qui tente de respecter, tant bien que mal, les règles du football sans aucune chance d'arriveer à marquer un but.


L'équipe gouvernementale avec Lamothe et son accent duvaliériste  nasal  non articulé qui lui permet d'être inaudible et de parler pour ne rien dire et ses sbires en chemise rose qui volent à son secours, a montré de manière claire que leur politique absente de vision, n'est point planifiée.


Face à cette absence de contenu, les parlementaires de leur côté ont, sciemment pour certains, pour d'autres par émotion, plongé  tête baissée dans le marécage gouvernemental, au risque de se ridiculiser. Ce qui a occasionné un vrai méli-mélo, à la mode Tèt Kale,  reflet de l'état des lieux à la fois de l'Exécutif et du Parlement.

 

Un spectacle aussi pénible que les banderoles, photos et autres publicités à la gloire de Martelly et de Lamothe qui, comme dans toute dictatur qui se respecte, fleurissent à travers le pays.

 

 

Des questions importantes telles que, la gestion des mines, celle des taxes illégales sur les appels et les transferts d'argent,l'éducation pour tous, la relance de l'agriculture, les mesures pour parer aux cyclones à venir, etc, n'ont pas été abordées.


 

Pour conclure, on peut supposer que les ambassades des pays amis ont suivi avec attention cette séance et ont trouvé confirmation du bien-fondé de leur initiative de propulser Martelly à la tête de l'Etat haïtien, comme ils l'avaient fait avec Duvalier. Pour mémoire. Archives Vidéo. Duvalier François

 

Le champagne a dû couler à flots pour saluer le retour aux affaires des comédiens, après + de 25 ans de lutte du peuple haïtien pour la démocratie, LES COMEDIENS

 

A propos de cette séance parlementaire carnavalesque, j'ai lu ça sur le net :

 

"Franky Exius (Sud) a présenté une vidéo, qui, non seulement, prouve que des travaux prévus n’ont, en fait, jamais été mis en œuvre, mais surtout a démenti, de façon flagrante, les assertions du ministre de l’agriculture Jacques Thomas.

 

 

Par ailleurs, plusieurs anomalies ont été relevées durant cette séance, notamment l’interruption de la diffusion de la séance par la télévision nationale d’Haïti (Tnh), juste au moment où le sénateur Jean-Charles Moïse intervenait pour questionner le gouvernement de Laurent Lamothe.

 

Un journaliste d’une télévision privée a été frappé à la tête par des agents de sécurité du parlement, sa caméra vidéo a été également brisée.

 

Malgré leurs cartes d’accréditation, plusieurs autres journalistes se sont vus refuser l’accès à la salle de séance du sénat.

 

L’exercice, de confrontation, au sénat de la république, le 4 juin 2013, est intervenu dans une période de grande incertitude au sujet des finances publiques.

 

Des dépenses jugées grossières et inutiles, par parlementaires et hommes politiques qui dénoncent les 40 millions de gourdes allouées à la célébration des deux ans de Joseph Michel Martelly à la présidence de la république.

 

Devant les sénateurs, le ministre des finances, Wilson Laleau, a déclaré ne pas être au courant du déblocage d’un montant de 40 millions de gourdes pour la célébration des 2 ans de Martelly au pouvoir.

 

D’où viennent alors les fonds dépensés pour les fastes et les multiples affiches de propagande gouvernementale et de culte de la personnalité (interdit par la Constitution) déployés à l’occasion du 14 mai 2013, marquant le deuxième anniversaire de prestation de serment de Martelly ?

 

En 2013, les risques de catastrophes sont tout aussi préoccupants, d’autant que l’on annonce une saison cyclonique particulièrement active et que le pays connait une situation assez aiguë d’insécurité alimentaire.

 

Tout cela néanmoins ne semble pas suffire à faire ciller l’administration Martelly-Lamothe, ni à la dérouter de ses orientations premières.

 

Le ministre des finances, a formellement démenti récemment les perspectives d’un déficit budgétaire pour l’exercice fiscal 2012-2013 (1er octobre 2012 au 30 septembre 2013).

 

Le nouveau mot-clé de l’actuelle administration politique est désormais « manque à percevoir ». [jep kft apr 5/06/2013 11:55]"link


Et ça :

Pour contrecarrer le mouvement de protestation, des manifestants pro-gouvernementaux, en nombre réduit, ont lancé des jets de pierres sur les manifestantes et manifestants anti-Lamothe.


« Des gens sont allés nous chercher (à la maison) pour venir défendre l’administration du président Joseph Michel Martelly et du premier ministre Lamothe. Nous sommes ici depuis 8:00 am (12:00 gmt) », font savoir des manifestants pro-gouvernementaux.link


Et aussi ça :

Deux Journalistes de Télé Star, Fegens Canez Paul et Patrick Souvenir, ont porté plainte, cet après midi, au Parquet du Tribunal de Première instance de Port-au-Prince, contre les agents de sécurité du Palais Législatif.



Ils accusent ces derniers de les avoir agressés et maltraités, hier, au Parlement, au cours de la séance de convocation du Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe et des membres du cabinet ministériel, au Sénat de la République.link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents