Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


1 commentaire à l'article : Le monde peut-il survivre à l’arrogance de Washington ?

Publié par siel sur 6 Juillet 2012, 09:46am

Catégories : #LU SUR LE NET

 VOIR  : Le monde peut-il survivre à l’arrogance de Washington ?Par Paul CRAIG ROBERTS

 

"Je pense que le rôle de Carter dans ce texte est simplement celui d’un témoin... au sens de témoin pour justifier une argumentation.....un président des États-Unis, dans nos échelles de valeurs,c’est comme un Prix Nobel ou si Einstein l’a dit....des témoins à 10 points sur une échelle de 10 et ne doit pas éluder la question que pose le titre et qui n’est pas qu’une image.Le monde est réellement mis en danger par l’arrogance de ceux qui dirigent l’administration Obama... et qui c’est choisi un président psychopathe pour réaliser la suite de ces projets... On ne peut pas négliger le rôle de Brezinski (conseiller aussi de Carter...) dans la fabrication du candidat Obama qui mériterait un grand prix de marketing avec tous les oscars existants et ceux encore à inventer. Pourquoi lui ? est une bonne question.


I
l y a bien des symptômes inquiétants, l’un d’eux est que la confiscation du pouvoir est arrivé à un tel point que ceux qui dirigent les administrations présidentielles n’ont même plus à se soucier du bien-être des habitants du pays, que le Pentagone peut affirmer que dans les années à venir (JV2020) il faudra investir toujours d’avantage dans la militarisation du monde "pour préserver les intérêts des États-Unis", alors que le peuple étasunien est toujours plus misérable et que cela ne risque pas de s’améliorer. Affirmation dans laquelle on ne sait pas très bien ce que symbolise États-Unis, mais assurément pas le peuple de ce pays... Ce programme peut se traduire par "Nous allons opérer au cours des prochaines années une main mise sur les ressources de la planète dans l’intérêt de quelques-uns (appelés États-Unis) au service desquels vont être mis tant les appareils de gouvernance politico-économique -toujours plus technocratiques -que des machines de guerres qui intègrent à la fois les militaires, les services secrets, les Ong, les universités... etc... finalement il ne restera pas grand monde qui ne sera pas au service de cette machine... je ne dis rien là que ne disent très clairement et ouvertement les têtes du Pentagone...


L’ambition des "États-Unis" est donc celle d’un changement qualitatif de régime du monde dans lequel la machine de guerre serait au pouvoir, la gouvernance jouant le rôle de gestionnaire et tout ce qui relève du politique ayant été annihilé, en conséquence de la nature même de l’économie de Marché et par l’élimination physique s’il le faut... cela aussi est clairement exprimé dans les textes dans lesquels "guerre au terrorisme" glisse vers "guerre contre-insurrectionnelle" telle que l’ont mené les escadrons de la mort en Amérique latine au siècle passé, et la mènent à nouveau avec une intensité croissante, prête à franchir un seuil vers le haut..

Depuis des décennies, les guerres de l’OTAN SONT des guerres nucléaires... après l’agent orange l’uranium appauvri... et en ouvrant un peu les yeux nous voyons que cela fait un moment que "les Etats-Unis" n’hésitent pas à rendre inhabitables pour les siècles à venir des régions entières, comme ils n’ont pas hésité
à massacrer des centaines de milliers de gens pour assurer leur suprématie en Amérique Latine...hémisphère occidental (= continent américain), l’expression qui tue au sens propre et qui est remise à l’ordre du jour parle commandement Sud..."L’hémisphère occidental est notre foyer" qu’ils disent... mais le reste du monde n’est pas mieux loti, le programme de Brezinski (mentor d’Obama) c’est une Balkanisation des états, de petites entités rendues ingouvernables par les tensions internes... la Libye est une belle illustration, l’Irak aussi. Les "Etats-Unis" n’apportent pas "la liberté et la démocratie", mais le chaos, la destruction et l’horreur pour les peuples dont ils confisquent les ressources.

Les stratégies divergent selon les région mais la volonté est la même partout, la "domination du spectre total" par la machine de guerre au service des "États-Unis’... et le risque de la destruction de l’humanité et d’autres vivants de la planète est bel et bien réel.

Aujourd’hui un réel danger pèse sur l’Amérique Latine, les hordes militaires déferlent sur le continent, la tentative de mettre à feu et à sang la Bolivie (Paraguay : Destitution de Lugo, manœuvre politique des Etats-Unis) a échoué mais il n’en resteront pas là, les mouvements paysans, les associations de droits humains, de nombreux intellectuels.... de ce continent lancent un cri d’alarme et un appel : Faites le savoir partout : Les conditions d’un grand massacre se mettent en place, celle de confiscation de cette souveraineté et de la dignité qui l’accompagne que construisent les peuples du continent Sud avec comme but commun le "bien vivre"
Mais comme il a été dit plus haut, l’invention de l’Amérique est le produit d’un génocide et le génocide est sur le point de recommencer sur le Continent Sud." 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents