Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


"À l’instar de Michel Martelly, Donald Trump ou Jovenel Moïse, comme sorti de nul part, " dixit Duval du Nouvelliste

Publié par siel sur 9 Mai 2017, 11:55am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #INTERNATIONAL

"À l’instar de Michel Martelly, Donald Trump ou Jovenel Moïse, comme sorti de nul part, " dixit Duval du Nouvelliste

M. Macron est jeune certes, mis il n'est pas "sorti de nul(le) part."

Il suffit de comparer sa vie avec celle du bandi legal et de l'inculpé fait président

Cette comparaison est abusive et niaise, je l'avais déjà fait remarquer ici.

Trouvez-moi un point commun entre Martelly, Macron et Moïse J, autre que la lettre  M de leur patronyme ?

Un type qui a fait l'ENA, qui a travaillé chez Rothschild,  qui a été ministre des Finances en quoi serait-il comparable à un autre sans diplômes et sans aucunes expériences des affaires de l'Etat ( ni du privé d'ailleurs). ?

De même qu'il est aussi farfelu de comparer Trump à Martelly et à Jovenel Moïse. Trump d'abord vient d'un milieu de milliardaires. Il a fait des étude dans les établissements réservés aux gens de ce milieu. Et même s'il n'a jamais été un élu ( sénateur, député, maire) Trump était membre d'un parti : le parti républicain. Et un allié des mouvements d'extrême-droite. Donc le type ne vient pas de nulle part. 

Comme dit ici les profils de Martelly et de Jovenel, correspondent à ceux de ces 2 présidents malgaches, l'un disk-jokey et l'autre hommes d'affaires qui, comme le bandi legal et l'inculpé fait président n'ont accédé à la présidence que par le soutien de la CI,  le constant mépris de l'UE pour les  "indigènes" et le rôle de la Françafrique.

Quel intérêt d'ailleurs de vouloir comparer  Macron à Martelly ou Jovenel Moïse ?

Peut-on imaginer Macron s'exclamant "point barre", Macron sur un char de carnaval chantant des insanités à partir de 2 queues et de "bunda" ?

C'est une des manies des Haïtiens  lettrés de vouloir "péter plus haut que leur cul". Au lieu de s'occuper de ranger leur maison, ils en peinturlurent l'extérieur. Au lieu de faire face à la vérité connue et reconnue que Martelly Michel a été élu par quelques 300 000 voix et que Moïse Jovenel l'a été par 500 000. Et que tous les deux l'ont été grâce au coaching d'un Espagnol raciste, Antonio Solà et de l'intervention de la CI pour les placer là.

Au lieu de se confronter à leurs réalités afin de corriger, réparer, innover, ils passent leurs temps à inventer des mensonges du genre " jamais aucun président n'avait montré autant de sollicitude envers son peuple", des tromperies et flagorneries  se présentant comme des révolutionnaires quand ils boycottent la commémoration des 200 ans de l'indépendance, avec  des comparaisons  pour banaliser ce qui est indécent, inacceptable : la sélection comme chef d'Etat d'un bandi legal, puis celle d'un inculpé.

Vous voyez un rapport avec Macron, vous ? 

Tant que ceux qui sont en charge de l'information, qui se prétendent directeurs d'opinion continueront à faire dans le déni, à comparer ce qui n'est en rien comparable et à fourvoyer leurs lecteurs dans des chemins de réflexions qui ne mènent nulle part, sinon à routes barrées  et tôles rouges, c'est- à-dire à cul-de-sac, la population haïtienne continuera à vivre dans l'exploitation, l'humiliation et la saleté dans la tête et dans leur environnement.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents