Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


20 enfants et 6 adultes tués dans une école primaire aux USA

Publié par siel sur 15 Décembre 2012, 12:28pm

Catégories : #INTERNATIONAL

Tragedy in Connecticut: 20 Children, 6 Adults Dead in Kindergarten Massacre

- Common Dreams staff

UPDATE 3:40 pm ET: Law enforcement officials have not confirmed but media outlets are reporting that the suspected shooter in Connecticut today is 24-year-old Ryan Lanza.

Eighteen children among the dead in the latest US gun tragedy.Latest reports put the number of dead at 26; including 20 children and 6 adults, making it one of the most deadly school shootings in the nation's history.

Lt. Governor Malloy joined State Police Lt. Paul Vance at press conference just after 3:30 to express his regret and give thanks for the outpouring of early support and sympathy for the victims and their families.

Vance confirmed that 18 children were pronounced dead inside the school and two later at a local hospital. He confirmed that the perpetrator—who seemed to be acting alone—was dead at the scene, bringing the total count to 27. He said the investigation was ongoing and positive identications of all the victims had not yet been determined.

He also confirmed there was a secondary crime scene in Newtown, but would not discuss details.

SUITE : link

 

Pourtant, c'est un pays où dans bon nombres d'Etat la peine de mort existe.

 

Cette remarque, parce que j'entends les extrémistes grenn-nanbounda haïtiens, réclamer à corps et à cri que la peine de mort soit rétablie en Haïti.

 

Si la peine de mort était une sentence dissuasive, on le saurait déjà depuis longtemps.

 

Parce que l'ensemble des pays européens avant de l'abolir, la pratiquait.

 

Parce que les massacres de ce type dans un pays, les USA, où n'importe qui a le droit de posséder des armes devraient être ,selon la logique des partisans de la peine de mort et du ort d'armes, une exception.

Or ce n'est pas le cas : link

 

Imaginons, que n'importe quel paysan haïtien ait le droit de s'armer jusqu'aux dents.

 

Peine de mort ou pas, ce n'est pas un seul Calixte Valentin qu'on verrait faire le coup de feu et assassiner qui le dérange.

 

L'extrême droite haïtienne, la faune du Granlakouzen, les Gnbistes et autres duvaliéristes retardés, restent persuadés que violence et répression plutôt que science et éducation, sont les armes contre l'insécurité.

 

Cs gens-là,  blablatent toujours et encore sur le temps paradisiaque des dictatures des 2 Duvalier qui permettait en instaurant un apartheid économique et social- comme du temps de l'esclavage ou en Af du Sud- d'assurer  la sécurité économique, sociale, culturelle d'une minorité dans une oasis link,  tout en reléguant dans l'insécurité la plus obscène l'ensemble de la population.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents