Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


23 juillet 1983 massacre des paysans de Jean Rabel - 23 juillet 2012 massacre des habitants de Seguin

Publié par siel sur 28 Juillet 2012, 13:13pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE

 

-1.jpgL'un des habitants de Seguin, assassiné par les agents du pouvoir Tèt Kale/ Koupe Tètlink

 

J'ai lu ça sur le net :

 

Gwo 23 Jiyèt, you dat madichon pou nou menm peyizan ki sonje sa ki te pase nan Jan Rabèl, kouman fè se 23 Jiyèt zot chwazi ankor pou ben-yen nan san peyizan yo nan Pak La Visite?
 
Nou pa panse se you bagay ki senp, konsa, konsa. Nou kwè gen you laboratwa kap travay nan fè nwa pou pwodui mod rezilta sa yo ki se demantibile memwa pèp ayisyen.    Se menm jan tou, se pa pa aza yo mete nou la ri pou nap gouye, bwè tafya nan moman nou ta dwe nan la penn ak nan refleksyon sou premye Lokipasyon meriken madichon 1915 ak sou zak trayizon, kor asasinay ki te fèt sou Chalmay Peral, you lidè peyizan total-kapital.    Nou menm peyizan, se pa dwa nou pou nap danse, ponpe sou kotoff lestomak kadav Chalmay Peral . Kanaval mwa Jiyèt sa, se pou tout sa yo ki te trete li kom bandi anvan yal pran meday sou tèt li. 


Ala bèl sa ta bèl...A la kontan Chalmay Peral ak zansèt yo ta kontan, si yo ta wè nou sèvi ak Kanaval Konze, Kanaval Makout, Kanaval tyoul enperyalis la pou nou salanbe yo, fè yo konnen nou wè yo e nou konprann yo.
Si nou rive fè sa konsa, voye ze ak kraze tomat , sèvi ak kanaval la pou nou pa kite yo lorlor pèp-la, se va siy gen lespwa toujou pou Ayiti cheri.
 
 
Une situation très tendue a régné  lundi 23 Juillet dernier au environ de midi à Seguin, commune de Marigot, particulièrement au Parc  la Visite, lors  d'une intervention des forces de l'ordre visant à déguerpir plus 140 familles au Parc occupant cet espace depuis 1942. Des rafales de cartouches ont été tirés et des pierres ont été lancées, selon certains survivants, l'opération a duré environ deux heures, au moins 8 personnes sont mortes du côté de la population civile et 5 policiers ont été blessés.
 
D'après les informations encore non vérifiées le nombre de victimes tuées pourraient être augmenté considérablement.  Jusqu'ici  4 cadavres ont été retrouvés  (Désir Enoz - 32 ans ; Nicolas David - 28 ans,  Robinson Volcin – 22 ans et Désir Aleis - 18 ans), 4 enfants sont portés disparus, 3 maisons complètements incendiées, tandis que quatre autres saccagées, 3 bœufs ont été abattus. Alors que les autorités voulaient faire semblant qu'ils n'avaient pas eu de victimes au part-avant.
 
Un commando ayant à sa tête, le délégué départemental du Sud-est, le commissaire du gouvernement, le Directeur départemental de la PNH, et un juge de paix se sont rendus sur les lieux, lundi 23 juillet aux environs de midi à bord de 6 véhicules et une ambulance de la croix rouge haïtienne. La population locale très furieuse de ce débarquement surprenant du commando  a affronté les forces de l'ordre composées de 36 agents de l'unité départementale de maintien d'ordre (UDMO), dirigées par le Directeur départemental de la PNH."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents