Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


«C’est les médias qui imposent les discussions» - Par Stéphanie Harounyan à Arles , Ramsès Kefi à Villeneuve-Saint-Georges et Sugères, photo Cyril Zannettacci

Publié par Libération sur 16 Juillet 2017, 08:22am

Catégories : #CULTURE

Arles (Bouches-du-Rhône) :
«La mainmise des industriels»

Les milliardaires, leur argent, leur politique. D’autres en parlent aussi dans un décor plus hype : les Rencontres de la photographie, à Arles, repaire d’artistes, d’étudiants, d’enseignants et d’intellectuels pendant deux mois, au point de presque rendre invisibles tous les autres touristes. Un public «averti», chez qui l’actualité relève du pain quotidien, de préférence façonné sur les radios du service public ou en presse écrite, option lecture numérique.

Charles, un enseignant-chercheur, s’interroge «sur la mainmise des groupes industriels et des politiques, l’omerta sur certains sujets et l’info anxiogène jusqu’à la caricature». Il dit aussi : «Ce qui m’énerve, c’est la hiérarchie de l’information. Je me surprends à me laisser avoir par les sujets en une. Ce pouvoir de façonnage, même si on a des ressources critiques… C’est quand même les médias qui imposent les discussions.» Il lit des journaux aux points de vue opposés. «Ceci dit, mes amis de gauche disent que les médias roulent pour la droite, et mes amis de droite me disent l’inverse. Cette parano des deux côtés, je trouve ça plutôt rassurant !»

On a fini en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour recueillir critiques et doléances. Celles qui de temps à autre peuvent commencer par des compliments. Jean-René, 69 ans, dandy agriculteur, producteur de vin et d’huile d’olive dans la région, il «traîne» entre deux expos, un brin de romarin accroché à sa boutonnière : «Les journaux du matin sont fantastiques. Il y a cette marge étroite de recul sur l’information que l’on ne trouve pas partout.» Ce n’est que le lendemain, par exemple, qu’il a appris qu’un attentat avait frappé Nice. «Mais ce lendemain est important pour mettre parfois un peu de distance.» Il insiste : «Etre informé à la minute, ça ajoute quoi, cette impatience ?» Et dénonce «une prédominance de faits négatifs et ça travaille beaucoup le réel. On vit quand même mieux qu’il y a trente ans ! Les médias devraient avoir ça en tête.»

Clara, danseuse d’une cinquantaine d’années, attaque d’emblée : «Les propriétaires de médias ne laissent pas [les journalistes] écrire ce qu’ils veulent. Et comme il ne faut pas non plus laisser penser que l’on est en dictature, on laisse parler les gentils et ceux qui ont des vraies opinions, on les exclut !» Stéphanie, son amie, est à peu près sur la même ligne : «On peut très bien dissimuler un sujet ou manipuler les médias. Quand on voit, en ce moment, les articles sur la vaccination : d’un journal à l’autre, on n’a pas les mêmes informations…» Casquette kaki siglée d’une étoile rouge vissée sur la tête, la sage-femme de 43 ans consulte régulièrement sur le Net des «sources alternatives» pour ne pas se laisser abuser. «D’ailleurs, les journalistes eux-mêmes sont des victimes, ils sont tiraillés, d’un côté par leur volonté de révéler des choses, et de l’autre par la crainte de perdre leur job.» Jean-René, sur le «sérieux» des médias : «Les rares fois où j’ai eu affaire à eux, je ne me suis pas reconnu dans la retranscription de mes paroles. Donc si c’est vrai pour moi, on doit pouvoir faire dire n’importe quoi à n’importe qui. Je ne suis pas complotiste, mais il ne faut pas être naïf non plus !» Critique universelle - on aurait pu inverser Villeneuve-Saint-Georges et Arles. Charles résume ses conversations avec ses élèves : «Mon premier réflexe, c’est de défendre la presse. Je leur dis qu’on a la chance de vivre dans un pays où le pluralisme des opinions garantit la possibilité de connaître la vérité. Mais la critique est parfois justifiée.»

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents