Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


The Murderous Embargo Of Haiti

Publié par Elsie HAAS sur 22 Octobre 2007, 19:48pm

Catégories : #2007 Peuple sans mémoire - peuple sans âme

Dans cet article est rappellé l'embargo financier appliqué par le gouvernement étatsunien sur Haïti sous Aristide en 2001. Le budget de 2001 a été amputé d' environ 40 à 55 pour cent. L'auteur s'étonne que, avec toutes les informations diffusées sur Haïti, peu de gens aient  écrit sur cet embargo financier. Même lui a ignoré ce sujet dans ses écrits sur Haïti.
Pourtant, dit l'auteur, de toutes les études que j'ai faites sur le développement, les organisations  d'aide, l'aide étrangère et même la dépendance, je n'ai jamais vu quelque chose de ce genre. Le non versement de l'aide a été largement utilisé pour abattre un gouvernement démocratiquement élu. Il suffit de regarder les chiffres pour s'en rendre compte. L'embargo sur l'aide a été si cruel  et si inhumain que Jeffery Sachs l'économiste de la Columbia University , n'a pu réprimé son indignation (dixit l'auteur): " Le gouvernement des USA ne pouvait pas ne pas savoir que l'embargo sur l'aide provoquerait une crise dand la balance des paiements, une montée de l'inflation et un effondrement du niveau de vie, le tout propice à nourrir une rébellion." Comment  pouvons-nous  penser à  étudier Haïti pendant la période 2001/ 2004 sans une étude sérieuse des effets de l'embargo ?(Ca, c'est une question à poser aux  Zen-tellectuels  haïtiens, plus friands d'histoires de bébés disparus pour des pratiques soit-disant vaudouesques que de questions économiques). Comment Haïti peut-elle se développer  si l'aide fluctue de manière si importante pendant le même temps où se déroulent des pourpalers pro-privatisation alors que le gouvernement désire préserver les institutions d'Etat ?( Un point encore tout a fait d'actualité)
  Les seules informations que j'ai pû obtenir  qui analyse la question de l'embargo sur l'aide, sont un certain nombre de rapports de détresse envoyés par le Dr Paul Farmer, co-fondateur de Partners in Health et le livre Let Haïti Live (laissez Haïti vivre) publié avant le coup d'Etat de 2004 contre le président de l'époque Jean- Bertrand Aristide.(dixit l'auteur)


Jeb Sprague on the economic strangulation of Haiti:

We estimated -- adding the foreign funding in with the actual real tax income of the government -- that Haiti, according to the 2001 budget, had been cut off almost entirely from what should have been around 40 percent to 55 percent of its total budget.

We could not believe our eyes.

The Truth?
How could we have read so many journalists' stories on Haiti, even written stories on Haiti ourselves and never realized the full extent of this financial aid embargo?

I had studied and researched a good deal on development, donor organizations, foreign aid and even dependency in Haiti but had never seen anything like this: Aid starvation was used to such a large extent to crush an elected government. It all became so much more clear just by looking at the numbers.

The aid embargo was so cruel, so inhumane that Columbia University economist Jeffery Sachs could not contain his disgust: "U.S. officials surely knew that the aid embargo would mean a balance-of-payments crisis, a rise in inflation and a collapse of living standards, all of which fed the rebellion."

How can we even begin to study Haiti during the 2000 to 2004 period without fully studying the effects of this embargo? How can Haiti develop if aid is so heavily fluctuating, flooding into the country during times of palatable pro-privatization governments with the spigot cut off when governments desire to preserve their civil enterprises?

The only helpful material I have been able to find that actually discussed well the aid embargo were a number of distressful reports sent out by Dr. Paul Farmer, co-founder of Partners in Health and the book Let Haiti Live published just prior to the 2004 coup of then-president Jean-Bertrand Aristide.
posted by Le Colonel Chabert at 7:58 PM

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents