Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


L'enquête sur l'attaque terroriste de l'Arcahaie sur l'inculpé fait-président serait terminée. Cependant sans apporter aucune preuve qu'il y ait eu effectivement des tirs contre la "caravane de l'élu de dieu". (mis à jour)

Publié par siel sur 2 Juin 2017, 20:35pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

L'inspecteur général en chef de la Police, Ralph Stanley Brice, affirme que le manque de coordination entre la sécurité rapprochée du chef de l'état et le commissariat de l'Arcahaie serait l'une des causes de la faille sécuritaire. Les enquêteurs de l'Inspection générale ont recommandé également des sanctions contre le commissaire de police de l'Arcahaie coupable de n'avoir pas adopté les dispositions nécessaires.

Si vous n'êtes pas payés et corrompus jusqu'à la moelle épinière comme les Rochord Roche, Alsov, Jsudist, Napatravaypouhaïti, soifdemonpays, pour diffuser une propagande sale sur les réseaux sociaux et présenter le "bandi legal" et "l'inculpé fait-président" et leur groupe d'association de malfaiteurs comme des "moun de byen" compétents, honnêtes, vous n'aurez aucun mal à comprendre que "l'acte de terrorisme " de l'Arcahaie n'est rien d'autre qu'un false flag. C'est-à-dire un montage réalisé par ceux-là même qui s'en sont prétendus les victimes.

Comme je vous l'ai fait remarquer, c'est totalement incompréhensible, vu le nombre de tel. que possèdent les Haïtiens, surtout ceux du gouvernement, qu'il n'y ait eu ni photos, ni films pour appuyer cette soit-disant "attaque terroriste".

Vous avez vu les images et témoignages qui ont circulé sur  ce véritable acte de terrorisme  à Manchester.

Les radiomen, les éditorialiste ont lancé prese/prese un immense  voye monte sur l'arnaque pour enfermer la population dans l'émotionnel. Faut voir les titres  : "La sécurité du président est-elle menacée ?" et autres charabia...

En réalité quel était le but de "l'opération Arcahaie" ?

1- Stigmatiser les habitants de l'Arcahaie qui se battent non seulement contre la loi de Martelly, mais contre le vol de leurs terres  situées au bord de la mer par les rapaces tètkale/bannannpouri, en complicité avec les autorités de l'administration et de la justice.

2- Justifier les 500 000 $ US que l'inculpé fait-président a raflé au Trésor national au prétexte de renforcer sa sécurité. Il faut bien avoir en tête que l'inculpé fait-président est un expert en extorsion de fonds de l'Etat. Deux exemples parmi d'autres : le fric raflé pour le montage d'Agitrans, le fric pour la soit-disant route de Caracole pas réalisée et dont la BID a demandé qu'on le lui rende Et que le gouvernement Privert aurait remboursé.

JoMo la Panique est une fraude. Ca tout le monde devrait le savoir à l'heure qu'il est. Mais ce que peu de gens savent c'est que ses liens avec la mafia font de lui un personnage dangereux. Aussi dangereux que Duvalier François qui, lui aussi avait des relations kole/sere avec la mafia.

Les Haïtiens ne savent pas grand-chose de ce qui se passe dans leur pays - ni à l'extérieur d'ailleurs. Ils sont noyés sous un flot de zen - qualifiés d"informations dans ce pays - dont le but est de les désarçonner,  de les démotiver, de leur faire perdre leurs repères, de les empêcher de penser, de les soumettre à l'indignité et à la mendicité. Et, finalement, d'accepter le statu quo de l'infamie, de la prédation, des abus, de la maltraitance,  perçu comme allant de soi.

C'est le travail fait par Solà - qui a  bien compris la propension des Haïtiens à croire à l'irrationnel, aux fables, à se méfier des sciences et l'importance du bluff dans une société où le mensonge est une vertu - avec Martelly, puis avec Jovenel Moïse.

On achète les officiels, les journalistes, les zentellectuels, les artistes. Ils sont heu-reux. Il pavanent comme bêtes de foire de salons en salons. On fait accroire au "petit peuple", comme ils l'appellent toutes sortes de fables avec carnaval et caravane et PSUGO et bon dieu bon. Il est heu-reux.  Il sera riche dans l'au-delà. N'est-il pas dit dans pratiquement le seul livre qu'il connaisse, la Bible, que les premiers seront les derniers ? Pendant ce temps "on" vole, "on" tue, "on" kidnappe, "on" s'enrichit.

Et quand "on" arrive à placer un président, puis un second, comme c'est le cas présent. Alors là,  on atteint le nirvana. "On" peut battre les ouvriers, les renvoyer, interdire ls syndicats, faire pleuvoir des gaz lacrymo sur les écoliers, se balader en hélico toute la sainte journée, augmenter le prix de l'essence, refuser d'augmenter les salaires, voler les terres des gens de l'Arcahaie, les faire passer pour des terroristes pour mieux les dépouiller, faire sortir de prison des criminels...Etc.

Bref, c'est "Ayiti pa gen pi bel peyi pase ou". C'est "Haïti, la perle des Antilles". C'est "Haïti un peuple résilient, affable et hospitalier."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents