Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Qui est M. Salomon le Ministre de l'Economie et des finances ? Quand un particulier embauche un gardien de maison, il lui demande ses références. Allez voir quand il s'agit d'un "grand argentier" ...

Publié par siel sur 23 Mars 2017, 16:24pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire...

Question de s'assurer que le gardien ne se transformera pas en voleur. Ce qui d'ailleurs est fort courant en Haïti.

Jusqu'à nouvel ordre de ce M. Salomon choisi pour occuper ce poste, on ne sait rien de rien, si ce n'est qu'il est le "nouveau titulaire"

Etudes, expériences,  ?

Nobody knows.

Les CV des  ministres de JOMo la panique sont un Secret d'Etat ?

Que dit la société civile ?

Ellle applaudit ?

 

Haiti Ayiti Toma • il y a un jour
Mais qui sont ces ministres? Qu'ont ils reussi de leur vie? Comment vont ils changer la donne? Un journal peut il reellement faire un article serieux sur cette administration naissante? c'est pas croyable de ne pas avoir le cv des ministres....

Joel Leblanc • il y a un jour
Tout en souhaitant mes meilleurs voeux au nouveau gouvernement, je souhaite que les 2 chambres ou toute autre institution qui détient le pouvoir à cet effet, obligent TOUS LES NOUVEAUX MINISTRES ET LES SECRÉTAIRES D'ÉTAT À PUBLIER DEVANT LA NATION leurs avoirs, bien meubles et immeubles AVANT LEUR ENTRÉE EN FONCTION.
Merci!

Commenter cet article

Gerbe 23/03/2017 22:46

Euuuuuuh... Merci chère Caroline pour le tuyau mais je pense pas que cette interrogation s'adressait particulièrement à vous où à un tiers pour que vous vous preniez autant de peine de " trouver" un extrait...

Dites vous bien si vous avez pu trouver quelques informations, d'autres aussi l'auraient pu comme par exemple les responsables de ce blog dont l'une des prerogatives est justement de "trouver"

Mais la question est beaucoup plus cruciale que ce que vous ou d'autres peuvent trouver. La question est: "avons nous si peu de valeurs comme "moun", "societé civile" "intellectuel" "citoyen" pour qu'on nous propose des ministres sans prendre la peine de nous informer de qui ils sont, d'où ils viennent, leurs parcours professionnels, leurs centres d'interets, bref... leurs CV?

Voilà qui dérange!

Caroline Martin 23/03/2017 18:26

Extrait d'une "bio" que j'ai pu trouver.
J. A. Patrick Salomon est diplômé de l’INAGHEI au niveau de la licence et détenteur d’une maîtrise en Administration Publique de l’École Nationale d’Administration Publique du Québec (ENAP). De 1998 à 2011 il a suivi des séminaires de formation et / ou de perfectionnement sur des thématiques liées au contrôle et à la vérification du Secteur Public, aux finances publiques, à la comptabilité publique et au contrôle financier et à la passation de marché public.
Ayant intégré la fonction publique haïtienne en 1982, il y fit carrière tout en gravissant les échelons qui l’amènent aujourd’hui au poste de Directeur Général de l’Inspection Générale des Finances au Ministère de l’Economie et des Finances. En effet, Employé à la Direction du Trésor de 1982 à 1986, il y devint tour à tour assistant-chef de section et chef de section jusqu’en 1894. En 1995, après l’obtention de sa Maîtrise en Administration Publique à l’ENAP du Québec, il fait son entrée à la Direction Générale du Budget (DGB). Après un bref passage à la Direction du Contrôle Budgétaire comme Directeur-Adjoint, il est promu Directeur à la Direction de la Dette Publique. A ce titre, il a rationalisé les activités liées au service de la dette, en produisant une revue annuelle de l’endettement public, incluant notamment des études et analyses économiques. De 1999 à 2005, M. Salomon occupa le poste de Directeur Général-Adjoint de la DGB ou il a contribué à décloisonner la préparation du budget de la République en réalisant une mise en commun des ressources du Ministère des Finances par la mise en place de différentes sous-commissions (Légal, Économie, Ressources, dépenses) Il a également institué un dialogue plus ouvert avec les ministères de service notamment par la modernisation des conférences budgétaires.
En 2005, il est transféré au sein des services centraux du MEF à l’Unité de Programmation à titre de Conseiller Spécial avec rang de Directeur Général-Adjoint ou, entre autres, il a contribué à résorber les arriérés de salaire du MENFP et conduit une importante mission portant sur la gestion et la performance des Légations haitiennes.
En 2008, il a été nommé Direteur Général de l’Inspection Général des Finances, avec la responsabilité de mettre en place « le système de contrôle et d’audit internes de l’État ». A ce titre, il a privilégié l’implantation d’une culture professionnelle par la mise en place d’un système de formation des jeunes à l’intégration. Sous son autorité, la qualité des travaux est une exigence de base, avec notamment l’adoption d’une méthodologie appropriée. Il s’est également évertué à lier des relations internes et externes avec des structures publiques comparables, conduisant notamment à des insertions, pour une période limitée (3 mois) de professionnels haïtiens à l’IGF de France. Depuis 2016, l’IGF a entamé sa mue, avec le lancement de divers chantiers en vue de réorganiser son fonctionnement, repenser ses stratégies d’intervention et consolider les expériences accumulées.
Professeur d’université, il ensseigna les mathématiques financières, la budgétisation, les Finances Publiques le processus décisionnel pour ne citer que ceux-là, tant à l’Université d’Etat d’Haiti que dans des Universités Privées. Depuis deux ans il enseigne le cours de Gestion de Bugétaire du Programme de Maitrise en Administration Publique de l’ENAP du Québec en Haïti.
Son expérience dans le domaine des finances publiques le porte à participer à des rencontres du Groupe Consultatif pour Haït – Coordination de l’Aide Internationale de la Banque Mondiale et de l’Etat Haïtien et celle du Pool de Renégociation de la Dette Publique Externe du Club de Paris en France.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents