Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Qu'est-ce qu'un radioman ? Un journaliste ? Un producteur de zen ? Un propagandiste déguisé du pouvoir ? Un mouthpiece ?

Publié par siel sur 11 Avril 2017, 09:57am

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire...

Pour y répondre  suivre l'émission de Marvel dont l'invité M. Mathurin qui décrit ce qu'il appelle "le kidnapping " de la  démocratie. Et analyse, à l'inverse de M. Marvel qui interprète la situation  de déroute actuelle, à partir uniquement de l'aspect culturel, mais par rapport à la méconnaissance du terrain des gens appartenant à la gauche et aux rapports de force. Suivez l'analyse fort instructive de M. Mathurin.

Et pour mieux comprendre le constat de M. Mathurin, il suffit par ailleurs d'écouter l'émission de Signal FM. Non pas seulement les propos éructés à la Valérie Numa, plutôt qu'énoncés, mais la forme de l'émission. Comment le journaliste vedette  impose ses hypothèses en criant, en aboyant presque, comme des faits et comment il est relayé par ses collègues dont leur fonction est d'appuyer ses dires par des petites interventions.

Et comme de bien entendu, vous ne serez pas étonnés d'entendre ces "radiomen" faire le parallèle avec le temps paradisiaque  de Duvalier J-CL. Et d'oser ajouter une comparaison avec Aristide.

Est-ce que ces "radiomen" ont jamais informé le public du nombre de gens blessés, tués  dans l'Arcahaie par les forces de l'ordre depuis l'arrêté de Martelly ? N'y a-t -il pas eu un enfant tué par le cortège de Martelly ?

Donc ma définition perso du "radioman" , suite à l'écoute de ses prestations, est qu'il s'agit de quelqu'un dont la mission est de faire du buzz, du scandale,  pour faire  monter l'audience, donner de l'importance à ses journalistes, tout en faisant semblant de se poser des questions, de faire des analyses, de s'ériger contre les abus, tout en orientant subtilement l'opinion des auditeurs vers une appréciation des versions officielles et à la soumission au statu quo.

Ces "radiomen" sont en grande partie responsables à la fois de la perception irrationnelle de la politique en Haïti et de la soumission des Haïtiens à des dirigeants délinquants. Un encouragement subtile à l'irresponsabilité, la passivité des citoyens, en mettant en avant les actions d'hommes mais pas le fonctionnement d'un système.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents