Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?

Publié par siel sur 13 Avril 2017, 20:54pm

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire...

Première remarque.

le pouvoir en place a toutes les raisons pour criminaliser les habitants de l'Arcahaie sur lesquels ils ont perpétré différents crimes.

Bon. Je sais que vous n'êtes pas au courant. Mais la population de l'Arcahaie a vu toutes ses manifestations  pacifiques contre l'arrêté tèt kale/woz rakèt de Martelly, sauvagement réprimées. Il y a eu morts d'hommes, vols, viols, saccages de commerces.

La presse nationale - avec sa dignité habituelle - a joué aux trois singes. Aucun reportage dans le quotidien le plus ancien d'Haïti, de ces abus commis par des forces de l'ordre et des groupes de mercenaires à la solde des woz/rakèt.

Deuxième remarque,.

il s'agit d'un pouvoir sans légitimité - à la recherche d'une sorte d'union nationale qui se ferait autour de l'inculpé fait-président qui a obtenu à peine 500 00 voix- mais président de tous les Haïtiens "quand même", vele ou pa vle - qui voudrait  faire accroire que l'attaque contre Jovenel Moïse l'inculpé fait président serait une attaque contre chaque Haïtien - même ceux qui vivent dans les grottes dans la Grand'Anse.

Mais enfin, soyons raisonnables, tous les Haïtiens ne sont pas des inculpés fait-président.

Tous les Haïtiens n'ont pas 14 comptes en banque.

Tous les Haïtiens n'achètent pas 40 véhicules le même jour chez Boulos.

Tous les Haïtiens ne secouent pas leurs tcha-tcha rose lors du carnaval des insultes de Martelly.

Tours les Haïtiens ne sont pas managés et formatés par l'Espagnol Antonio Solà.

Tous les Haïtiens ne s'en vont pas rencontrer ZAcra, un inculpé par la justice ha ïtienne , en RD.

Tous les Haïtiens ne se promènent  pas bras-dessus, bras-dessous avec Guyy Philippe Chamblain ou Bouloss.

Tous les Haïtiens n'ont pas un rapport de l'UCREF pour suspicion de blanchiment d'argent.

Donc, vouloir assimiler l'inculpé fait-président à la population est une fraude. Et pire cela sous entendrait que tout citoyen pauvre, riche, Noir , Vert, Bleu est un corrupteur et un corrompu en puissance.

Avec l'affaire de l'Arcahaie, les Haïtiens, les canards sauvages,  sont donc appelés  à oublier tout ceci et à faire corps, dans un élan patriotique  avec leur président.

Tous unis contre le terrorisme- genre de scénario  élaboré par Hollande en France pour redorer son blason et qui - bien que dans son cas les faits de terrorisme étaient avérés-, ne  lui a pas vraiment réussi.

Troisième remarque.

Les mouthpiece de JoMo la panique, ses 4 porte-paroles, à l'époque de l'incident on n'en comptait que deux, ses potes hauts gradés de la police, parlent de terrorisme. A croire que  des gens qui bloquent un cortège officiel, on n'en verrait pas tous les jours ici, - comme ceux qui enfarinent et entartrent des candidats à la présidence -, et que la police et l'ensemble des unités chargées de la sécurité du président ne seraient pas alertées et ne s'activeraient pas en deux trois mouvements  pour dégager le passage de manière à ce que  cortège présidentiel poursuive son chemin sans incidents.

Quatrième remarque.

Si vraiment des dits "terroristes" auraient voulu  tuer le dénommé Jovenel Moïse,le scénario de le sortir de sa voiture pour le mettre dans une autre ne tien pas la route. Les mecs auraient tout bonnement - ce sont des terroristes quand même - mitraillé l'ensemble du cortège présidentiel, comme ils l'ont fait quand ils sont rentrés dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris..

A croire que les porte-paroles ignorent le fonctionnement des terroristes qui jouent leur va -tout et n'ont rien à perdre. Leur seul objectif étant de tuer sans craindre de mourir au cours de l'opération.

Dernière remarque.

l y a un truc malsain qui se propage dont se font l'écho les soit-disant directeurs d'opinion  des radio poubelles, ce serait que l'attentat viendrait de la bourgeoisie.

L'oligarchie qui a financé Jovenel Moïse voudrait,  soudain, deux mois à peine après l'avoir installé, s'en débarasser.

Le nouveau conte, après Agitrans et le super homme d'affaires, serait que M. Jovenel Moïse dans sa volonté d'appliquer une politique favorable à le production nationale, en tant que fils de paysan, se retrouverait  avec des ennemis venant du secteur de l'importation.

La marionnette aurait échappé à ses maîtres.

Il s'agit  - après que chacun ait vu de ses yeux, la savane désolée qu'est devenue Agitrans - de le faire oublier -  de présenter l"'Homme d'Agitrans"' qui a été financé par les oligarchies, le régime Martelly,  les trafiquants, les mercenaires et la CI  comme soudain devenu, le petit père de peuple, un pauvre paysan Noir en lutte contre le même système qui l'a fait président

Mais vous savez quoi ?

Même avec ses 4 porte-parole,  et l'affaire de l'Arcahaie, JoMo la panique, n'arrivera pas à convaincre la population que,  lui qui est inculpé, que son Premier ministre qui ne paie pas d'impôts, que son entourage dont une grande partie est lié à des affaires louches, à commencer par son Commissaire de gouvernement, est tout juste un petit jésus Noir venant de naître -  bien que placé à la tête de l'Etat par les dominants - aurait comme objectif de défendre ses intérêts.

Jovenel Moïse est un fake, une fraude

Ca je l'ai déjà dit et démontré. J'ai dit aussi qu'il était dangereux parce que conscient, comme Duvalier François, qu'il était une fraude, qu'il  était redevable de sa position  à un tas de gens dont bon nombre de malfrats -  il était parano. Suffit de regarder ses yeux et son langage corporel pour s'en rendre compte.

Et que cette parano, ne pouvait le pousser - à l'instar de son mentor, qu'à créer des événements afin de légitimer la répression, le baboukèt. Et ceci même au sein de ses propres alliés devenus pour certains encombrants après la victoire - comme Duvalier François l'avait fait.

Un paranoïaque qu'il s'appelle x ou  , qu'il soit Noir ou Blanc, qu'il soi riche ou pauvre, qu'il soit Français, Chinois, Russe ou Haïtien a un fonctionnement similaire.

Le délire qui est une des caractéristiques des tèt kale - en dehors de leur inclinaison pour le kakabounda - on le voit dans la manière dont est traitée l'affaire de l'Arcahaie.

 

 


Le trouble de la personnalité paranoïaque est un trouble mental caractérisé par une paranoïa et une méfiance envahissante à long-terme des autres. Les individus souffrant de ce trouble de la personnalité peuvent être hypersensibles. Ils pensent être menacés et tentent de chercher tout signe de cette menace1.

La tendance actuelle est de considérer qu'il existe un continuum allant de la normalité aux formes graves de paranoïa en passant par la personnalité paranoïaque. L'être humain normal peut, à certains moment, présenter de manière isolée de tels symptômes, qu'on pourra alors comprendre comme des défenses réactionnelles et labiles contre l'angoisse. Chez certaines personnes cependant, les traits de personnalité paranoïaque se rigidifient, s'installent de manière chronique et finissent par constituer une souffrance ou une gêne pour l'entourage. Il est alors question de trouble de la personnalité paranoïaque. Si un état délirant s'installe, on parle alors de paranoïa.

Les quatre traits fondamentaux de cette pathologie  tels que décrits  dans Wikipedia sont :

l'hypertrophie du moi

la méfiance

fausseté du jugement

l'inadaptation sociale

A ceci est ajouté: "Le niveau intellectuel peut être bon ; autodidacte du fait de son isolement, la réussite sociale est parfois surprenante."

Ce sont ces traits fondamentaux présents chez Jovenel Moïse qui l'ont conduit à la fois dans  cette affaire des 14 comptes en banque,  des chèques émis " à qui vous savez" , d'Agitrans et d'Arcahaie et  recueilli les faveurs de la CI , des oligarchies d'Haïti et de la CI pour occuper le poste de président.

Son médecin généraliste  - même si pas psychiatre -, et Premier ministre, serait plus à même que moi de vous expliquer la pathologie dont souffre "l'Homme d'Agitrans"

 

L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?
L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?
L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?
L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?
L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?
L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?
L'affaire de l'Arcahaie est-elle un "false flag" comme celui avoué par Guy Philippe concernant le sabotage des émetteurs de Boutilliers ?

Quatre traits fondamentaux[modifier le code] :

l'hypertrophie du moi ; c'est un trouble majeur de la paranoïa. Elle est considérée, par certains auteurs, comme le trouble princeps d'où découlent : la psychorigidité, obstination, intolérance, le mépris d'autrui et le fanatisme. Cette surestimation de soi entraîne l'orgueil ambitieux, la vanité, masqués parfois par une fausse modestie superficielle ;

la méfiance ; elle prépare les sensations de persécution par autrui, les sentiments d'isolement. Le sujet se sent entouré d'un univers malveillant et envieux. Elle s'associe assez fréquemment à la susceptibilité, à la réticence et à l'hyper vigilance ;

fausseté du jugement ; elle est secondaire à la pensée paralogique. Elle se traduit par des interprétations fausses et un subjectivisme pathologique. Elle se fonde sur un système où domine un sentiment de persécution ou de grandeur. L'autocritique ou le doute est impossible, l'autoritarisme et l'intolérance tyrannique vis-à-vis de l'opinion de l'entourage sont fréquents ;

l'inadaptation sociale ; elle est la conséquence aussi bien des trois traits décrits ci-dessus que de l'incapacité du sujet à subir une discipline collective. On remarque chez ces sujets une tendance à l'isolement, l'égocentricité. Leur sociabilité est faible, malgré la présence de mouvements pseudo-altruistes. L'attitude globale est exaltée, rigide avec un comportement revendicatif, rancunier, quérulent. Le niveau intellectuel peut être bon ; autodidacte du fait de son isolement, la réussite sociale est parfois surprenante.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents