Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Pas de surprise : la caravane du changement une vaste opération de propagande et de gaspillage...

Publié par siel sur 2 Mai 2017, 20:46pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #INTERNATIONAL

J'entendais J. Monard décrire le défilé de voitures et la quantité de "billboards" sur la route menant de Port-au-Prince pour vanter la  filouterie de la caravane de changement.

Voici un "élu de dieu"  qui parle de changement et qui dépense bêtement l'argent de l'Etat, dans un pays sans eau, sans soins de santé, sans électricité, sans éducation, sans agriculture fonctionnelle, sans industries réelles  qui s'amuse à ce genre de cirque.

Ceci dit l'inculpé fait-président n'est pas seul responsable de ces stupidités, il a tout son gouvernement qui marche dans la même ligne.

En réalité, JoMo la Panique ne s'amuse pas, ni ne dépense bêtement l'argent qui ne lui appartient pas - comme il a fait avec les 10 M. investis dans Agitrans - il paye ses dettes aux financiers de sa campagne.

La société qui a produit ces couteux  billboards a dû se faire du fric. Et ceux qui lui ont donné le contrat ont dû, à n'en pas douter, toucher quelques  commissions.

Ces largesses offertes à une ou plusieurs sociétés, auraient pu à l'inverse donner du travail à bon nombres d'artistes et d'artisans. L'inculpé fait-président aurait été bien avisé, dans un pays comme Haïti qui regorge d'artistes, de leur proposer de créer des dessins, des peintures - qu'il aurait suffi de plastifier  pour les protéger des éléments naturels. 

Même ceux du Village de Noailles auraient pu être mis à contribution, pour travailler le fer et créer des appliques qui illustrent le travail agricole. 

Ces sommes auraient pu faire vivre des centaines de familles - ce qui n'est pas rien par les temps qui courent.

Evidemment, pour qu'une telle pensée naisse, il faudrait ne pas avoir à faire à des cerveaux lents et/ou à des psychopathes dont le niveau d'empathie est à zéro.

Par ailleurs, comme noté dans l'émission quelle folie de mobiliser l'ensemble du matériel de la CNE alors que la ville de Port-au-Prince est inondée - et l'ensemble des forces policières délaissant la surveillance de la capitale.

Heureusement qu'il s'agit d'un peuple plutôt pacifique et surtout ignorant, parce que vous imaginez ce que des brigands auraient pu commettre comme méfaits dans la capitale. Si les entreprises ont toutes leurs propres forces de surveillance, des bandits organisés auraient pu saccager les propriétés des citoyens.

Pour vous dire à quel point ces gens qui ne pensent qu'à eux-mêmes mettent la population en danger constamment - comme montré par la mort du jeune homme provoqué par le cortège du fait-Premier ministre lequel, par ailleurs, sait parfaitement qu'en ne payant pas ses impôts- comme tant d'autres - il contribue à la détérioration des conditions de vie de la population.

Du jamais vu nulle part au monde, un inculpé qui devient président, un fraudeur qui devient Premier ministre, un cortège officiel qui commet un délit de fuite suite à un accident ayant provoqué un mort et un blessé.

Et vous trouverez des imbéciles après l'accumulation de tous ces signes négatifs auxquels il faut ajouter le carnaval des Cayes et la faillite d'Agitrans, vous dire qu'il faut donner une "chance" à JoMo la Panique , qu'il est sincère...

Ah bon ! Sincère l'homme qui achète 40 voitures en une journée...Qui assiste en grignant ses dents et secouant son tcha -tcha au spectacle de son mentor proférant insultes et paroles scabreuses du haut de son char ?

Vraiment sincère un homme managé par l'Espagnol raciste, nostalgique de l'empire esclavagiste espagnol ?

De même que les dits directeurs d'opinion obéissants aux directives du "blan" surinaient à longueur d'antenne qu'il fallait donner une chance à Martelly, en dépit de tous les dysfonctionnements de sa gestion.  Que les Haïtiens avaient voté pour un bandi legal qui leur ressemblait -  comme aujourd'hui, ils auraient voté en grand majorité - à peine 500 000 personnes pour un inculpé - parce que celui-ci leur ressemblerait.

La chance donnée à Martelly a été celle de s'enrichir ainsi que ses proches.

Maintenant, au tour de L'Homme "pay bannann"  et de ses potes. A croire que la présidence, le parlement  sont devenus le moyen pour des incompétents pour se faire une fortune. 

Dans cinq ans qui sera le nouvel " élu de dieu" ?

Le nouveau baratineur à vendre ses conneries  à base de la "première fois" de " Je vais faire faire en 40 jours ce qui n'a pas été fait en quarante ans" de " tout pouvoir vient de dieu" ?

Qui sera le nouveau profil sélectionné  par la CI pour le placer à la tête d'Haïti ?

Après " Haïti is open for business" et " Haïti is open for bananas" , quel sera le nouveau slogan ?

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents