Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net. "Allez! Mais allez donc! Le Chili, le Brésil vous attendent. Pourquoi pas l’Australie ou l’Arabie Saoudite. " dixit un certain Henri Cayard, expédiant à l'étranger celles et ceux qui osent critiquer les dysfonctionnements du gouvernement

Publié par siel sur 10 Mai 2017, 21:16pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #LU SUR LE NET

J'avais trouvé cette sortie... comment dire, ...? Pas seulement violente, mais totalement infantile.

A l'image d'un enfant  mal élevé  qui  se roule par terre, crie, donne des coups de pied parce qu'on refuse de lui donner la sucrerie qu'il réclame...

Ce qui calque avec les paroles  et actions des tèt kale en particulier et en général : carnavals/caravanes, " 2 queues nan bounda",  "tout pouvoir vient de dieu", "point barre"  " et autres joyeusetés ... 

La sucrerie  réclamée , dans le cas de M. Cayard,  serait de décrire sur les réseaux sociaux, l'Haïti invisible pour la majorité, celle des dîners en blanc, des nuits blanches, des Porsche et des manoirs sur les hauteurs de Port-au- Prince.

D'autre part de quel droit - ce pays est-il sa propriété privée ? - peut-il enjoindre aux gens de se taire ou bien de partir ?

A moins qu'il ne s'agisse d'une incitation masquée à aller prendre un passeport. Dans ce cas, cette sortie s'expliquerait par le fait que  M. Cayard ferait partie du groupe prêchant  "l'exil volontaire" et qui attendrait avec impatience l'augmentation du montant des taxes perçues illégalement sur les transferts et les appels téléphoniques.  Et/ou  de celui proposant d'envoyer 100 à 150 000 Haïtiens tous les ans à l'étranger pour "soutenir le train de vie de l'économie nationale" ? Et/ou de celui qui vendait les Haïtiens à la RD pour couper la canne ?

Par ailleurs, le terme d'autoflagellation est ici mal employé. Le gouvernement et ses dirigeants ne sont pas que je sache les Haïtiens qui ont tout à fait le droit et le devoir  citoyen de critiquer ceux qu'ils ont mandatés pour les représenter.

En voici la définition :

autoflagellation , nom féminin

De plus, mon cher Henri, comment oses-tu condamner à l'exil ceux-là qui s'indignent et s'opposent? Je sais que sommeille encore en nous un petit nain fasciste qui agite une certaine nostalgie des temps de la dictature. De grâce, Henri, ne réveille pas le tien. -

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents