Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Il y a JO et il y a MO. JO facilite l'obtention d'un passeport aux jeunes. MO leur déclare "Je dis qu’ils ont fait fausse route. Ils ont tort de vous avoir fait croire que l’avenir est ailleurs. "

Publié par siel sur 17 Août 2017, 11:14am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #DUVALIER

 « Je suis pugnace de nature et fais toujours preuve de beaucoup de résilience mais je n’aurais jamais été élu sans le support inconditionnel des Haïtiennes et des Haïtiens, toute couche sociale confondue. » https://challengesnews.com/jovenel-moise-engage-politique-bien-etre-haitiens/

« Je suis pugnace de nature et fais toujours preuve de beaucoup de résilience mais je n’aurais jamais été élu sans le support inconditionnel des Haïtiennes et des Haïtiens, toute couche sociale confondue. » https://challengesnews.com/jovenel-moise-engage-politique-bien-etre-haitiens/

Plaidant pour une valorisation de la capacité et des talents des jeunes du pays. Il a mis en garde tous ceux qui tentent par la manipulation, d'ôter la fierté des jeunes, leur orgueil national et leur amour de la terre d’Haïti « Je dis qu’ils ont fait fausse route. Ils ont tort de vous avoir fait croire que l’avenir est ailleurs. Ils se sont fourvoyés de n’avoir pas su mettre en valeur ce que nous sommes, de vous avoir laissé pour seul et unique horizon l’émigration ou l’exil » a poursuivi Moïse qui croit que c’est par la jeunesse que les haïtiens peuvent savoir d’où ils viennent, où ils sont et où ils vont, convaincu que le succès d’Haïti, dépend de la place que la société consacre à sa jeunesse dans la fabrication de l’avenir commun

Haïti Libre

JO déclare qu'il est pour l'Etat de droit.

MO asservit l'Unité centrale de renseignements financiers (UCREF), l'Unité de lutte contre la corruption (ULCC)

JO déclare dans une vidéo que l'agriculture n'est pas son domaine d'expertise.

MO se fait chef d'une caravane  dont l'objectif est de développer l'agriculture.

JO se présente comme un fils de paysan stigmatisé par la bourgeoisie

Mo déclare qu'il est " un pur produit du secteur privé"

JO dit que l'austérité, la réduction des dépenses de l'Etat est au programme de son gouvernement.

MO s'octroie quatre (4) porte-parole.

Jo déclare : "Je m’engage donc à renforcer les relations institutionnelles et de travail entre les pouvoirs de l’État (Législatif, Exécutif et Judiciaire). Dans le cadre de la transparence et du soutien aux institutions de contrôle, mon administration facilitera le contrôle juridictionnel exercé par la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) sur les actes de l’administration." 

MO s'est bien gardé de faire sa déclaration de patrimoine.

JO déclare que l'éducation, la santé, l'agriculture sont pour son gouvernement une priorité

MO présente un budget  dans lequel "Le ministère de l’Éducation nationale, quoique considéré comme un secteur prioritaire dans ce budget, est amputé de 175 millions de gourdes,..."

Et ainsi de suite ... La fondation, le socle de l'idéologie des "bandi legal"  tèt kale c'est le mensonge et la violence.

Car, en mettant de côté l'utilisation systématique de la violence  par les forces de police contre les protestataires de l'Arcahaie, les marchandes de rues, les ouvrières des sweatshops, les étudiants, les directeurs d'école, les élèves des écoles, les greffiers, les chauffeurs de taxi-moto...Bref contre l'ensemble des forces vives du pays; il existe une autre forme de violence psychologique, celle engendrée par ce double langage qui a de quoi rendre n'importe quel individu fou.

La violence symbolique existe et est bien ancrée dans la société haïtienne - il suffit de constater les hurlements de journalistes dans leur micro. Les tèt kale - en attendant qu'ils passent à l'instauration d'une milice - utilisent systématiquement ce terreau comme une stratégie pour soumettre et corrompre - peut-être un truc conceptualisé par leur maître Antonio Solà - .

Les citoyens, déboussolés et impuissants, sont poussés, soit à se rendre dans les radio pour raconter leurs traumatismes, les abus, les injustices : une litanie nauséeuse et sans fin.

Radios devenues quasiment des institutions au service du régime, servant de crachoir à frustrations. Illustrant le "si m pa rele ma mouri" de la chanteuse Toto Bissainthe, traduisant la misère psychologique des Haïtiens enfermés dans l'enfer des Duvalier. Et qui va, de même qu'aujourd'hui, provoquer les boat people des années 1970, succédant aux "exils volontaires" des années 1960.

Soit, à se munir d'un passeport pour fuir ce piège, pour se décoller de ce zatrap, de ce piège gluant de mensonges, de zen, rumeurs, d'aberrations, de souffrances, de superstitions, de falsifications, de laideurs, d'injures, d'insécurité, de peurs, de saleté devenu le quotidien  que leur impose le régime tèt kale

Pourquoi monter et descendre, "vire an ron", comme dans le Dezafi de  l'écrivain Frankétienne, publié  en 1975 - au temps du nirvana de la dictature, "avant 1986" ? 

"Branch boua makònin lan fon youn vié lakou koté vivan dé pié pasé raman. Youn ponyin sèl kòmansé fonn lan youn bonm dlo cho. Youn bonm dégradé, kolboso toupatou, noua anba kouch lafimin. Lan mitan youn boukan difé, youn latriyé grinn sèl tanmin pété. Lavi ak lanmò pa janm sispann troké kòn.

Dòmi lévé gadé maché manjé lanbé taté souflé tonbé kouri ralé jounin grangou. Palé dépalé. Lang lou. Lang koupé miyèt-moso. Vant plin. Trip kòdé. Souaf dlo. Abiyé banda. Kouché mòksis. Lévé kontan...

Qui pourrait s'épanouir dans un climat aussi irrespirable ?

C'est ainsi - je l'ai déjà mentionné - que je comprends la ruée vers l'extérieur de la jeunesse;  et Euvrard Saint Arrmand  va dans la même direction.

 

"J’aime bien l’approche du psychosociologue américain Abraham Maslow sur l’explication psychologique des comportements humains. À travers sa fameuse théorie de la hiérarchie des besoins, Maslow démontre que les besoins physiologiques et la sécurité (physique ou psychologique) arrivent avant toute autre chose. D’après lui, aucun autre besoin ne peut être satisfait ou même considéré comme tel avant que le premier soit satisfait."

http://www.radiotelevisioncaraibes.com/nouvelles/nouvellesdiaspora/euvrard_saint-amand_le_changement_ne_viendra_pas_sans_nous.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents