Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net d'un des robots d'Antonio Solà : "...la Non-décentralisation des Vauriens-Prédateurs du secteur dit démocratique.."

Publié par siel sur 1 Mars 2017, 21:57pm

Catégories : #LU SUR LE NET, #REFLEXIONS perso, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE

Tèt kaleWoz  et cerveau" kakabounda" actullement  travestis en "banm bannann mwen"

Tèt kaleWoz et cerveau" kakabounda" actullement travestis en "banm bannann mwen"

Alsov jsudist • il y a 3 heures
Vous avez oublié d'ajouter, en lieu et place de la Non-décentralisation des Vauriens-Prédateurs du secteur dit démocratique, JOMO, Martelly et Co tant bien que mal ont fait Bénéficier à la Population (Gonaïves, Cap-Haitien, Aux Cayes...) une Forme de Déconcentration.

Ann pale Gwo LAJAN

http://lenouvelliste.com/article/168797/faute-dorganisation-le-defile-artistique-des-cayes-perd-de-sa-magie

Alsov fait partie  avec Jsudist, Pat Mourassa, Soifdemonpays, Chumy, Rochord Roche, des robots sucios, sales d'Antonio Solà sur le net.

Le travail étant réparti entre ceux qui tiennent des propos carrément orduriers, qui font uniquement dans le kakabounda, la pornographie : Rochord Roche , Patmourassa, soif de mon pays, chumy;  et d'autres tels que Alsov et Jsudist qui, eux, font dans la promotion systématique de l'inacceptable à partir d'un discours inepte à prétention intellectuelle.

C'est assez représentatif  des méthodes de lavage de cerveau que 13 ans après la déportation d'Aristide (2004-2017) , alors que le pays est gouverné par les macouto/duvaliéristes/tètkale/AAA/Bouclier pour la CI.

Lesquels macouto/militaro.duvaliéristes ont été placés à tous les postes de direction du pays et notamment à ceux où il est possible de faire de l'argent : douanes, impôts, banques de l'Etat que les coupables désignés soient  encore les "prédateurs du secteur dit démocratique." 

La faute incomberait donc  au secteur dit démocratique si :

-M. Martelly a touché des pots de vins de M. Bautista, qu'il continue à nier malgré les preuves et qui traite les autres de corrompus - parce qu'il est givré et qu'il applique la politique d'attaquer et de mordre pour éviter d'être mis en examen  pour les nombreux scandales de corruption qui ont émaillé son quinquennat.

- M. Martelly a été imposé comme président par les Clinton à partir de fraudes.

- M. Martelly s'est grassement octroyé 20 000US de per diem au cours de ses nombreux voyages. Tant était grande, n'est-ce-pas,  sa "sollicitude" (courtoisie baron Duval du Nouvelliste)  pour le peuple.

- M. Martelly a laissé une dette importante à Petrocaribe, des projets  immobiliers comme Canaan inachevés et dont l'objectif était uniquement d'obtenir des commisssions des entreprises de la RD.

- M. Martelly a monté avec  Laurent Lamothe une arnaque pour bananer la diaspora pauvre en leur extorquant des taxes sur les appels téléphoniques et les transferts d'argent à partir d'un programme fumeux d'éducation pour tous.

- M. Martelly a déclaré à RFI que le choléra "était fini. Qu'on n'en parle plus." Et qu'il n'a rien fait pour prendre en considération ce problème.

- M. Martelly a fait installer  une pancarte avec l'inscription : Centre d'accueil des réfugiés de la RD et s'en est allé illico en voyage, question de se faire quelques per diem supplémentaires - un petit degi - laissant les dits "frères" sans abris, sans eau, sans nourriture.

- M. Martelly , mis à part ses raras, fanfaronnades, insultes, ses mascarades de gouvernements lakay, ses ti-manman chéri, ses tòl rouj et ses prêts à son compère JOMO la panique en vue de préparer la candidature de "L'Homme banane", n'a appliqué aucune politique visant à améliorer les conditions de vie de la population. Et si, par ailleurs, faute d'améliorer les conditions de vie des habitants, il a eu un souci particulier à améliorer son (ses ?) compte en banque, ceux de ses amis, fonctionnant en réseau de "bandi legal" organisé.

13 ans après que "le secteur soit-disant démocratique" ait été mis hors circuit par la CI,  les oligarchies de la RD et Haïti, la classe moyenne décérébrée et les zentellectuels infantiles, les robots sucios de l'Espagnol Antonio Solà ont pour boulot de continuer à avilir la population avec leurs grossièretés et à leur blanchir le cerveau avec  la dénonciation du "secteur dit-démocratique" présenté comme responsable de leurs propre politique tèt anba, tèt kale.

Aujourd'hui, après leurs simagrées de rose, lancées à la figure de toute une population, ils en sont à vanter l'art de gouverner avec, par, à travers la banane.

Encore un coup d'Antonio Solà cette affaire de banane dans le but de ridiculiser et inférioriser la population haïtienne aux yeux du monde occidental qui, lui, en connait parfaitement le symbole raciste - qu'il utilise dès que l'occasion lui est donnée comme avec Mme Taubira.

A entendre ces robots nauséabonds, on pourrait croire qu'à son départ forcé en 1986, le défunt dictateur Duvalier J-Cl avait quitté un état prospère.

Or, à leur départ les Duvalier et leurs supermininstres avaient pris soin de vider les caisses de l'Etat.

Il ne faut pas oublier que même l'argent versé par les Dominicains en échange de l'esclavage des Haïtiens dans les bateyes pour la coupe de la canne en 1986, Duvalier J-Cl l'avait emporté comme s'il s'agissait d'un bien personnel.

Le problème est que les Alsov, Jsudist et autres robots d'Antonio Solà ont un boulevard devant eux.

L'impunité dont jouissent jusqu'à ce jour, les macouto/militaro/duvaliéristes a permis d'occulter et de réécrire l'histoire en présentant la dictature comme le paradis - dans la même ligne que celle des  écrivains  révisionnistes occidentaux par rapport à la colonisation - un bienfait- et à l'esclavage - un programme de civilisation des sauvages.

C'est la même stratégie adoptée maintenant par Martelly :  le voleur qui crie au voleur et qui le sera sans doute par "L'Homme banane"

Tous ces salauds -car ils ne sont que ça  et fiers de l'être - ces fachos qui ont mis à mort l'espoir d'un état démocratique et les efforts et sacrifices faits par la population pour y arriver-  en organisant en 1989, puis en 1991, puis en 2004 leurs coups d'Etat sponsorisés par la CI et l'oligarchie du pays, sont bien évidemment devant la bande - comme l'a fait Martelly aux Cayes - pour dénoncer le système qu'ils ont eux même mis en place et dont ils profitent.

Ce ne serait pas ce "système" par hasard,  qui a permis à Martelly d'être placé président et s'enrichir ?

Ces gens-là qui ont assassiné, torturé des centaines et des milliers de citoyens, te brandissent à la première occasion le cas de Mme Bertin Durocher, celui de Jacques Roche, des assassinats liés à la drogue ou purement crapuleux.

Ils ont bien vite oublié et enterré au fin fond de leur saloperie,  le viol de Mme Hakim Rempel par des cagoulards de Duvalier François, les bombes de Cinéas, les assassinats des frères Jumelle, les vêpres de Jérémie, les assassinats des officiers de l'armée, la montagne de crime qui faisaient partie de la routine au temps de leur paradis dictatorial.

Et depuis 1986, ils n'ont pas chômé: massacre de la ruelle Vaillant, assassinats de Guy Malary, du prêtre jean-Marie Vincent, des frères Izmery, des paysans de Jean Rabel, des partisans de Lavalas entre 1991 et 1994, entre 2004 et 2006... Jusqu'au meurtre de Guiteau Toussaint et  l'empoisonnement du juge Joseph.

Alsov et Jsudist, entre autres, sous contrôle de la CI et d'Antonio Solà, pour couvrir cet himalaya d'assassinats perpétrés contre l'ensemble des forces vives du pays : paysans, ouvriers, professeurs, commerçants, membres de profession libérales, une saignée qui avec exil forcé et émigration a pu laisser la place libre à ceux qui sont aujourd'hui aux commandes du pays, une sacrée bande de rapaces, d'incompétents, de gouyadeurs, de blanchisseurs et de corrompus comme Martelly  et JOMO la panique.

Scénario d'abêtissement général préparé par la CI et les oligarchies de la RD et d'Haïti, appuyé par les classes moyennes  et les zentellectuels  dont la mise en oeuvre a été confiée à l'Espagnol nostalgique de l'empire colonial espagnol,  Antonio Solà, connu dans toute l'AM. du Sud pour ses méthodes sales.

Jsudist, Alsov, Pat Mourassa et autres ne sont que des mercenaires du net payés au nombre de clics.  Les internautes qui répondent à leurs commentaires  écrits pour provoquer des clics devraient comprendre qu'en le faisant, ils leur font gagner du fric Et donc s'abstenir et de les enrichir et de répliquer par des propos aussi répugnants.

Il faut cesser de penser qu'il est possible de dialoguer avec des robots. Pas plus qu'avec des fachos pour lesquels la démocratie représente un enfer dans lequel la justice s'appliquerait à tout un chacun et où tous les citoyens et non pas uniquement les "chefs" - comme ils dénomment bêtement les dirigeants politiques en Haïti- auraient des droits.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents