Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Voici un exemple de ce pourquoi la jeunesse fuit le pays et pourquoi le gouvernement canadien devrait accorder à ceux qui fuient l'asile politique : 4 ans en prison pour un vol de brouettes. Et quelle prison...!!

Publié par siel sur 18 Août 2017, 12:43pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Daniel Dorvilus qui travaillait dans un chantier a été soupçonné d’avoir volé une brouette. Il a été arrêté, conduit au commissariat de Delmas 33. Là, il a été battu, maltraité par des policiers, raconte-t-il. Dorvilus n’entend pas trop bien lorsqu’on lui parle. Les mauvais traitements qu’il a subis durant les jours de détention à Delmas 33 lui ont laissé des séquelles de douleur au niveau de l’estomac et à l’oreille. Elles dureront encore longtemps, on présume.

Vous connaissez l'état des prisons haïtiennes, dont un témoin disait que l'enfer devrait être un paradis par rapport au spectacle  abominable qu'il  découvrait.

Dans tous les pays du monde, l'Etat devrait réparer les 4 ans de vie qu'il a pris à ce garçon.

L'âge du jeune homme n'est pas mentionné dans l'article.

Mais tout ce que l'on peut lui conseiller, à l'heure qu'il est, vu l'état de vulnérabilité économique, psychologique et physique dans lequel il se trouve après être resté 4 ans dans un trou pire que l'enfer, c'est :  pour se reconstruire de prendre ses clic  et ses clac et de foutre le camp aussi loin que possible  :

- de ces policiers qui battent des présumés voleurs de brouette et qui laissent s'enfuir 3  gangsters accusés de trafic de drogue, assassinats, kidnappings.

- de cette justice qui se rend complice des voleurs de terre et de propriétés

- du cortège présidentiel qui tue une enfant de six ans.

- du cortège du Premier ministre qui tue un un jeune  homme de 15 ans

 - des éléments chargés de la sécurité de l'épouse de l'inculpé fait-président qui braquent leurs armes sur un sénateur.

- d'un maire qui appelle à "manger" un journaliste,

- des journalistes qui au lieu de faire valoir le droit contre les abus, se complaisent à faire des appels à la charité publique.

- des directeurs d'opinion qui conseillent d'envoyer à l'étranger 100 à 150 000 jeunes parmi les mieux formés, par mois, pour "soutenir le train de vie de l'économie du pays".

- des animateurs de radio qui hurlent dans leurs micros  pour semer la perèz dans le coeur de leurs auditeurs, comme le font les pasteurs, les démagogues et les fascistes . 

- des miliciens des mairies de Pétion-Ville, de Delmas, de Port-au-Prince qui battent les marchandes, volent leurs marchandises et dans certains cas les tuent, comme le bouquiniste de Pétion-Ville, assassiné sur ordre de la femme de Dominique Saint Roc, le maire de Pétion-Ville,  laquelle femme se prend pour la nouvelle Mme Max Adolphe, la manman sadique.

- de l'armée tèt kale que l'inculpé fait-président s'apprêterait à mettre sur pied, un atelier de diables, composé des évadés de la prison de la Croix-des-Bouquets, les prisonniers graciés par Martelly, les chefs de gang, les trafiquants de drogue qui font la loi.

- d'un président fait-inculpé soupçonné de blanchiment d'argent.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents