Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Pourquoi la société haïtienne, en 2017, accepte et tolère l'impunité comme allant de soi ? Encore une histoire d'atavisme ? Les maîtres d'il y a deux siècles jouissant de l'impunité, ceux d'aujourd'hui se considérant comme des ayant-droit ? (mis à jour)

Publié par siel sur 16 Mai 2017, 20:53pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #PEUPLE sans mémoire...

Pourquoi la société haïtienne, en 2017, accepte et tolère l'impunité comme allant de soi ? Encore une histoire d'atavisme ?  Les maîtres d'il y a deux siècles jouissant de l'impunité, ceux d'aujourd'hui  se considérant comme des ayant-droit ? (mis à jour)
Pourquoi la société haïtienne, en 2017, accepte et tolère l'impunité comme allant de soi ? Encore une histoire d'atavisme ?  Les maîtres d'il y a deux siècles jouissant de l'impunité, ceux d'aujourd'hui  se considérant comme des ayant-droit ? (mis à jour)

Vous avez-vu la RD à côté et la lutte de la société contre l'impunité.

L'Argentine et ses milliers de personnes descendues dans la rue pour manifester contre l'impunité.

Vous avez vu le sort fait à l'ex-présidente de Corée du Sud, accusée de corruption. Et comment rapidement des élections ont été faites pour le remplacer.

Vous avez sans soute suivi le cas Fillon, mis en examen principalement pour détournement des fonds de l'Etat pour avoir employé son épouse sans qu'il n'y ait trace d'un travail qui correspondrait aux salaires versés.

Partout dans le monde, les citoyens conscients savent parfaitement que corruption, et népotisme affaiblissent l'Etat qui se voit privé des ressources nécessaires à l'application de ses obligations régaliennes et appauvrissent la population matériellement et moralement.

Même en Haïti sur bon nombre de radio - à l'exception de celles kole/sere avec le régime tèt/kale/bannann - sont exposées quotidiennement des situations de corruption et d'impunité.

Cependant, aussi étrange que cela puisse paraître, on a l'impression que cette exhibition a, - je ne dirai pas pour objectif -, mais que par un effet pervers, a pour résultat de banaliser l'injustice, l'impunité et les abus.

Parfois même on a l'impression qu'il y a de l'admiration dans l'air - comme certains admirent Duvalier F. pour les crimes qu'il a commis. Pensez-vous, selon eux,  le type est tellement fort qu'il décime la famille Jumelle, qu'il  organise le massacre connu sous le nom des vêpres jérémiennes, qu'il fait fusiller des militaires par leurs propres amis et cousins, qu'il organise  une exécution publique en présence des enfants des écoles. Ce Duvalier F, un type qui aurait eu tant de  grenn  dans son bounda qu'il aurait pu être un excellent commandant de plantation pour les colons esclavagistes. Et puis, le type est mort dans son lit, son fils également et la majorité de son staff de tortionnaires sont devenus des moun de byen, des hommes  dont les héritiers sont actuellement au pouvoir.

Cette histoire de sado-masochisme me trotte dans la tête. Envisager la soit-disant résilience des Haïtiens, leur soumission aux mauvais traitements, leur admiration pour les hommes méchants qui ne les aiment pas, qui les font souffrir, qui les méprisent, comme une sorte d'adhésion collective à l'injustice, aux abus et à l'indignité,à la deshumanisation ouvre de nouvelles pistes de réflexion sur la marche de l'histoire de ce pays. 

Dans ce même ordre de pensée, n'est-il pas surprenant que des personnes, continuent avec bonne ou mauvaise foi à faire quantité de propositions au régime tèt kale sans aborder le fond du problème qui n'est autre que l'injustice, l'impunité et la corruption  institutionnalisées qui tant qu'elles seront "vendues" comme des valeurs nationales - ou konnen se Ayiti - resteront des obstacles à la construction d'un Etat de droit.

Cette corruption "legal" dont les tèt kale se sont faits les ambassadeurs - tout moun jwenn de Lamothe, puis de Lafontant - a  forcément pour conséquence l'impunité, puisque si tout moun jwenn, tout moun koupab . Et personne n'a intérêt que justice se fasse. 

D'où les scandales à répétition vite recouverts ce qui provoque à la fois l'acceptation - ça devient la norme. "Sak gen tan gen la ?" "Est-ce que ça dérange ?" - le rejet de la politique  laissée aux mains des sans foi ni loi - ceux qui peuvent chanter des histoires de 2 queues nan bounda, ceux qui peuvent les écouter en secouant leurs tcha tcha roses - et pour résultat  la perpétuation du statu quo.

Ya pas photo

En réalité après avoir tenu ce blog pendant quelques 13 années - ce qui n'est pas rien - avoir parcouru des milliers d'articles  et de commentaires sur les réseaux sociaux -  force est de constater qu'en dehors de quelques exceptions, la complicité règne au niveau des dirigeants politiques, économiques, médiatiques et intellectuels pour faire en sorte que ce soit du pareil au même. Et que d'un autre côté, la majorité considère ces dysfonctionnements, arnaques, abus, injustice et impunité comme une fatalité.

Le dernier truc qu'ils ont trouvé  pour conserver  cet Etat transformé au cours des 2 siècles en  propriété privée aux mains d'une mafia - stratégie  qui était annoncée en amont  par le baron Duval du Nouvelliste- avec ces 100,150 000 Haïtiens à envoyer à l'étranger -   c'est de faire marcher un max la machine à produire des passeports, de vider le pays d'un maximum d'Haïtiens afin de contrer d'éventuelles manifestations de frustration de la population susceptibles de déranger l'ordre des prédateurs.

Et puis, pour ajouter dans la répression, ils créent à tour de bras des corps de police nouveaux, des groupes de mercenaires; et ils travaillent à restaurer l'armée - un Etat qui dit ne pas avoir un sou - en espérant intégrer un certain nombre de jeunes chômeurs qui se paieront sur la population : exactions, vols, coups de pied, koko makak, fouets...

Le sado-maochisme "legal" , institutionnalisé... "

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents