Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAÏTI. Un pays cobaye ? Un pays sujet à une expérience d'implosion d'une société et de...

Publié par siel sur 1 Décembre 2020, 02:25am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Héréros enchaînés pendant la guerre menée par les Allemands (1904-1907) (DR (capture d'écran du sujet d'AITV du 10-10-2013))

Héréros enchaînés pendant la guerre menée par les Allemands (1904-1907) (DR (capture d'écran du sujet d'AITV du 10-10-2013))

... recolonisation d'un pays  à partir de l'intérieur sans avoir à le combattre par les armes.

Entre 2004 et aujourd'hui 2020, les malheurs se sont abattus sur Haïti avec une constance et une violence inégalée, même sous la dictature des 2 Duvalier - parce que  qu 'au XXIème siècles  le contexte socio/économique/culturel/technique  est totalement différent de celui des années pendant lesquelles les Duvalier, puis leurs sbires ont fonctionné.

Ce sont tous les secteurs de la société qui ont été attaqués, avant le tremblement de terre et après.

Antonio Solà a avoué avoir créé des monstres, sans mentionner les noms de MARTELLY et de JOVENEL, mais nous savons qu'il a travaillé ( travaille encore ? ) pour eux.

SOLÀ a avoué qu'il était "peut-être pas fou mais assurément cynique".

Arrêtons- nous sur ce mot cynique et sa définition communément admise ( rien à voir avec l'école philosophique grecque) 

Qui ignore volontairement les convenances et le savoir-vivre, qui a une conduite et des propos insolents, éloignés de la morale.
Exemple : Une attitude cynique, un humour cynique... Son attitude impudente durant l’enterrement et ses réflexions choquantes font de lui un personnage cynique à éviter.
Synonymes : effronté, impudent, éhonté, immoral ( un portrait qui correspond à tous les tèt kale, de Martelly le chef des bandi legal, jusqu'au quelconque animateur de radio)
Contraires : conformiste, décent
Traduction anglais : cynical

Le cynisme, vous avez pu le constater, était à l'oeuvre  dans le discours de MARTELLY prenant comme modèle le génocidaire des premiers habitants du Mexique, CORTES. SOLÀ a introduit cette  blague (humour cynique) dans le discours de MARTELLY parce qu'il savait parfaitement qu'aucun parlementaire, journaliste, politicien ne connaissait CORTÈS.

Car pas le peine de vous raconter des histoires, MARTELLY, comme la majorité des Haïtiens lettrés ou pas,  n'avait jamais entendu parler de CORTÈS; raison pour laquelle pour SOLÀ  sa blague  était particulièrement savoureuse.

Si MARTELLY avait déclaré devant les parlementaires: " Je serai aussi implacable que ROCHAMBEAU" , il est clair que quelques sourcils se seraient froncés. Une minorité zwit- principalement dans la diaspora-  se serait demandée  pourquoi un président d'Haïti adopte comme exemple un personnage qui  a lutté pour maintenir les Haïtiens dans l'esclavage.

Cette blague n'est pas trop différente de celle qui pousse certains Haïtiens  à vanter indirectement le temps de l'esclavage en dénommant leur pays ( avec fierté s'il vous plaît) la perle des Antilles.

La blague de SOLÀ, introduisant Cortès dans le discours de MARTELLY, celles de l'ambassade US, du Core Group composé majoritairement des anciennes puissances esclavagistes devenues les gérants d'Haïti, celle de l'OEA d'ALMAGRO, de l'ONU considérant une fédération de gangs comme un progrès pour la sécurité du pays,  correspondent à une opération cynique  visant à  contraindre la population haïtienne à intérioriser qu'elle ne vaut rien -sans qu'ils n'aient à recourir aux armes ou à une opération  du style de celle menée par les Allemands en Namibie, ou plus loin encore par le génocide des premiers habitants de l'île d'AYITI  ou par une occupation du pays ou même par une dictature dure à la Duvalier, Trujillo, Pinochet, Somoza et autres de leurs valets et sociopathes.

Les Tèt kale, MARTELLY/LAMOTHE puis JOVENEL placés à la tête de l'Etat sont-ils des cobayes,c-a -d des individus choisis à partir de leurs qualités :  "effronté, impudent, éhonté, immoral " pour réaliser une expérience qui pourrait être dupliquée dans d'autres pays du Sud dans l'objectif de soumettre leurs populations, et de s'accaparer des richesses de ces pays.

Quand M. Sanders parle d'Haïti, il parle également de son pays, parce que si l'expérience MARTELLY/JOVENEL réussit en Haïti, l'ensemble des pays de la région peuvent craindre pour leur avenir par contamination.

En HAÏTI, ni les partis politiques qui se réclament de l'opposition, ni les "jeunes" qui disent vouloir lutter contre le système, n'ont les moyens intellectuels pour appréhender la nature du tournant pris en Haïti à partir de 2004.

Ils ne sont pas foutus de comprendre - ça dépasse leur entendement-  le message envoyé par le boycott de la commémoration des 200 ans de l'indépendance,.

Ils sont dans l'incapacité de comprendre que ce qu'ils disent : " Depuis 1804, rien n'a été fait dans le pays," le dénigrement systématique de leurs compatriotes : "Les Haïtiens sont tous des voleurs, des jaloux, des envieux.. ETC" obéit à une propagande visant d'abord à effacer, minimiser les oeuvres du passé en oblitérant systématiquement leur  participation active au boycott du pays - dont la guerre psychologique que Michel Siukar est pratiquement l'un des seuls à expliciter clairement.

C'est la même propagande qui fait en sorte que les descendants d'esclaves sont fiers d'appeler Haïti la perle des Antilles, un nom donné  à la colonie esclavagiste de St-Dominge. Cette perversité visant à faire les Haïtiens prendre comme modèle le temps de l'esclavage  correspond à  l'inscription sur la banderole du Cap-Haïtien.

Franchement,  croyez-vous  que ces "jeunes"  mal formés, mal informés, mal éduqués  pourraient être autre chose que la relève des politiciens actuels fonctionnant tout comme eux dans la corruption et le mensonge ?

Ces jeunes/vieux  nationalistes pèpè qui reprennent à leur compte et diffusent des ignominies, défendent une administration qui gouverne par décrets, encouragent les citoyens à participer à la corruption en prenant leur carte DERMALOG, qui dans leur prétention se sont laissé persuader  qu'avant eux, il n'existait rien et que eux - super intelligents comme MARTELLY, JOJO et Cie doivent être les prochains présidents, ministres et Cie.

Qui leur a mis dans la tête ce révisionnisme, ce non respect de leur histoire ?

Ceux qui disent : "  Il faut que tout change pour que rien ne change" 

MARTELLY/LAMOTHE/JOVENEL et leurs sycophantes ont été utilisés comme pions pour appliquer cette stratégie politique illustrée par  le: il faut que tout change sans que rien ne change".

C'est exactement ce  stratagème utilisé en 2004 : Caravane de l'espoir et tutti quanti.

On importe Gwo Jera Latortue qui signe pour que la Minustha intervienne dans le pays, APAID et consorts son dispensés de payer des droits de douane pour une dizaine d'années

-on lance S. Lucas sur tous les front avec ses élucubrations sur l' anarchopopulisme comme grand analyste politique. Chacun, du Doctorat au docteur jusqu'à  l'homme de la rue reprend  et diffuse sa propagande. Pour eux face à S. LUCAS, CHOMSKY est un imbécile.

- on extermine les habitants des lieux qu'ils appellent les zones de non-droit où les opposants au coup d'Etat contre Aristide sont nombreux, en n'hésitant pas à suicider le Brésilien en charge de cette mission et en désaccord avec les massacres.

-on prépare avec duvaliéristes et ex-macoutes une sorte de restauration du duvaliérisme avec Préval et son mariage avec la veuve de Delatour ( le Chicago boy qui a imposé les privatisations des entreprises publiques).

Et puis, après avoir bien préparé le terrain grâce aux  stupidités énoncées par les  auto-proclamés directeurs d'opinion, (Voir V. NUMA, Voir Dvuval du Nouvelliste et son " jamais président n'a été  dont le boulot consistant à faire accepter l'inacceptable n'est pas différent de celui des animateurs youtubeurs

Imposer Martelly à la tête de l'Etat haïtien, comme l'ont fait les Clinton participe  de l'expérience initiée par les Occidentaux consistant à étudier comment on peut imposer à une population la soumission volontaire à ses exploiteurs.

Mais plus important, dans le cas d'Haïti, comment faire  entrer dans la tête des gens que la lutte de leurs ancêtres était une M... et leur faire intérioriser son infériorité " raciale" génétique

Vous connaissez ou pas la fable de la grenouille. La fable de la grenouille relate une observation supposée concernant le comportement d'une grenouille placée dans un récipient contenant de l'eau chauffée progressivement. Elle vise à mettre en garde contre une accoutumance ou habituation conduisant à ne pas réagir à une situation grave.

Ainsi Antonio SOLÀ - qui s'est amusé, parce que "fou peut-être pas, mais cynique assurément " à  ridiculiser les Haïtiens et à avilir l'image du pays en vendant deux candidats à la présidence stupides.

Les médecins gazés font partie de l'expérience. A savoir après bâtonnier exterminé,  étudiant également exterminé, manifestants pacifiques médecins agressés par les forces de l'ordre, on expérimente la capacité d'une population à subir. Et l'efficacité des des agents payés pour sans cesse lui répéter que la réalité qu'elle vit n'est qu'une conséquence des actions de l'opposition, laquelle bien entendu ne gouverne  pas. Et surtout n'a pas de fric, ni le support de l'international, ni celui du secteur privé tèt/kole avec JOJO malgré les apparences et la propagande populistes déversée comme une marée brune sur les réseaux sociaux.

Enfin il suffit d'entendre le JOJO  fait président par la CI ici pour comprendre que le pays est pris dans une opération cobaye consistant à expérimenter les moyens pour inférioriser une population sans avoir à intervenir 

J'arrête là.

Dans une autre publication je reviendrai sur l'arme psychologique consistant à imposer  via vulgarités, trivialités,  à la  la création d'un cacaland,  KKland, par la CI , l'utilisation de MARTELLY avecson culte du cul et des excréments pour ce faire

Au vu de la prolifération  des lettres KK (caca)dans les commentaires sur les réseaux sociaux depuis l'arrivée des tèt kale, on peut se rendre compte de l'impact de cette culture du vol et de la scatophile enHaïti. Dont actuellement l'aristocrate, le frekan , l'homme de THOMONDE JOUTHE se fait le propagandiste en utilisant un langage grossier; très loin de celui attendu d'un Premier ministre et qui donne le ton.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents