Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Scoop FM sur l'interdiction de porter une femme enceinte sur une moto. Des journalistes toujours à côté de la plaque qui sont incapables de comprendre que les lois doivent être discutées et être faites en prenant en compte les conditions socio-économiques (mis à jour)

Publié par siel sur 9 Août 2017, 10:30am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #DUVALIER, #PEUPLE sans mémoire..., #REFLEXIONS perso

L'utilisation des motos en Asie.
L'utilisation des motos en Asie.
L'utilisation des motos en Asie.
L'utilisation des motos en Asie.
L'utilisation des motos en Asie.
L'utilisation des motos en Asie.

L'utilisation des motos en Asie.

Sur la question de l'interdiction de conduire des femmes enceintes. Cette décision n'est pas seulement totalement sotte mais criminelle. Dans toutes les campagnes c'est grâce à ces motos que nombre de femmes ne meurent pas en couche.

Dans un pays où le réseau routier est totalement déficient, où les centres de santé manquent. J'ai vu de mes yeux, des femmes enceintes conduites de la montagne à l'hôpital de Port Salut.

Il n'y a aucun transport en commun, aucun voisin qui possède une voiture. Avec leur tel. cellulaire, les gens peuvent appeler d'urgence un chauffeur de moto.

C'est ça la réalité d'un pays dont ces journalistes ne tiennent pas compte, tout en bousculant ce chauffeur de moto, lui gueulant dessus en le faisant passer comme un idiot, un anarchiste.(syndrome du sado-masochisme, arrogance et cris camouflant l'ignorance)

Quand on interdit, il faut en amont mettre en place d'autres alternatives. Le même problème qu'avec les vendeuses (eurs) sur les trottoirs.

A comparer avec leur complaisance, leur mièvrerie avec ce copain de Guy Philippe, Fortuné (rires idiots tels que ceux qui accompagnaient Martelly à Caraïbes FM quand il déblatérait sur Liliane Pierre Paul et Monnard Métellus) en le laissant étaler ses allégations sans  preuves. Le système de défense qu'il a mis en place : le complot/crime d'Etat.

Et ça c'est le copain de G. Philippe qui parle et ces journalistes n'ont même pas le courage de le renvoyer dans les cordes.

Ne serait-ce qu'en lui signalant que dans l'acte d'accusation contre G. Philippe était noté que celui-ci avait fait un grand tort à son pays et à la population  qu'il avait la charge de protéger.

Guy Philippe n'a pas été "mangé" ni par la CIA - pour crime commis contre leur pays, les USA. Ni par la DEA. Ni par la justice américaine. Il a pris 9 ans.

Et acceptant de rentrer dans le jeu de division de ce Fortuné qui fait un partage entre les bons et les mauvais journalistes : ceux qui parlent fort et les autres - les bons - dont ce groupe de Scoop FM - le truc classique des roués- ces journalistes ne font pas preuve de solidarité avec leur confrère.

"Tout moun kap profité le fèt ke pas gen leta"  déclare Fortuné. Et il oublie de mentionner qu'avec ses propos menaçants pour la société toute entière, il fait partie des premiers à jouir de cette profitasyon.

Décidément, ce groupe de Scoop FM, manque totalement de dignité. Ils avaient déjà profité pour taper sur les journalistes de Signal FM après leur gaffe qui a valu la suspension de leur émission. 

En réalité, l'opération des journalistes de Scoop FM, avec leurs rires, sert à banaliser un fait grave. A savoir un serviteur de l'Etat menace publiquement une personne de mort.

Sur le chemin pris par ces journalistes, on peut prévoir ces mêmes rires, au cas où, ce M. Fortuné ou un autre quidam appartenant comme lui au pouvoir tèt kale, s'exhiberait devant les caméras en train de tabasser une personne, et pourquoi pas tant qu'on y est, de l'exécuter. Se justifiant en arguant d'une hallucination de crime d'Etat, de terrorisme, de kamoken.

An bann moun fou san konsyans ak respè...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents