Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Sado-masochisme fait social de la culture haïtienne : exhibition de la perversion de la police nationale et jouissance des journalistes...

Publié par siel sur 23 Juin 2017, 13:45pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER, #LU SUR LE NET

J'ai vu hier soir  cette info sur Rezo Nodwès. 

La photo était tellement choquante...Tout ce sang, ce baiser... que mon esprit pendant un moment a refusé de fonctionner... Refus de comprendre... Une sorte de paralysie des neurones...

Parce que ce que tu vois et qu'on te dit être l'oeuvre de la police, sous les yeux de journalistes et qui va être vu en Haïti par des enfants et partout dans le monde...Tu préfèrerais croire que tu ne l'as pas vu, que ça n'existe pas...

Tu ne sais plus si l'inculpé fait-président, le bandi legal, les tèt kale, sont des monstres, des esprits diaboliques, des revenants  cruels, des défunts macouto/militaro/duvaliéristes ayant choisi pour revivre leurs crimes passés, de se glisser dans les corps de leurs descendants  tèt kale, les phtk, bouclier, AAA etc  ...

Parce que les mensonges et violences semblent être devenus la boussole des dites élites.

Entre :

- le doyen d'une faculté d'Ethnologie qui roule avec sa voiture sur le corps d'un étudiant - et ne s'arrête pas,

- le Premier ministre qui ne paye pas ses impôts dont le convoi/caravane/carnaval tue un jeune homme - et ne s'arrête pas,

- un fait président inculpé arrogant et incompétent qui emprunte de l'argent à l'Etat  pour une soit-disant affaires de bananes dont n'a vu ni le début ni la fin, qui dit et fait n'importe quoi,

- un ex-également fait-président, tout aussi arrogant et incompétent  mais en plus versé dans tout ce qui se trouve en bas de la ceinture, qui monte sur un char de carnaval avec sa fille pour chanter "2 queues nan bounda"- programme diffusé sur toutes les chaînes de télévision du pays afin que la jeunesse n'en perde pas un mot.

- des journalistes les uns plus zélés et plus stupides que les autres qui applaudissent, entretiennent et encouragent la culture du "kaka bounda" de la scatologie, de la haine et de la cruauté. Journalistes qui non seulement sont inhumains mais ne connaissent rien à la loi et qui ignorent que quelques soient les circonstances, un conducteur qui écrase une personne, fut-elle considérée comme une "bagay", doit s'arrêter ou se rendre au commissariat pour faire sa déclaration.

On - en tous les cas moi - j'en arrive à penser qu'il faudrait non seulement des Etats généraux, des konbit, mais un immense travail de nettoyage pour chasser, expulser, déporter, - comme les USA ont fait avec G. Philippe- ces esprits démoniaques qui ont choisi pour habitations précisément les lieux de pouvoir : police, justice, palais national, assemblées nationales, banques, entreprises, églises et média.

Croyez vous que ce soit un hasard que  le sadisme et la trivialité s'expriment avec une telle "innocence", envahissent tous les espaces, viols, pédophilie, violences depuis la restauration du duvaliérisme ?

Vous avez oublié ce que ces gens-là ont fait pendant les 3 ans du coup d'Etat de 1991 à 1994 ?

Demandez à M. Clinton, il a des photos de leur actes de sadisme sur femmes, hommes et enfants.

Vous imaginez ce que ces gens-là devaient faire aux personnes qu'ils amenaient à la Cafeteria, aux Casernes Dessalines, à Fort-Dimanche et dans toutes les autres prisons du pays?

Turneb Delpé a témoigné des tortures qu'il a subi en présence d'un ex-ministre des Affaires étrangères de Duvalier, qui fait maintenant pour les Américains des expériences dans le domaine de l'agriculture - et non plus dans la torture. Bien que...

 

Vous imaginez de quelle manière il leur était possible d'exercer leur cruauté, leur perversité sur des corps livrés à leur merci.

Demandez à Gracia Delva ce qui se passait quand son parent Zacharie Delva débarquait à Dessalines pour battre lui-même et torturer prisonniers et soit-disant kaloken.

Demandez-le lui La population de Dessalines-Ville, a en mémoire, les cris des suppliciés...

Sa se peyi Jovenel/Lafontant/phtk/pnh ap konstwi pou pitit ak pitit-pitit nou yo. Kidonk, jounalis ak lapolis konplis nan devègondaj, dekonstonbray, degrenggolad, pourisman sosyete Ayisyèn la. Imaj jenn sa yo ki akonpli zak vyòl kolektif sou yon ti jenn fi e sa ki pase jenn gason sila yo nan komisarya lapolis an prezans laprès konplete sèk anpwazonman kilti nan peyi d Ayiti nèt.
Atribisyon konstitisyonèl lapolis se “pwoteje ak sèvi.” Li anba ministè lajistis. Lè lapolis antanke yon enstitisyon leta arête yon moun se pou mete moun la ala dispozisyon lajistis. Lapolis la pa gen lòt misyon pou moun la ke mete li nan prizon pou suit legal nan tan limit lalwa preskri pou pase devan jij natirèl li. Se yon tribinal sèl ki kapab jije e kondane yon moun e ba li santans li merite. Se pa wòl lapolis pou bay moun okenn santans, kit li bat moun, oubyen tòtire moun nan okenn peyi sivilize. Eksè zèl lapolis ap plede fè lè lap jere entèraksyon ak yon sitwayen pa konstitisyonèl.
Lapolis la ann Ayiti toujou kenbe menm vye reflèks akayik tonton makout yo kap fè vyolans sou sitwayen yo nan peyi a.
Paran ti jenn dam la e jenn dam la trè endiye de krim jenn gason yo komèt nan vyòl kolektif la menm nou tout tap endiye e an kòlè tou. Nou definitivman wè mò nan sitiyasyon sa a. E santiman nou sitèlman trè fò sou kesyon an, nou swete le pir pou kriminèl ki komèt zak orib sa a. Se pou sa lapolis la pou asire ke yo mete bandi yo ala dispozisyon lajistis pou suit nesesè yo. Fòk lapolis yo konprann e reyalize plènman atribisyon konstitisyon an ba yo, ni plis, ni mwens.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents