Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Haïti Obseravteur. Leonel Fernandez ex-président de la RD " « l’inculpé Jovenel Moïse est un farceur"déclaration faite le 30 avril 2017, à l'Union Club à Manhattan, New York

Publié par siel sur 26 Juin 2017, 10:24am

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI-RD relations, #AYITI ROSE RAKET

Haïti Obseravteur. Leonel Fernandez ex-président de la RD " « l’inculpé Jovenel Moïse est un farceur"déclaration faite le 30 avril 2017, à l'Union Club à Manhattan, New York

Cité par le journal dominicain Listin Diario, l’ex-mandataire dominicain a souligné que la Caravane du changement est « une mascarade qui va coûter des millions, des centaines de millions au pauvre peuple haïtien

On peut comprendre que l'initiative de l'inculpé fait-président de développer l'agriculture puisse déplaire fortement à la RD, 2ème exportateur de produits agricoles en Haïti, après les USA.

On peut supputer également que le statut d'inculpé du président d'Haïti gêne considérablement les autorités dominicaines impliquées dans des affaires de corruption, qui en indexant le fait-président, souhaiteraient faire oublier leurs propres turpitudes en pointant du doigt leur voisin. Car c'est l'usage en RD de désigner Haïti comme bouc-émissaire pour se faire bien voir de leur population et de la CI - dont les investisseurs étrangers.

On peut envisager également qu'après que Medina eut déployé le tapis rouge pour l'inculpé fait-président et qu'il ait été le seul chef d'Etat étranger à honorer de sa présence son investiture, Leonel Fernandez membre du même parti, PLD - mais en guerre larvée avec son successeur, veuille se distancier de lui en jouant au M. Clean, dans un pays où le PLD est catalogué par la population comme corrompu.  

Cet événement, l'investiture de l'inculpé fait-président réalisée dans un désordre prémonitoire - dont la maîtresse de cérémonie, une dame corpulente aux cheveux roux - proclamait, avec l'emphase et la grandiloquence marques de fabrique de la culture du bluff duvaliériste, aurait provoqué l'attention du monde entier sur Haïti. Rien que ça ! Et avec tout ça, de la Caricom dont Haïti fait partie pas même un chef d'Etat n'avait fait le déplacement.

Et, ici, en France, pas une seule image à la télé. Black out total/capital comme celui, tout aussi prémonitoire, survenu lors de l'investiture du "bandi legal".

Panne d'électricité imputée immédiatement  à un "certain secteur" par le chef de la Minustha de l'époque, un certain M. Mullet, un homme redoutable qui a fait tomber un déluge de feu, à l'aube sur les habitants de Cité Soleil,. Un homme dont on apprendra par la suite son passé peu glorieux dans un trafic d'adoption entre son pays d'origine  et le Canada.  Un homme qui à son départ d'Haïti, aura été décoré par le "bandi légal" -comme il l'a fait avec Clinton, remerciant ces deux personnes de l'avoir fait-président. 

Une enquête devait être diligentée - façon acte terroriste d'Arcahaie - pour mettre la main sur les auteurs de ce crime de lèse-majesté. Elle a suivi son cours... ce qui veut dire en langage haïtien qu'elle n'a jamais vu le jour. Et pour cause, l'entreprise chargée de fournir de l'électricité au Palais national, était E Power, une propriété d'un proche du président.

Et si boycottage il devait y avoir, il aurait fallu regarder du côté de l'ami du président fournisseur d'électricité à l'Etat. Et cette piste à, valait mieux ne pas l'emprunter...

L'intervention de Leonel Fernandez date de 2 mois (mai). Quel regard pose-t-il actuellement sur l'administration Lafontant/Jovenel Moïse. A défaut de journaliste haïtien curieux des relations de la RD avec l'inculpé fait-président, responsable et suffisamment compétent pour mener un entretien de qualité avec lui, il faudra attendre sa prochaine déclaration.

 

UN EX-PRÉSIDENT DOMINICAIN S’EN PREND À JOVENEL MOÏSE

Léonel Fernandez est-il porteur d’un

message de la communauté internationale ?

Haïti Observateur

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents